Vendredi 29 mai 2008

L'Edito

La photo


LE BOUM DU MOUN

Qui avait dit que la concurrence ne servait à rien ? Pas les organisateurs de la feria montoise en tous cas, lesquels ont communiqué avec satisfaction la hausse des abonnements et des ventes constatée à la taquilla. Voir édito

rehuelga

Actualité

MADRID : GRAVE CORNADA POUR SALVADOR CORTES

Tarde aburrida à Las Ventas où les toros de Cebada Gago et Guardiola n'ont pas permis grand chose, à l'excetion du troisième de Cebada Gago mobile et violent qui a fini par infliger une cornada grave à Salvador Cortes qui avait alterné le bon et l'à-peu-prés et du cinquième de Guardiola qui a permis à Encabo de dessiner quelques séries bien posées dont il a perdu le bénéfice au descabello. Fernando Cruz, face à trois toros, n'a eu aucune option. André Viard

NÎMES : JULI ET CASTELLA PAR LA PORTE DES CONSULS

juli castella porte des consuls
Epargnée au cheval la corrida de Zalduendo a gardé assez de force et de mobilité pour assurer le spectacle. L'émotion n'est cependant pas venu de la terreur qu'elle inspira au public. C'est l'inventivité et le sens artistique des toreros qui est venu en renfort pour apporter l'aléatoire qui fait vibrer les masses. Pour le torero les premier second et cinquième ont été les meilleurs, le quatrième s'est avéré le plus compliqué et le lot de Castellas présentait quelques difficultés. Aparicio: salut et division. Juli: deux oreilles et une oreille. Castellas: deux oreilles et deux oreilles.
Le premier resta au contact du peto dans une attitude classieuse mais sans pousser avec puissance. Port de tête humblement bas et sans le moindre crochet de la corne, il s'engouffra docilement dans les plis de la muleta. Aparicio se garda de le détromper en s'appliquant à ne jamais se faire accrocher le leurre. Techniquement il profita au mieux des vertus de son partenaire, mais ne réussit pas à lui insuffler cette étincelle d'imprévu qui fait les oeuvres majeure. L'acier déclencha un vilain vomito. Salut. Le quatrième découvrit la nuque pour charger museau entre les antérieurs. Il se laissa châtier dans un attitude attentiste. Tardo mais très engagé dans ses arancadas, il ne plut pas au maestro qui délégua la lidia à sa cuadrilla. Le sérieux et la profondeur de se charges ne compensa pas son peu d'empressement à s'élancer. Le public resta poli avec Aparicio tant que ce dernier avança la muleta pour tenter de toreer, mais il le siffla après plusieurs échecs aux aciers. Division.
Le second se laissa déplacer presque avec excès par les capes. Il fit un combat symbolique aux piques, puis montra une grande bonté dans la muleta, entrant et sortant des suertes au gré des indications de son matador. A droite Juli ne lui lâcha pas la tête. La continuité de la domination fut telle que chaque série parut n'être qu'une seule passe. A gauche le lié n'alla pas de soi. Il finit par une démonstration d'encimismo qui compta de nombreux tours complets parfaitement maîtrisés. L'estocade, portée avec son efficacité coutumière déclencha la pétition. Deux oreilles. Le cinquième n'eut pas plus que ses frères le temps de s'exprimer au cheval. A pied il baissa la tête, découvrit la nuque en fin de passe et son agressivité le fit répondre à tous les défis. Soit les attributs principaux de la bravoure. En trois doblones Juli le réduisit à l'état de jouet, puis s'en amusa avec un plaisir communicatif. Usant d'un répertoire varié, il garda le public captivé jusqu'à la conclusion par une entière et un descabelo. Une oreille.
Le troisième sortit tous freins serrés et volontiers crocheteur. Il garda la tête haute sous le fer, mais ce défaut ne persista pas à pied, où il humilia grandement. Il donna trois séries de charges vibrantes, puis Castella dut le solliciter de près et s'étirer de tout son long pour poursuivre la faena. Il mit aussi à profit sa souplesse exceptionnelle pour ciseler des circulaires inversées citées à la limite du déséquilibre. Une entière un peu longue à faire effet et un descabelo ne le privèrent pas des deux oreilles. Symboliquement présenté au cheval, le dernier resta collé au peto longuement, ce qui autorise à la qualifier de brave en dépit de l'absence de preuve par le châtiment. Il vint de loin et franchement lors des statuaires de réception, mais son entrega baissa d'un cran par la suite. Il fallut toute la suavité d'un Castella au sommet de son art, pour l'entraîner dans une longue faena, où la muleta épousa toujours la charge comme un bas de soie. Pas une fois le Zalduendo ne toucha la muleta. Ni dans les classiques naturelles et derechazos de la première partie ni dans les cites rapprochés d'un final plus serré que jamais. Après un pinchazo, un entière efficace libéra deux oreilles. Belle entrée. Public satisfait.
Frédéric Pascal. Voir reportage de Roland Costedoat.

LE FUNDI FORFAIT POUR VIC ET MADRID

Le Club Taurin vicois a annoncé hier avoir été informé du forfait du Fundi qui ne participera donc pas à sa feria ainsi que cela semblait probable. Pour la corrida de dimanche il sera remplacé par Fernando Robleno et pour celle de lundi par un triomphateur de la feria.

"A LA MIERDA !"

Par cette apostrophe explicite Zabala de la Serna termine la chronique qu'il consacrait hier dans ABC à la corrida de Palha dont nous avons donné ici un compte-rendu objectif qui correspond en tous points à celui offert par ce quotidien de référence, lequel s'autorise une licence dont nous nous sommes abstenus, lorsqu'il fait état en ces termes de l'attitude jugée inqualifiable du ganadero : "Alors que le sixième tombait, alors qu'Israel entrait comme un Christ défait à l'infirmerie, tel une Piedad sans Miguel Angel, le mayoral sortait saluer une ovation criminelle et le ganadero applaudissait enflé d'une vanité sans scrupule. Inhumains dénués d'honneur !" avant de conclure : "Et le ganadero invitant le mayoral à saluer alors qu'un torero était coupé en deux. A la merde ! aurait dit Fernán-Gómez." Chez les aficionautes les avis sont partagés : "Mais dans quel monde vit-on ? nous écrit ainsi PdC. Trouvez-vous normal que le mayoral vienne saluer hier à Madrid (au fait saluer pourquoi ?) alors qu’à quelques mètres de là un homme était entre la vie et la mort ? J’ai lu votre éditorial de ce matin mais je voulais ajouter cet évènement qui apparemment n’a pas beaucoup dérangé personne." Un éditorial qui en a même heurté plus d'un, tel notre ami belge J.Ph H qui fulminait hier matin : "Oui mais voilà, la vrai, l'authentique corrida (la seule qui est défendable) elle était hier à Madrid et pas à Nîmes. Bien les cornes des Miuras la corrida de rejon c'est pour lundi. A la différence du cheval de Mendoza Israel lancho lui était en piste en connaissance de cause. La blessure fait partie du jeu si vous ne voulez plus la voir allez jouer aux escargots." Les anti taurins ne disent pas autre chose.

CARTEL DE SAINT-SEVER

Pour la novillada du 28 juin prochain, les novillos de Fuente Ymbro seront combattus par le colobien Santiago Naranjo, l'espagnol Jose Maria Arenas et le vénézuélien El Califa de Aragua. Cartel international où ne figure aucun novillero français.

ABONO POUR VIC

Pour cause doublon, aficinaute vend un abono à Vic : 06 13 35 54 27

PROGRAMME DU PRIX HEMINGWAY

Jeudi 28 mai – 21 h 30 DÎNER-LECTURE Restaurant IT - 14, rue Auguste (près de la Maison Carrée). Vendredi 29 mai – 21 h 30 REMISE DU PRIX HEMINGWAY 2009 A l’issue de la corrida – piste des arènes Entrée libre Suivie de la NUIT HEMINGWAY dans les ARÈNES de NÎMES Lecture de la nouvelle lauréate et des finalistes 2009 dans les chiqueros + lieux insolites ou secrets des arènes Entrée libre par la porte « patio de caballos » Samedi 30 mai – de 15 h 30 à 18 h 00 RENCONTRE et DÉDICACES Avec les auteurs du recueil Arequipa Librairie Teissier – 11, rue Régale Samedi 30 mai – 21 h 30 LECTURE SURPRISE de deux nouvelles du recueil Arequipa à l’Alegria - Espace Chouleur – 6, rue Fresque Lundi 1er juin – 14 h 00 LECTURE DE LA NOUVELLE LAURÉATE 2009 par François Marthouret dans les jardins de l‘Hôtel Imperator Concorde Quai de la Fontaine – Entrée libre;

EXPO SUR LA CUADRA BONIJOL A VIC

La photographe parisienne Eugénie Martinez présente une exposition intitulée "Regards sur la cavalerie Bonijol" dans la Galerie des Arènes de Vic-Fezensac durant la feria de Pentecôte du 28 mai au 2 juin.

LOCATION POUR RIEUMES

La location pour la Féria de Rieumes est ouverte par tel au 05.62.14.66.13 et sur internet : feria-rieumes.com.

INVITES DU "MUNDILLO" A PARIS

Les novilleros biterrois Tomas Cerqueira et Cayetano Ortiz seront les premiers invités du Cercle Taurin "El Mundillo" récemment créé à Paris le mardi 9 juin à 20 heures au restaurant "El Prado" (55 boulevard Voltairedans le XIème, ligne 9 métro Saint Ambroise).

CARTEL DE CAPTIEUX

Le 7 juin prochain, à Captieux, novillos de Fuente Ymbro pour Javier Cortes, Patrick Oliver et Angelino de Arriaga. L'association Rugby y Toros invite les aficionautes à visiter son blog et infore que le numéro de téléphone de la location est le 05.56.65.88.90.

FERIA DE BEZIERS

Les cartels de Béziers sont les suivans : jeudi 13 août à 18 heures toros de Santiago Domecq pour Ponce, Juli et Castella, vendredi 14 à 18 heures toros de Robert Margé pour Juan Bautista et Castella mano a mano, samedi 15 août à 18 heures toros de Valdefresno pour César Jimenez, Mehdi Savalli et Luis Bolivar, dimanche 16 août à 11 heures novillos de Pierre-Marie Meynadier pour Luis Miguel Casares, Tomas Cerqueira et Tomas Dufau, dimanche 16 à 18 heures toros de Miura pour Padilla, Javier Valverde et Julien Lescarret. Vendredi 14 et samedi 15 à 11 heures novilladas sans chevaux, becerros de Christophe Yonnet et Robert Margé pour les élèves des écoles taurines espagnoles et françaises. Location : 0467761345 ou sur www.arenes-de-beziers.com. Abonnements du 2 juin au 19 juin par téléphone ou internet. Ouverture des guichets le 29 juin de 9 heures à 12 heures et de 15 heures à 19 heures.

feria de dax
DAX EN TOURNEE

Christian Laborde, président de la commission taurine de Dax, présentera les cartels de la feria qui aura lieu du 12 au 17 août et de Toros y Salsa (11 au 13 septembre) le 8 juin à Paris (au J'GO Drouot dans le 9ème), le 11 juin à Bordeaux (restaurant El Asador) et le 15 juin à Toulouse (au J'GO place Victor Hugo). Dans les deux J'GO la présentation sera animée par Zocato. L'ouverture de la location débutera sur internet le 1er juillet. La location se fera au guichet et par téléphone (0588909909) à partir du 15 juillet, du lundi au samedi, de 10 heures à 18 heures 30, Régie Municipale des Fêtes et des Spectacles, l'Atrium, 40100 Dax.


feria de mont de marsan
LOCATIONS POUR LA FERIA DE MONT DE MARSAN

L'ouverture des guichets pour la vente de places de corridas pour la Madeleine 2009 commencera le lundi 25 mai à 8 heures. La vente se fait au local de la Régie des Fêtes, 479 av. Maréchal Foch à Mont de Marsan (tel 0558753908). Heures d'ouverture de la billeterie : lundi 25 de 8 heures à 19 heures sans interruption mais uniquement aux guichets. Mardi 26 de 8 heures à 19 heures sans nterruption mais également par téléphone. A compter du mercredi 27 mai, de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 19 heures.


CARTEL DE TYROSSE

Pour la corrida du 26 juillet prochain, les toros de La Campana seront combattus par Antonio Barrera, Luis Bolivar et Mehdi Savalli. Lundi 27 corrida portugaise en nocture et sans chevaux le dimanche matin.

TIENTA AU CAMINO DE SANTIAGO

Comme chaque lundi de Pentecote, Jean-Louis Darré propose aux aficionados de se retrouver à partir de 10 heuires à la ferme de Cantaou (ganaderias de l'Astarac et de Camino de Santiago) pour assister à la tienta de ses becceras par Julien Lescarret, Mathieu Guillon et Thomas Dufau. À 12 heures repas champêtre et avant de repartir pour Vic, possibilité de voir la corrida qui y sera lidiée en août. Pas de réservation. Participation 40 euros.

LE BOLSIN DE LA MULETA

Le samedi 6 juin 2009 aura lieu le 5 ème Bolsin de La Muleta chez Françoise et Hubert Yonnet à l’occasion des 150 ans de la ganaderia (Au mas de la Béluguo , route de Salin de Giraud). 9 h : Petit déjeuner offert par La Muleta. 10 h.30 : Tienta de 4 vaches par les représentants des écoles Taurines de Nimes, Arles, Béziers et Hagetmau. 12 h 30 : Apéritif avec moules et pois chiches « bélugue » 13 h : Repas : (toro basquaise , fromage, dessert , café). 15 h : Combat de 2 becerros par les finalistes. Cette manifestation est ouverte à tous les aficionados. Participation de 25 € pour les membres, 30 € pour les non-membres, gratuité pour les enfants de moins de 12 ans. Participation de 5 € pour ceux qui ne viendront que l’après-midi. Inscription au siège de La Muleta tous les samedis midi ou par courrier à : La Muleta - Rue de la Paix - 13200 ARLES avec un chèque de réservation. Dernier délai d’inscription : samedi 23 mai.

PERIPLE À LA FERIA DE SANJOANINAS

Périples Lointain, spécialiste des voyages en terres taurines, organise du 24 au 28 juin un voyage à la feria de San Joaninas aux Açores. Pour tous renseignements : www.periples-lointains.fr

CARTEL D'EAUZE

Dimanche 5 juillet à  11 heures novillada sans picador avec 4 novillos du Lartet. À18 heures corrida de Garcigrande et Domingo Hernandez pour Antonio Ferrera, - Joselito Adame et Ruben Pinar.

CARTELS DE MADRID

Feria de la Comunidad. Jeudi 30 avril. Novillos de Moreno Silva pour Julián Simón, Nuno Casquinha et José Carlos Venegas. Vendredi 1er mai. Novillos de José Vázquez pour Román Pérez, Fernando Tendero et Javier Cortés. Samedi 2 mai. Un toro de Guadalest pour Javier San José et six de Carmen Segovia pour Miguel Abellán, Diego Urdiales et Luis Bolívar. Dimanche 3 mai toros de Adelaida Rodríguez pour López Chaves, Andrés Palacios et José Calvo qui confirmera son alternative.
Feria de San Isidro. Jeudi 7 mai toros de Martelilla pour Eugenio de Mora, Joselillo et Emilio de Justo. Vendredi 8 mai toros de Gerardo Ortega pour Antonio Barrera, Sergio Aguilar et Leandro. Samedi 9 mai toros de Salvador Domecq pour Miguel Abellán, El Capea et David Mora qui confirmera l'alternative. Dimanche 10 toros de Los Recitales pour Curro Díaz, Iván Vicente et Ambel Posada. Lundi 11 novillos de Montealto pour Miguel Tendero, José Manuel Mas et Javier Cortés. Mardi 12 toros de José Luis Pereda pour Antonio Ferrera, Morenito Aranda et Iván Fandiño qui confirmera l'alternative. Mercredi 13 mai toros de Las Ramblas pour Juan Bautista, El Fandi et Luis Bolívar. Jeudi 14 toros de Garcigrande pour Morante, Castella et Alejandro Talavante. Vendredi 15 toros de Cortés pour Antonio Ferrera, Matías Tejela et Luis Bolívar. Samedi 16 toros de Los Espartales pour Hermoso de Mendoza, Andy Cartagena et Sergio Domínguez qui confirmera son alternative. Dimanche 17 toros de José Escolar pour Sánchez Vara, Rafaelillo et Fernando Robleño. Lundi 18 novillos de La Quinta pour Daniel Martín, Miguel Angel Delgado et Mario Aguilar. Mardi 19 toros de Núñez del Cuvillo pour El Juli, El Cid et Miguel Ángel Perera. Mercredi 20 toros de Peñajara pour Miguel Abellán, Serafín Marín et El Payo qui confirmera l'alternative. Jeudi 21 toros de Juan Pedro Domecq pour Morante, Manzanares et Ruben Pinar qui confirmera l'alternative. Vendredi 22 toros de Valdefresno pour Juan Bautista, Perera et Talavante. Samedi 23 toros de Fermín Bohórquez pour Fermin Bohórquez, Hermoso de Mendoza et Álvaro Montes. Dimanche 24 toros de Samuel Flores pour López Chaves, Diego Urdiales et Javier Valverde. Lundi 25 novillos de Guadaira pour Francisco Pajares, Pablo Lechuga et Juan Carlos Rey. Mardi 26 toros de Parladé pour Uceda Leal, El Fandi et Daniel Luque. Mercredi 27 toros de Palha pour Paulita, Serranito et Israel Lancho. Jeudi 28 toros de Cebada Gago pour Luis Miguel Encabo, Fernando Cruz et Salvador Cortés. Vendredi 29 toros d'Adolfo Martín pour Frascuelo, Javier Valverde et Rafaelillo. Samedi 30 toros de Victorino Martín pour El Fundi, El Cid et Diego Urdiales. Dimanche 31 toros de Flores Tassara pour Joao Moura, Leonardo Hernández et Joao Moura hijo.
Feria de l'Anniversaire. Mardi 2 juin toros du Puerto de San Lorenzo pour El Fundi, El Cid et Sebastián Castella. Mercredi 3 juin Corrida de Beneficencia. Toros de Victoriano del Río pour El Juli, Manzanares et Perera. Jeudi 4 toros du Pilar pour Uceda Leal, Alejandro Talavante et Daniel Luque. Vendredi 5 toros de Victoriano del Río pour Esplá, Morante et Sebastián
Castella. Samedi 6 toros de Luis Terrón pour Antonio Domecq, Andy Cartagena et Sergio Galán. Dimanche 7 toros de  Alcurrucén pour Antonio Ferrera, Matías Tejela et Rubén Pinar.

ALEJAN CELEBRE SON PREMIER ANNIVERSAIRE

En effet, voilà 1 an que ALEJAN ouvrait son site en France, c’était le 01 Décembre 2007.
1 année durant laquelle vous avez pu découvrir et apprécier la qualité de nos vêtements 100% Français.
1 année riche en actions pour les jeunes des écoles taurines qu’il faut continuer à soutenir car ils sont l’avenir de notre Culture.
1 année de triomphes pour ALEJAN qui se positionne, grâce à vous, comme la marque des vrais aficionados, fiers de porter nos valeurs, celle des professionnels et de nos matadors qui aiment porter ALEJAN et le font savoir.
Etre Fier de revendiquer notre Passion Rejoignez-nous sur le www.alejan.eu.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 












imprimez cette page