DES COUPS DE CORNES EN CASCADES


Faut-il déjà voir dans la cascade de coups de cornes qui s'est abattue sur la toreria la manifestation de l'effet José Tomas dont nous parlions hier ?

À Miguel Angel Perera bien sûr, blessé vendredi à Alicante, au novillero Miguel Tendero victime de plusieurs arrêts cardiaques suite à une voltereta samedi, au Cid, touché à une cheville hier et à Pepin Liria sérieusement secoué aussi, il faut ajouter le banderillero Adrian Gomez qui hier après-midi également a subi une grave voltereta qui l'a laissé tétraplégique.

Nous ne sommes que fin juin, et à cette liste déjà conséquente il convient d'ajouter le banderillero El Ruso grièvement blessé à Madrid, mais aussi les cornadas précédentes reçues par José Tomas qui est le premier à subir les conséquences de l'effet qu'il produit.


André Viard