Mercredi 16 mai 2012

L'Edito

 

LE PRÉSIDENT DE SAN ISIDRO
Un président de la République et un Premier Ministre investis un jour de San Isidro ne peuvent pas être foncièrement anti taurins, et il reste à espérer que le ministre de la Culture que nous toucherons aujourd'hui ne soit pas trop sensible aux thèses écologistes. Après, la boucle sera bouclée.

Voir édito



Actualité

MADRID : LE VENTORILLO RUINE LA TARDE

Las Ventas – 15 mai 2012 – 6ème corrida de San Isidro.
Tous les qualificatifs négatifs posibles et imaginables pour décrire le spectacle auquel nous avons été condamnés cet après midi à Las Ventas seraient tous bien en-dessous de la vérité. La faute en revient aux toros de El Ventorillo, un parangon de mansedumbre – tous les six ! – et à l’attitude lamentable de Julio Aparicio.
Les toros de El Ventorillo, trois colorados et trois de capa negra furent tous des mansos ne laissant aucune option de faena aux trois toreros. Julio Aparicio nous offrit une espantada à ses deux toros qui, même s’ils n’étaient pas toreables, la manière de leur faire face fut celle d’un torero qui semblait avoir perdu tous les recours d’un professionnel du toreo.
Curro Díaz ne put que donner des trapazos à ses toros qui fuyaient ou s’arrêtaient dans un simulacre de passes.
Eduardo Gallo qui était entré dans ce cartel de San isidro – patron de Madrid – en remplacement de Angel Teruel essaya par tous les moyens d’être digne et combatif face à des toros mansos qui de plus devenaient dangereux et traitres lorsqu’ils daignaient entrer dans la cape ou la muleta,
Julio Aparicio : bronca aux deux. Curro Díaz: silence aux deux. Eduardo Gallo : ovation et silence après avis.
Georges Marcillac.

MADRID : CONCHI RUIZ REND LES OREILLES

Las Ventas – 14 mai 2012 – 5ème de San Isidro.
Pour cette première novillada du cycle isidril, le lot prévu de Buenavista (origine JP Domecq) était amputé de deux novillos remplacés par des Fernando Peña (4ème et 6ème) et le panachage s’augmentait d’un sobrero de Couto de Fornilhos qui substituait le premier de Conchi Ríos qui, poursuivant le subalterne Raúl Corralejo sétait brisé la corne droite en tapant dans la barrière. La présentation des trois premiers de Buenavista laissait à désirer, le quatrième sorti en 5ème position se révèlait être le meilleur du lot. Le novillo de Couto de Fornilhos fut aussi un toro intéressant car aussi bien aux piques – il provoca une chute monumentale à la première rencontre – qu’à la muleta oú il mit en difficulté la novillera Conchi Ríos. Les deux burracos de Fernando Peña furent très différents, celui que toucha Conchi Ríos avait une charge longue et violente qu’il fallait canaliser et le dernier 6ème était un manso impossible à toréer et échut à Gonzalo Caballero.
Car il faut bien parler de ce novillero de Madrid, élève de l’école taurine Marcial Lalanda, dont c’était la deuxième novillada piquée après sa présentation à Séville. Gonzalo Caballero, dans une attitude de novillero, même si son toreo n’est pas parfait, se planta devant un novillo, mansote, de charge courte, et le guida dans un minimum de terrain. Le début de faena chauffait les gradins de Las Ventas avec un enchaînement de statuaires, passes par le bas, trinchera sur le retour et passe de poitrine. Le reste de la faena était faite de séries courtes, la main basse, souvent des passes de recours quand le novillo se retournait brusquement mais sans perdre ni le terrain ni la posture. Une entrée à matar en marquant les temps et estocade entière. Le public demandait l’oreille avant même que le novillo ne fut mort.
Conchi Ríos devait se racheter après sa prestation du 15 avril à Las Ventas. Ce ne fut pas le cas et son avenir risque d’être hypothéqué – du moins à Madrid – car, si les novillos et le vent ne l’aidèrent pas, il y avait à maintenir les formes et le public venteño la sanctionnait par des sifflets et une légère bronca. Elle s’était laissée déborder par le couto-de-fornilhos et ne sut pas lidier le premier fernando-peña. Pas à l’aise au capote, subissant plusieurs desarmes tant à la cape qu’à la muleta, et catastrophique à l’épée, Conchi Ríos ratait une nouvelle fois son passage à Madrid.
Tulio Salguero, qui avait laissé entrevoir des qualités lors de la première novillada cette saison â Madrid, ne gardera pas un grand souvenir de son deuxième passage à Las Ventas et le public non plus. Le novillo sorti 5ème était celui qui aurait permit une faena bien qu’à la fin il avit tendance à aller vers les barrières . Le jeune Tulio donna des passes sans toréer. A son premier qui donnait des coups de tête intempestifs, la faena exclusivement de la droite fut signée d’un golletazo !
Conchi Ríos : un avis et sifflets ; légère bronca. Tulio Salguero : sifflets ; un avis et silence. Gonzalo Caballero : oreille ; applaudissements.
Georges Marcillac

SAN ISIDRO : DEUX BONS TOROS DE VALDEFRESNO

Las Ventas – 13 mai 2012 – 4ème corrida de San Isidro
La corrida de Vellosino avait été le matin même refusée par les vétérinaires qui avaiemt seulement rescapé deux toros qui sortirent en deuxième et quatriéme positions. Le reste de la corrida était formé par quatre toros de Valdefresno. Sans doute la précipitation conduit à la sélection de toros justes de trapío, sauf le 6ème, que prétendaient cacher les cornes largement ouvertes et astifinas. Malheureusement, au moral, les toros de Valdefresno sortaient sans excès de bravoure les 1er et 3ème toréés respectivement par Matías Tejela et Juan del Álamo, les deux autres révelaient une mansedumbre, du début à la fin de leur présence dans le ruedo, qui éliminait toute tentative de faenas. Les deux de Vellosino, sans doute ne voulaient pas ridiculiser les toros de Salamanque par un zèle déplacé : le 2ème combattu ? par Miguel Tendero, sans classe (le toro) et peu piqué, le 4ème de 624 kg entrait dans la muleta topando en demi-charges et derrotes et ne permettait une seule passe à Matías Tejela.
Juan del Álamo s’étrennait comme matador de toros à Madrid après sa confirmation d’alternative le jour de Pâques. Il fut le seul à pouvoir dessiner une faena à un toro de Valdefresno, mobile mais sans grande fixité jusqu’à ce qu’il l’entreprenne pour une faena presque exclusivement gauchère, resserrant la distance lors de a dernière série car il avait abusé du pico dans les premières naturelles sans doute pour habituer le toro à charger avec temple. Après une série de bernardinas serrées, l’estocade atravesada réduisait au silence la prime qui aurait pu être une ovation et, qui sais, une vuelta.
Matías Tejela, sans grand enthousiasme et entrega, et Miguel Tendero, malheureux au sorteo , sortaient inédits de cette vraiment terne après-midi.
Matías Tejela : silence et sifflets. Miguel Tendero : silence aux deux. Juan del Álamo : un avis et saluts ; silence.
Georges Marcillac.

LE STATU QUO CONTRE LA DIVERSITÉ

Dans la presse spécialisée est apparue, à grand renfort de commentaires, la nouvelle du retour de José TOMAS aux cotés d'EL JULI et PADILLA au mois de juin à BADAJOZ face à des Domingo Hernandez / Garcigrande. Il s'agit de la lutte du statu quo pour tenter de maintenir vivante une fiesta agonisante qui, sous peu, pourrais ne plus rien avoir à offrir. Une autre nouvelle n'a pas eu le même écho. Elle est pourtant le contre pied de ce statu quo insupportable. Il s'agit de la corrida concours / Encerrona de Ivan FANDIÑO à Bilbao le 16 Juin. Les toros prévus seront de : La Quinta, Partido de Resina, Victorino, Torrestrella, Torrealta, Alcurrucen. Et devinez quoi? Le lendemain rebelote avec les Garcigrande et Domingo Hernandez pour, je vous les donne en mille, Ponce, Juli, Padilla. La bataille du statu quo aura lieu à Bilbao ! La vraie figura pourrait être, ce jour là, FANDIÑO. Sur le papier, pour moi, c'est déjà lui. Maintenant c'est à l'aficion d'appuyer le profil de corrida qu'il souhaite voir et à FANDIÑO de saisir la chance.
René Philippe Arneodau.

MOBILISATION À ALÉS

Alors que les liens entre mouvements anti taurins et partis xénophobes ont été enfin mis en évidence dans la presse généraliste, les organisateurs d'Alés demandent aux aficionados de se mobiliser en marge des manifestations anti-taurines prévues les 19 et 20 mai prochains à l’occasion de la féria d’Alès. "La société SARL CALTOROS, gérante des arènes, appelle à la mobilisation générale des aficionados, afin de montrer la grande capacité de l’ afición à se rassembler en nombre et pacifiquement face à l’intolérance et le mépris d’une minorité. Ensemble, acteurs de la fiesta et aficionados, faisons de cette féria 2012 un exemple de réussite et d’unité à l’intérieur comme à l’extérieur des arènes, face aux menaces visant à abolir nos passions et nos traditions".



FERIA D'ALÈS EN CÉVENNES

SAMEDI 19 MAI 18H00 Toros d’Hoyo de la Gitana pour Serafin MARIN, Sergio AGUILAR et TOMASITO. DIMANCHE 20 MAI 11H00, toros de Montalvo pour Rui FERNANDES, ALMEIDA et Francisco PALHA. DIMANCHE 20 MAI 17H00 Toros de Bruno Blohorn pour Fernando ROBLENO et Javier CASTANO mano a mano. Sobresaliente Miguel Angel SANCHEZ. Pour cette corrida une compétition entre les six picadors qui seront : Tito, Sandoval, Gabin Rehadi, Fernando Sanchez Muriel, Francisco Plaza Serrano, Paco Maria et Juan Alfonso Doblado. Ils se produiront dans des conditions d’une corrida concours, avec un seul picador en piste, positionné du côté de l’arrastre. Alain Bonijol fournira les chevaux de piques. Début des réservations le 2 mai, les prix sont inchangés par rapport à l’an dernier. Office du tourisme d'Alès : 04 66 56 11 04. INFOS FERIA : 04 66 52 32 15 et www.alescevennes.fr
.

RINCON À NÎMES

A l’invitation du Ruedo Newton et de Jean François Mengelle ( VDM Périples Feria) le Maestro Colombien sera présent à Nîmes le 24 mai à 10h 30 au Mas du Grand Bordes pour une tienta avec deux vaches de Patrick Laugier par Fabio Castañeda et Santiago Sanchez Mejia. À 13 heures, apéritif et buffet déjeunatoire en compagnie du Maestro. En soirée à 20H30 après la course, à l’auditorium de l’Hotel Atria, conférence où le maestro s’entretiendra avec Zocato et Christophe Chay : "Ombres et lumières : Histoire d’une vie !" A base de projections vidéo et de photographies, une conférence en forme de florilège des grands moments de la vie du Maestro. Leçons d’une vie, des difficultés et des épreuves en passant par les triomphes et les grandes réussites un parcours hors du commun, pour la réalisation d’un rêve, construit depuis le début, sur des valeurs que le Maestro aime partager. (Participation aux Frais 20 euros). Renseignements sur le site www.ruedonewton.com et réservations obligatoires par mail : psoudee@ruedonewton.com.

DERNIERS CARTELS MONTOIS

Les deux derniers cartels de la feria de la Madeleine sont les suivants : samedi matin, novillos de Alcurrucén pour Conchi Ríos, Juan Leal et Álvaro Sanlúcar ; vendredi 20 en nocturne, corrida portugaise, toros de Bohorquez pour Mendoza, Moura et Manzanares. Les autres cartels sont les suivants : Mercredi 18 juillet toros de Parladé pour Morante, Manzanares et Luque, jeudi 19 toros de Margé pour Ponce, Padilla et Mathieu Guillon qui prendra l'alternative, vendredi 20 toros de Fuente Ymbro pour Matias Tejela, Fandiño et David Mora, samedi 21 toros de Jandilla pour El Juli, Talavante et Thomas Duffau, dimanche 22 toros de José Escolar pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Julien Lescarret.

CORRIDA À VILLENEUVE

Le mardi 7 août à 19h, le Cercle Taurin de Villeneuve organise une corrida dans le cadre des fêtes patronales : toros de Santa Ana (origine Marquis de Domecq) pour Javier Conde, Julien Lescarret et Thomas Dufau.

NOVILLADA À SAINT-SEVER

Le 24 juin prochain, à Saint-Sever, novillos de Montealto pour José Manuel Sandin, Rafael Cerro et Luis Miguel Castrillon. En matinée, quatre erales de Camino de Santiago pour Joao Machado (Béziers) et Louis Husson (Dax)
.   

TIENTA DU LUNDI DE PENTECOTE CHEZ JEAN-LOUIS DARRÉ

Comme tous les ans aura lieu à Bars la traditionnelle tienta du lundi de Pentecôte, mais cette année, feria vicoise oblige, celle-ci se déroulera l’après midi, après la corrida matinale de Vic Fezensac. Au programme de la Ferme du Cantaou, chez Jean-Louis DARRE : repas champêtre (apéritif, buffet de tapas, grillade de toro, dessert, café et vin à volonté à partir de 14h), puis tienta de 6 becerras des ganaderias de l’Astarac et du Camino de Santiago par Julien Lescarret et Thomas Dufau. Lundi 28 mai chez Jean-Louis DARRE – Ferme du Cantaou – 32300 BAR. Pas de réservation. Prix de la journée 40 euros.

SAINT-GILLES, FERIA DE LA PÊCHE ET DE L'ABRICOT

Dimanche 24 juin à 11 heures, becerrada en classe pratique (entrée gratuite) : quatre becerros du Marquis d'Albaserrada pour Santiago Sanchez Mejias, (CTN),Tristan Barrale « El Diego » (CTN), Bastien Roulier (CFT) et Tony "El Potro" (CFT). À 17 heures, toros de Cebada Gago pour Manuel Escribano, Oliva Soto et Camille Juan. Réservations au 04 66 64 78 59 à partir du 1er juin.

RUGBY Y TOROS À CAPTIEUX

Trois jours de fêtes dans les landes Girondines, les 1, 2 et 3 juin, avec au cartel de la novillada du 3 juin, des novillos Vicente Ruiz pour Alberto Duran, Juan Leal et David Martín Escudero. L’actualité de la feria et  les vidéos de présentation des novillos et du cartel sont disponibles sur le blog : http://rugbyytoros.blogspot.com. Location à partir du lundi 14 mai : 05.56.65.88.95. Organisation : Association RENOUVEAU ET TRADITION 33840 CAPTIEUX. rugby-y-toros@orange.fr. Consultant : Michel BERTRAND.


STAGE CHEZ LES AFICIONADOS PRACTICOS

Dans le cadre des stages de tauromachie mis en place cette année l'Association Française des Aficionados Practicos propose son troisième stage du Vendredi 11 Mai au Dimanche 13 Mai. Au programme : Vendredi 11 Mai 18H30 / 20H30 Séance de préparation physique à Milhaud salle A.E.P Musculation. Dirigé par Stéphane Derouet. Samedi 12 Mai 10H00 / 12H00 à Caissargues Action "Toros y Handicap" avec le foyer Hubert Pascal de Nîmes. Ce toreo de salon est parrainé par Denis Loré. 15H30 Tienta au campo. Dimanche 13 Mai 10H00 / 12H00 Mas de la Chassagne toreo de salon et troisième "encuentro" international des aficionados practicos (report du salon du toro) avec 4 erales de la ganadéria de Luc et Marc Jalabert. 13H00 Apéritif et repas. 15H00 Café culture animé par Philippe Cattelin : Thème Évolution de la pique les invités, Hubert Compan et Alain Bonijol. 17H00 Vaches. Inscriptions au stage hors association 50 €. Participation repas du dimanche 20 €. Contact c.berthon@aficionadospracticos.com


CARTELS DE PARENTIS

Samedi 4 août novillos de Valdellan pour Imanol Sánchez, Cayetano Ortiz et Antonio Puerta. Dimanche 5 au matin novillos de Raso de Portillo pour Carlos Durán et Fabio Castañeda. Dimanche après-midi, novilos de Flor de Jara pour Javier Jiménez, Mario Alcalde et Rafael Cerro.

NÎMES : PLACES SÉPARÉES ET PASSEPORT JEUNES

Pour la Feria de Pentecôtes, les places séparées sont en vente depuis le 23 avril et les moins de 18 ans peuvent encore bénéficier du PASSEPORT JEUNE AFICIONADO jusqu’au 30 avril qui offre comme avantages : 50% sur les amphis ou 50% sur les numérotées 2 heures avant le début de la corrida selon disponibilités. Téléphone : 0891-701-401 (0,225 e/mn) ou arenesdenimes.com.

TEMPORADA DACQUOISE

Feria d'Août. Samedi 11. Ponce, Juli et Luque, toros de Jandilla. Dimanche 12. toros d'Escolar pour Robleño, Javier Castaño et Alberto Aguilar. Lundi 13. Toros de Alcurrucén pour Juan Bautista, Cid et Thomas Dufau. Mardi 14. Toros de Zalduendo pour Morante, Manzanares et Talavante. Mercredi 15 au matin toros de Murube pour Mendoza, Leonardo et Moura. L'après-midi toros de Baltasar Iban pour Urdiales, Sergio Aguilar et Juan del Álamo. Pour Toros y Salsa : samedi 8 septembre toros de Fuente Ymbro pour Cid, Fandiño et David Mora. Dimanche 9 toros de Garcigrande pour Curro Díaz, Juli et Manzanares.

FÊTE DE LA ROSIÈRE À LA BRÈDE

Seule place taurine de l’agglomération bordelaise, La Brède fêtera samedi 23 jjuin à 18h, sa 15ème corrida dans le cadre des Fêtes de la Rosière. Au programme, toros de Baltasar Iban pour Antonio Nazaré, Arturo Saldivar et Thomas Dufau. En matinée, novillada non piquée (entrée 10 € - organisation Fiesta Garona). Clémentito et Jean Baptiste Molas combattront des erales des frères Bats en Mano à Mano. Animations par les Bandas toute la journée. Réservations au bureau des arènes du 11 au 23 juin 05.56.20.20.30. Tarifs de 22 à 70€. Nombreuses bodegas et restaurants sur le campo de feria. Dossier de presse.


TEMPORADA À THÈMES

L'opus 38 de Terres Taurines sort en kiosques ce début de semaine. Le sens de la Fiesta, c’est ailleurs que dans les happenings de la «Champion’s League» qu’il faut le chercher, dans les arènes où le toro conserve son identité, mais aussi au campo, là où il est encore préservé des méthodes d’élevage indignes. Cet opus propose cinq pistes comme autant de destinations pour une temporada à thèmes. La première est une rencontre en avant-première : Robleño-Escolar, protagonistes d’une affiche déjà culte cet été à Céret. La seconde nous conduit vers le Campo Charro où, à l’écart des routes taurines actuelles, la finca de Terrones préserve jalousement son passé. La troisième suit la route du Quijote, au coeur de la Mancha, jusqu’au pied de la Montagne du Trésor où Samuel Flores élève ses Gamero Cívico. Pour la quatrième, retour en Camargue où Ginés Cartagena fait ses premiers pas, protégépar l’aura de son père et son ange gardien. Enfin, pour terminer, une destination atypique aussi, vers le Parc Jurassique des Contreras, perdu dans les collines de Forfoleda. Feuilleter.


FERIA DE VIC

Samedi 26 mai au matin, deux erales et deux novillos de L’Astarac et du Lartet pour Borja Jiménez et Javier Jiménez. L'après-midi, toros d'Escolar Gil pour El Fundi, Fernando Robleño et Sergio Aguilar. Dimanche 27 au matin, corrida concours. toros de Carriquirri, José Moreno de Silva, Fidel San Román, Esteban Isidro, Alcurrucén et La Reina pour Antonio Barrera, Iván García et Morenito de Aranda. L'après-midi toros de La Cruz pour Julien Lescarret, Joselillo et Raúl Velasco. Lundi 28 au matin, toros de Flor de Jara pour Juan Bautista, Iván Fandiño et David Mora.


CÉRET DE TOROS

Samedi 14 juillet, 18 heures, toros de Moreno De Silva pour El Fundi, Javier Castaño et Serafín Marín. Dimanche 15 juillet, 11 heures, novillos des Hros de Escobar et de Mauricio Soler Escobar pour El Dani, Imanol Sánchez et Emilio Huertas. Dimanche 15 juillet, 18 heures, toros de Escolar Gil pour Fernando Robleño.

UNION TAURINE BITERROISE

L'Union Taurine biterroise invite les aficionados à suivre ses activités sur son site.

GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 


















imprimez cette page