LE "PLAN HERRERIAS"


Rafael Herrerias, bouillant empresario de la Monumental de Mexico, a lancé un appel à l’unité nationale à l’intention de tous ses confrères afin de mettre sur pied un mouvement qui pose les bases d’une restauration de la Fiesta au Mexique.

Déjà connue comme le « plan Herrerias », cette idée généreuse devra vaincre bien des intérêts particuliers, et bien des pesanteurs, dans un pays où le morcellement du pouvoir taurin a abouti à créer de véritables monopoles.

L’idée de base est de promouvoir comme il se doit la carrière des jeunes toreros nationaux afin de leur permettre de rivaliser avec les figuras - "ceux qui remplissent les arènes et vendent tous les billets" a précisé Herrerias - , au Mexique mais en Europe aussi, ce qui suppose bien sr un appui logistique qui déborde largement le stade des bonnes intentions.  

Ce « plan » devra d’abord convaincre les premiers intéressés qu’il n’y a derrière aucune double intention, et que les nombreux conflits ayant opposé dans un passé très récent la Plaza Mexico à certaines autres arènes et au syndicat des torero sont oubliés… des deux côtés.

Dans un second temps, il est tentant de voir dans cette initiative un embryon d’organisme central pour la tauromachie mexicaine dont le rôle pourrait être aussi d’organiser la défense de la culture taurine.

En tous cas, l’invitation est lancée.

André Viard

r