Lundi 11 juin 2007


EDITO


LE RETOUR DU TORO ARTISTE

Après de nombreuses années, la ganaderia de Juan Pedro Domecq est revenue à Las Ventas où elle a, ce qui est à mettre à son crédit, remporté un premier succès en lidiant six toros. Voir édito d'André Viard.



ACTUALITE

MADRID : UN BON TORO DE JUAN PEDRO

Dans une arène archi pleine une fois de plus, bien présentés et très astifinos - selon la mode actuelle en vigueur chez de nombreux ganaderos les cornes sont protégées durant la dernière année de vie des toros dans une enveloppe de résine synthétique avant d'être "démaillottées une dizaine de jours avant d'être lidiés - les toros de Juan Pedro Domecq auraient sans doute, dans une autre arène et en raison de leur noblesse, autorisé le triomphe, deux d'entre eux - les deux du Cid (!) méritant une mention particulière. Mais à Madrid, le manque de transmission de leurs embestidas souvent trop douces ajouté à un certain conformisme de la part des trois toreros a fait dériver la tarde sans que rien d'important ne soit finalement enregistré, le Cid réalisant face au cinquième les meilleurs moments de la journée.
Le premier, un beau jabonero de 548 kilos fut discret au cheval puis noble sans toujours humilier et ne dura guère. Face à lui, Miguel Abellan fut techniquement juste mais se limita à donner des passes sans tenter de hausser le ton. Pinchazo puis deux tiers de lame. Sifflets.
Le second, un des deux meilleurs de la journée, fit une honnête pelea face au cheval et montra de la classe lors des deux premières séries droitières mais il baissa de ton par la suite tout en restant parfaitement toréable. Le Cid ne profita qu'incomplètement des possibilités offertes, réalisant la meilleure série en fin de faena lors de trois derechazo "enroscando" le toro qu'il avait auparavant trop toréé en ligne et de manière périphérique pour convaincre. Deux pinchazos et une entière basse. Applaudissements après avis.
Le troisième prit une première pique en brave mais en sortit ensuite seul et au galop, avant de sortir à nouveau seul d'un simple picotazo. Nonobstant, il fit preuve de noblesse dans la muleta de Perera où se dilua le peu de caste dont il était porteur au long d'une faena technique mais sans structure au cours de laquelle le torero accumula les séries trop longues au détriment de plus de lié. À noter la belle manière dont Perera amena au début le toro vers le centre, puis quelques muletazos isolés admirablement conduits jusqu'à leur terme. Bajonazo, sifflets.
Le quatrième, un colorado manso face à la cavalerie, fut le plus facile pour le torero en raison de ses embestidas longues sur le chemin de fuite qu'Abellan eut le mérite de lui couper, gagnant un pas en fin de passe au lieu de le perdre, et laissant sa muleta toujours sous le mufle du toro. Après trois séries perturbées par le vent, le toro démissionna, Abellan parvenant sur la fin à donner deux naturelles de qualité mais sans les enchaîner, sans toutefois empêcher la faena de sombrer dans un ennui profond. Deux pinchazos, avis, deux tiers en biais. Silence.
Le cinquième, second du Cid, fut encore meilleur que son premier et fut le seul à galoper tête en bas avec alegria tout au long de trois séries (deux à droite au centre citées de loin, meilleure la seconde avec trois derechazos en mettant les reins, et une à gauche durant laquelle après trois bons muletazos le torero perdit le fil. Par la suite le toro baissa d'intensité et le Cid eut le tort de prolonger, confirmant ses qualités (oficio, sitio, temple) mais aussi ses défauts (une certaine inexpressivité dès lors que le toro lui obéit trop.) Salut.
Plus basto que ses frères, le melocoton sorti en dernier (555 kilos) fut anodin au cheval et docile sans enthousiasme à la muleta. Perera eut le mérite de se justifier ce qui ne servit à rien. Silence.
André Viard.

DANS LES RUEDOS HIER

Serafin Marin a coupé les deux oreilles de son second adversaire de Juan Manuel Criado, le seul à avoir collaboré dans une corrida décastée et faible. À Avila, devant des tendidos remplis jusqu'au toit, Javier Valverde a coupé les deux oreilles de son premier adversaire de Sanchez Arjona tandis que le Juli et Castella en ont coupé chacun une. Face à une corrida de Los Bayones globalement peu encastée lidiée en clôture de la feria de Plasencia, César Jimenez a coupé les deux oreilles de son second et Manzanares celle de son second également.

MOUCHOIR VERT POUR SIMON CASAS

Simon Casas n'a pas réussi son pari de transposer son indiscutable crédibilité taurine dans le débat politique, seulement 5% des nîmois de la première circonscription du Gard ayant choisi de lui apporter leurs voix lors du premier tercio. N'ayant pas atteint la barre des 12% il se retire donc du ruedo avant le second.

CONCOURS DE NOUVELLES TAURINES

L
'association Toreria lance son troisième concours de nouvelles taurines doté de plus de 1500 euros de prix, en alternance avec son concours d’expression artistique. Ce concours est ouvert à tous et sans frais d'inscription. Le règlement sera envoyé sur simple demande à contact@toreria.net pour ceux qui ont Internet, à Association Toreria 8 rue Monge 13150 Tarascon pour les autres. La clôture du concours est prévue le 25 novembre 2007, la remise des prix en février à la Chapelle Sainte Anne à Arles au cours de Toreria 2008 qui aura pour thème «Architecture et Tauromachie », parrainé par l’un des plus grand architecte actuel, Rudy Riccioti, coatché par l’architecte marseillais Tom Garcia et avec la participation de l’Ecole Supérieure d’Architecture de Marseille, avec pour thème, les « Détails de l’Arène » : Les burladeros, la place de la présidence, de la musique, l’horloge, la porte des toriles.

JOSE TOMAS "ON TOUR"

Un club huppé de fans de José Tomas se propose d'organiser pour ses membres une tournée calquée sur celle de José Tomas en prenant en charge l'organisation de leur voyage tout au long des 17 dates qu'assurera le torero. Le nombre de socis est arrêté à 150. Droit d'entrée : 1000 euros. Plus de renseignements sur :
www.josetomastournee2007.com.

LES PARTIDO DE RESINA À LAS VENTAS

Dans le cadre des novilladas nocturnes du mois de juillet, les novillos de Partido de Resina feront leur retour à Las Ventas. L'occasion pour les lecteurs de l'opus 10 de vérifier ce qui y est suggéré. les cartels sont les suivants : Dimanche 1er juillet, novillos de Partido de Resina. pour Daniel Martín, Raúl Martí, Antonio Soriano. Dimanche 8, novillos de Carmen Segovia. pour Oliva Soto, Rubén Pinar, Sandra Moscoso. Dimanche 15 novillos de Torreherbero pour Manuel Ocaña “El Sombrerero”, Diego Lleonart, Ángel Valls. Dimanche 22 novillos de El Torreón pour Antonio Nazaré, Carlos Guzmán, Juan Antonio Siro. Les triomphateurs du cycle se retrouveront le 29 juillet face à des novillos de Guadaira.

TERCIOS DE NOUVEAU LE SAMEDI

Tercios est à nouveau programmé le samedi à 11 h 15. Après ces quatre semaines avec un jour et une heure de diffusion différents, Tercios revient le samedi à 11 h 15. Après la féria de Vic Fezensac la semaine dernière, Tercios est consacré à l’autre grand rendez-vous taurin du printemps, la féria de Nîmes. Dans cette première partie, nous retrouverons Julien Lescarret, l’alternative de Daniel Luque, Juan Bautista, Sébastien Castella et El Juli… Dix paseos, huit corridas, une novillada et un corrida à cheval… et l’hommage à Christian Montcouquiol Nimeño II pour le trentième anniversaire de son alternative.

FACE AU TORIL

Au sommaire de Face au Toril qui sera diffusé le 16 juin à 16 heures 20 sur France Trois Sud.
Philo : La feria de Nîmes vue par Francis Wolff, professeur de philosophie à l'Ecole Normale Supérieure, auteur de "Philosophie de la corrida" (édition Fayard). Les meilleurs moments des faenas d'El Juli, Castella, Daniel Luque, Enrique Ponce, Espla bien sûr. Mais aussi des réflexions originales sur la liberté du torero, la beauté de la faena. Sur le sens profond de ce spectacle qui "exhibe un réel dont les autres arts ne font que rêver".
Etui : Jusqu'à la veille de la corrida, les toros de Victoriano del Rio portent sur leurs cornes un étui en fibre de verre qui protège leurs redoutables pointes. L'un d'entre eux, Canta Pajaros, a permis le triomphe d'El Juli, le 23 mai à Madrid. Au cours de cette feria, la plus importante du monde, Canta Pajaros et ses frères ont obtenu le prix du meilleur lot de toros et El Juli celui de la meilleure faena !
Rafaelillo : Rafaelillo, torero originaire de Murcia, dans le circuit depuis près de 10 ans, était un peu oublié des organisateurs. Il a confié sa carrière à Robert Pilès au début de cette saison, et les choses commencent à changer... Pour voir ou revoir « Face au Toril », rendez-vous sur : www.france3.fr région sud.

FERIA DE VAUVERT

Samedi 16 juin, novillada concours à 18 heures : novillos de Angel Sanchez y Sanchez, El Vellosino, Carmen Lorenzo, Philippe Cuillé, Piedras Rojas et Pages Mailhan pour Alberto Lamelas, José Manuel Mas et Roman Pérez. Le dimanche, bolsin taurino avec la participation de six ganaderos français et des écoles de Nîmes, Arles, Béziers et Jaen.

SENT BERTOMIU DE PARENTIS

La feria de Sent Bertomiu 2007 dont l'affiche a été confiée à Jean-Jacques Baylac se déroulera les 4 et 5 Août. Samedi 4 à 18h00, novillos de Robert Margé pour Antonio Joao Ferreira, José Ramon Garcia "Chechu" et Joselito Adame. Dimanche 5 à 18h00 novillos de Raso de Portillo pour Pedro Carrero, Alberto Lamelas et El Santo. Les détails de la feria sont consultables sur: www.adaparentis.com.

HAGETMAU : FERIA DU NOVILLO

Dimanche 5 août à 11 heures becerrada de l’école taurine d’Hagetmau ; à 18 heures 6 novillos de Camino de Santiago (Jean-Louis Darret) pour Pepe MORAL, Ruben PINAR et Alberto DURAN. Lundi 6 août à 18 heures 6 novillos d’ ESPIOJA (Salamanque) pour Antonio Joao FERREIRA, El SANTO et Marco LEAL. Mardi 7 août à 18 heures 5 erales de Pierre-Marie Meynadier pour Patrick VILLEBRUN (Nîmes), Damian CASTANO ( Salamanque), Miguel CUARTERO (Saragosse) et Mario GUIRAO (Hagetmau). Le 5 ème eral sera combattu par le novillero désigné par les penas hagetmautiennes A las cinco de la tarde, Muy bien et la Chicuelita. Mercredi 8 août à 18 heures Bolsin International des Toreritos (9 à 11 ans) avec la participation des écoles taurines d’Hagetmau, Arles, Saragosse, Colmenar Viejo, Merida (Mexique). A l’issue des 2 novilladas piquées, le 2 ème prix de la CHAISE d’OR d’Hagetmau sera attribuée au meilleur novillero et remis lors des rencontres taurines d’Hagetmau en février 2008 Location à partir du mardi 24 juillet –tel 05 58 79 86 22 et 05 58 05 77 06 fax 05 58 79 86 22.

NOVILLADA DE TARASCON

Pascal Mailhan et l'association Sudtoros proposent le dimanche 24 juin à 18h30, six Novillos de Patrick Laugier pour Antonio João Ferreira, Marco Leal et Roman Perez.

CASTELNAU RIVIERE BASSE

Castelnau Rivière Basse propose aux aficionados un "packaging" de choix le samedi 7 juillet : 11 heures visite du chateau Bouscassé et degustation gratuite des vins ;13 heures 30 repas de l'aficion ;18 heures novillada sans picador concours de 6 élevages français : Blohorn , Astarac , Lartet , Mailhan , Meynadier et Bats pour Pablo Lechuga, Mario Guirao et Tomasito ; 21 heures dîner de l aficion ambiance bodega ; prix de la journée 35 euros. Réservations au 05 62 31 70 91 ou 05 62 31 98 61.

LA PEÑA TOMASITO Y SERA...

La peña los amigos de Tomasito organise un déplacement le 7 juillet afin de soutenir son torero lors de lanovillada sans picador de Castelnau Rivière Basse dans les Hautes-Pyrénées. Le prix de cette journée est fixé à  80 € pour les membres et à 90 € pour les non-membres et comprend : Le voyage en bus aller retour, la visite des chais du château BOUCASSE et dégustation gratuite, le repas à Castelnau rivière basse, la novillada  concours, le dîner Ambiance toros y vino. Inscriptions et renseignements avant le 12 juin 2007 au 06.18.64.60.64 - 06.98.42.14.40 ou : penataurinelosamigosdetomasito@yahoo.fr.

FAENAS À LA LIBRAIRIE MOLLAT

Le mardi 12 Juin à 18 H 00 : Jean-Michel Mariou, Olivier Deck et Jean-Louis Pouytès présenteront le n°6 de la revue "Faenas", paru aux éditions Verdier, sixième et dernier tome de cette revue littéraire consacrée à la tauromachie, commencée en 1990. Rencontre au 91 rue Porte Dijeaux. "Il y a tout juste trente ans, à la Pentecôte de 1977, un jeune français, Christian Montcouquiol, Nimeño II, devenait matador de toros dans les arènes de Nîmes, sa ville. Dans les années qui suivirent, il bâtit, avec l'aide de son frère Alain, une carrière exemplaire, en France, en Espagne et en Amérique. Le 10 septembre 1989, à Arles, à l'issue d'une saison qui le consacrait enfin parmi les meilleurs toreros de sa génération, un toro de Miura lui infligea une grave blessure qui le laissa paralysé. Après deux ans de lutte acharnée contre son corps qui se dérobait, Christian Montcouquiol s'est suicidé le 25 novembre 1991. À l'heure où un autre Français, Sébastien Castella, vient de réussir pour la première fois à se hisser au tout premier rang de la tauromachie mondiale, il nous a paru juste et indispensable de rappeler que Christian Montcouquiol, qui fut d'abord un gosse pris par une bien étrange passion dans la France de la fin des années soixante, puis un apprenti entêté, le compagnon de route des jeunes toreros français, un grand matador de toros et l'idole des publics latino-américains, reste celui qui ouvrit tous les chemins aux aficionados et aux toreros français d'aujourd'hui."

FERIA DE BEAUCAIRE

A l’occasion des Estivales 2007 deux corridas en mano a mano sont proposées par la nouvelle empresa (Jalabert frères) : 28 juillet à 18 heures, corrida portugaise, 5 Toros de Tabernero de Vilvis pour Marie Sara, Patricia Pellen et les forcados. Dimanche 29 Juillet à 18 heures, toros de Mercedes Perez Tabernero pour Javier Conde et Juan Bautista. Location du 1er au 15 juillet à l'office de tourisme de Beaucaire (04 66 59 26 57), à partir du 16 juillet Chalet des Sports (04 66 59 23 90).

NOVILLADA DE SAINT-SEVER

Dimanche 24 juin à 10 heures 30 : Abrivado ( Manade LESCOT) ; à 11 h 45 encierro de toros dans les rues de Saint-Sever (Ganaderia ANGEL MACUA) (Abrivado et Encierro sont organisés par l’Association des Fêtes) ; A 13 h 00 Repas de l’aficion sur l’esplanade de Morlanne ; A 18 heures novillos du Scamandre (Origine Valdefresno), pour  Rafael Ronquillo, Pérez Mota et El Santo.

LOCATIONS POUR LA FERIA DE BEZIERS

L'ouverture de la location pour les abonnements de la feria 2007 ouvrira du lundi 4 juin jusqu'au vendredi 22 juin, par téléphone au 04 67 76 13 45 du lundi au vendredi de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures, ou sur www.arenes-de-beziers.com. Pour les locations des corridas séparées à partir du mardi 3 juillet. Les guichets des arènes seront ouverts à partir du 3 juillet de 9 heures à 12 heures et de 15 heures à 19 heures.

SAN FERMIN DE PAMPLONA

Les cartels de la prochaine San Fermin ont été dévoilés hier. Jeudi 5 juillet. Le rejoneador Roberto Armendáriz combattra un novillo d'un élevage non communiqué tandis que ceux de Miranda de Pericalvo le seront par Pérez Mota, Pepe Moral et un troisième. Vendredi 6. Toros de Fermín Bohórquez pour Fermín Bohórquez, Hermoso de Mendoza et Sergio Galán. Samedi 7. Toros de Dolores Aguirre pour Uceda Leal, Serafín Marín et Iván Vicente. Dimanche 8. Toros de Miura pour Luis Miguel Encabo, Rafaelillo et Fernando Robleño Lundi 9. Toros de Fuente Ymbro pour Antonio Ferrera, Matías Tejela et Salvador Cortés Mardi 10. Toros de Cebada Gago pour López Chaves, Juan Bautista et Alejandro Talavante. Mercredi 11. Toros de Jandilla pour Francisco Marco, El Cid et El Fandi. Jeudi 12. Toros du Marquis de Domecq pour Jesulín de Ubrique, Sébastien Castella et Alejandro Talavante. Vendredi 13. Toros d'Antonio Bañuelos pour El Juli, Sébastien Castella et José María Manzanares. Samedi 14. Toros de Victorino Martín pour Pepín Liria, Antonio Ferrera et Fernando Cruz.

FERIA DU RIZ À ARLES

Les cartels de la feria du Riz d'Arles ont été dévoilés hier. Vendredi 7 septembre, toros de Antonio Bañuelos pour El Juli, Juan Bautista et Joselito Adame qui prendra l'alternative. Samedi 8, toros de Los Bayones pour Curro Diaz, César Jimenez et Mehdi Savalli. Dimanche 9, corrida-concours : toros de Atanasio Fernandez, Juan Luis Fraile, Valverde, Miguel Zaballos, Tardieu frères et Coquilla de Sanchez Arjona. Les matins du samedi et du dimanche auront lieu deux novilladas sans chevaux.

DANS LES CLUBS

Les activités des clubs taurins restent en ligne jusqu'à la date des manifestations en page agenda du site.


CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.com

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
"



















imprimez cette page