Vendredi 15 mai 2008

L'Edito

La photo


L'ETE SANGLANT

Voici 50 ans tout juste, Hémingway débutait en Espagne le périple au terme duquel il allait écrire "l'Eté sanglant", récit romancé de la competencia entre Luis Miguel Dominguin et Antonio Ordoñez qui allait être le grand évènement de la temporada. Voir édito


Actualité

MADRID : PREMIERE PUERTA GRANDE DE LA FERIA POUR SEBASTIEN CASTELLA

Sans la volonté de Morante et de Castella, la très médiocre corrida de Garcigrande ajoutée aux effets d'un vent constant et gênant n'aurait probablement rien permis de notable. Ce qui restera dans les mémoires est le triomphe de Sébastien Castella dont les deux faenas, et surtout la première, ont permis de vérifier le changement profond et positif dans sa manière d'appréhender le toreo ainsi qu'il l'avait confié cet hiver dans l'opus 21 de Terres Taurines. Il toucha certes le meilleur lot, mais il sut en tirer tout le parti possible, sans abuser comme par le passé du toreo de proximité auquel il ne se livra que de manière opportune.
Ce qu'a réalisé Sébastien Castella face au second, un toro noble, manso mais non dénué de caste, est à mettre au crédit d'une énorme envie, d'une technique parfaitement dominée et d'un sitio totalement retrouvé. Toute la faena fut un exercice d'équilibre que le torero devait en permanence maintenir, celui de sa muleta d'une part que le vent faisait flotter de manière inopportune, et celui de la domination qu'il fallait exercer sur le fond de caste d'un adversaire cherchant la moindre ouverture pour rompre le combat. Ce double équilibre ne faisait évidemment qu'un, et c'est grâce à sa gestion du sitio et de la distance courte que le torero parvint, le plus souvent, à obtenir de son adversaire des charges paradoxalement vibrantes entre de notables baisses de moral que le premier eut l'habileté de faire oublier, même par le secteur le plus orthodoxe de la plaza. Le toro était certes noble et obéissait à tous les toques, mais la clé de ce petit chef-d'oeuvre d'improvisation permanente que fut la faena est à rechercher dans la précision du torero, dans sa capacité à toujours couper le chemin de fuite sans pour autant asphyxier son adversaire et bien sûr dans son aguante absolu, au point de réussir à construire une faena profonde face à un toro certes noble mais que l'on sentait prêt à tout moment à se dégonfler. Le coup d'épée fut foudroyant et l'oreille indiscutable.
Le cinquième (594 kg) fut le toro le plus intéressant du lot, raisonnablement brave, mobile et noble. Castella le reçut par trois statuaires au centre et enchaîna à droite avec un calme absolu par cinq muletazos longs et templés. Seconde série sur le même piton en raccourcissant un poil trop la charge, d'où quelques protestations du toro qui à mi distance embistait avec classe. Troisième série a menos sur la même corne, deux parones du toro aguantés pour autant de pechos. À gauche le toro embistait avec moins de fijeza et sans se déplacer aussi loin. Public pendiente, deux bonnes naturelles, puis desarme violent. Ce fut le tournant de la faena : la troisième naturelle aurait été synonime de deux oreilles. Retour à droite dans la proximité pour une noria habile mais avec un toro presque arrêté. Statuaires josetomasistas sans trop d'écho, pecho pieds joints à gauche et pase de la firma. Trois quarts d'épée algo ladeada. Oreille.

Morante, face à un premier manso, décomposé et parfois brusque, parvint à dessiner des gestes de classe et à enchaîner de courtes séries à force d'aguante, de précision et d'une parfaite connaissance des terrains et de la technique. Le quatrième fut pire encore et Morante, toujours aussi sûr de lui, parvint à en extraire quelques muletazos de choix, toujours rématés par le bas. Dans les deux cas il tua de manière habile.
Alejandro Talavante, passant après le petit prodige de Castella face au second, parut bien imprécis et trop statique tandis que le public se montra froid avec lui, peut-être en souvenir de son encerrona ratée. Le dernier, un beau chorreado, ne s'employa guère et se dégonfla très vite, Talavante ne réussissant rien de notable face à lui. Le banderillero Rafael Cuesta de la cuadrilla de Morante a reçu un grave coup de corne de 25 centimètres dans la cuisse durant la lidia du quatrième. André Viard.

SALVADOR CORTES À ALES

Salvador Cortes remplacera Alberto Aguilar face aux toros de Palha le dimanche 24 mai à Ales, aux côtés de Padilla et César Giron. Le samedi, toros de Dolores Aguirre pour Rafaelillo, Sanchez Vara et Mehdi Savalli.

CARTEL DE TYROSSE

Pour la corrida du 26 juillet prochain, les toros de La Campana seront combattus par Antonio Barrera, Luis Bolivar et Mehdi Savalli. Lundi 27 corrida portugaise en nocture et sans chevaux le dimanche matin.

TIENTA AU CAMINO DE SANTIAGO

Comme chaque lundi de Pentecote, Jean-Louis Darré propose aux aficionados de se retrouver à partir de 10 heuires à la ferme de Cantaou (ganaderias de l'Astarac et de Camino de Santiago) pour assister à la tienta de ses becceras par Julien Lescarret, Mathieu Guillon et Thomas Dufau. À 12 heures repas champêtre et avant de repartir pour Vic, possibilité de voir la corrida qui y sera lidiée en août. Pas de réservation. Participation 40 euros.

CHANGEMENTS À VAUVERT

Deux changements sont intervenus pour le festival de Vauvert du 16 mai : Joao Antonio Fereira remplace Marc Serrano et Julien Lescarret Miguel Abellan. Le cartel définitif devrait donc voir les novillos du Torreon combattus par Victor Mendés, Julien Lescarret, César Jimenez, Julien Miletto, Luis Bolivar, Medhi Savalhi et Antonio Joao Ferreira. César Rincon, le ganadero, sera présent dés le vendredi soir à la bodega "El Campo" pour un duo avec Zocato sur l'élevage des toros en Amérique du Sud. Renseignements: Yves Benquet 06.15.73.68.10.

BAYONNE PRESENTE SA TEMPORADA

Olivier Baratchart, directeur des Arènes et Alain Lartigue, mandataire taurin de la Ville de Bayonne, présenteront les cartels de la temporada bayonaise (avec vidéos des toros retenus)
le jeudi 14 mai (19h30) à BORDEAUX, au restaurant espagnol EL ASADOR (7, quai de la Monnaie),
le vendredi 15 mai (19h30) à PAU, à la Bodega de MEILLON, avec le Club Taurin Joseph Peyré le lundi 18 mai (19h) à TOULOUSE, au restaurant J’GO (16, place Victor Hugo). Entrée libre partout.

FERIA DES ENFANTS À NÎMES

Nîmes-Métropole, en ouverture de la Féria de Pentecôte, propose la 8 ème Féria des enfants, manifestation qui draine des “pitchouns et pitchottes” des quatre coins de l’Agglomération nîmoise. Cette journée offre aux enfants de multiples spectacles gratuits. Il s’agit d’éveiller les plus jeunes à nos traditions pour les aimer, les défendre et plus tard les transmettre. L’engouement des jeunes pour les spectacles de taureaux et chevaux est très fort. Aussi pas de Féria des enfants sans des arènes installées pour l’occasion animées par le Centre de Tauromachie Nîmois, la Fédération Française de Courses Camarguaises et les chevaux de la Tour Magno Gardiano. Le stade de la Bastide servira d’écrin à “Grandeur Nature” thème de cette édition afin de sensibiliser les enfants au respect de l’environnement pour en faire des éco-citoyens. A noter la participation très active de L’UNICEF qui travaille dans plus de 150 pays pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir. Hormis les animations taurines, plusieurs compagnies assureront de nombreux spectacles, des ateliers éducatifs et ludiques, des structures gonflables, du canoë Kayak… viendront en complément de cette Féria dédiée aux enfants pour un budget de 30 000 €. Chaque enfant des écoles de la Communauté d’Agglomération recevra un billet pour un trajet gratuit en bus afin de se rendre au parc de Féria. Comme l’an passé, huit à dix mille personnes sont attendues.
Christian Cartoux.

LE BOLSIN DE LA MULETA

Le samedi 6 juin 2009 aura lieu le 5 ème Bolsin de La Muleta chez Françoise et Hubert Yonnet à l’occasion des 150 ans de la ganaderia (Au mas de la Béluguo , route de Salin de Giraud). 9 h : Petit déjeuner offert par La Muleta. 10 h.30 : Tienta de 4 vaches par les représentants des écoles Taurines de Nimes, Arles, Béziers et Hagetmau. 12 h 30 : Apéritif avec moules et pois chiches « bélugue » 13 h : Repas : (toro basquaise , fromage, dessert , café). 15 h : Combat de 2 becerros par les finalistes. Cette manifestation est ouverte à tous les aficionados. Participation de 25 € pour les membres, 30 € pour les non-membres, gratuité pour les enfants de moins de 12 ans. Participation de 5 € pour ceux qui ne viendront que l’après-midi. Inscription au siège de La Muleta tous les samedis midi ou par courrier à : La Muleta - Rue de la Paix - 13200 ARLES avec un chèque de réservation. Dernier délai d’inscription : samedi 23 mai.

CERET PRESENTE SES CARTELS

L'ADAC présentera
officiellement les cartels de Ceret de Toros 2009 qui aura lieu les 11 et 12 juillet, le samedi 16 mai à 18h, salle de l'Union, à Céret. Projection du film Toros al campo (réalisation ADAC - montage Les Fondus de l'image). Sont invités entre autres Fernando Cuadri, Jacques Durand, Joël Jacobi, Balbino Giner, peintre, créateur de l'affiche Ceret de Toros 2009, Michel Volle... Les deux corridas appartiennent aux ganaderias de Manuel Assunça Coimbra et des Hijos de Celestino Cuadri, tandis que la novillada proviendra de celle de Sanchez Fabres (origine coquilla). Pour plus d'infos : www.ceret-de-toros.com.

PERIPLE À LA FERIA DE SANJOANINAS

Périples Lointain, spécialiste des voyages en terres taurines, organise du 24 au 28 juin un voyage à la feria de San Joaninas aux Açores. Pour tous renseignements : www.periples-lointains.fr

MICHEL CAMPISTRON EXPOSE À NÎMES

Notre compañero Michel Campistron expose son travail à Nîmes du 28 mai au 9 juin a la Galerie MATHYS, 4 rue de la couronne ( face parking des arènes).

FEDERATION DES CLUBS TAURINS DE BEZIERS

Aux arènes de Portiragnes, prés de Beziers, le dimanche 17 mai à 11 heures tienta de trois vaches braves de Robert Margé par les élèves de l'école de Béziers accompagnés par le torero "San Gillen" Prix de la journée: tienta+apéritif+repas : 20 euros.  Tienta+apéritif :10 euros. Une salle est prévue pour le repas en cas de mauvais temps Renseignements et inscription : tel 06 78 67 81 27.

CARTEL D'EAUZE

Dimanche 5 juillet à  11 heures novillada sans picador avec 4 novillos du Lartet. À18 heures corrida de Garcigrande et Domingo Hernandez pour Antonio Ferrera, - Joselito Adame et Ruben Pinar.

CARTELS DE MADRID

Feria de la Comunidad. Jeudi 30 avril. Novillos de Moreno Silva pour Julián Simón, Nuno Casquinha et José Carlos Venegas. Vendredi 1er mai. Novillos de José Vázquez pour Román Pérez, Fernando Tendero et Javier Cortés. Samedi 2 mai. Un toro de Guadalest pour Javier San José et six de Carmen Segovia pour Miguel Abellán, Diego Urdiales et Luis Bolívar. Dimanche 3 mai toros de Adelaida Rodríguez pour López Chaves, Andrés Palacios et José Calvo qui confirmera son alternative.
Feria de San Isidro. Jeudi 7 mai toros de Martelilla pour Eugenio de Mora, Joselillo et Emilio de Justo. Vendredi 8 mai toros de Gerardo Ortega pour Antonio Barrera, Sergio Aguilar et Leandro. Samedi 9 mai toros de Salvador Domecq pour Miguel Abellán, El Capea et David Mora qui confirmera l'alternative. Dimanche 10 toros de Los Recitales pour Curro Díaz, Iván Vicente et Ambel Posada. Lundi 11 novillos de Montealto pour Miguel Tendero, José Manuel Mas et Javier Cortés. Mardi 12 toros de José Luis Pereda pour Antonio Ferrera, Morenito Aranda et Iván Fandiño qui confirmera l'alternative. Mercredi 13 mai toros de Las Ramblas pour Juan Bautista, El Fandi et Luis Bolívar. Jeudi 14 toros de Garcigrande pour Morante, Castella et Alejandro Talavante. Vendredi 15 toros de Cortés pour Antonio Ferrera, Matías Tejela et Luis Bolívar. Samedi 16 toros de Los Espartales pour Hermoso de Mendoza, Andy Cartagena et Sergio Domínguez qui confirmera son alternative. Dimanche 17 toros de José Escolar pour Sánchez Vara, Rafaelillo et Fernando Robleño. Lundi 18 novillos de La Quinta pour Daniel Martín, Miguel Angel Delgado et Mario Aguilar. Mardi 19 toros de Núñez del Cuvillo pour El Juli, El Cid et Miguel Ángel Perera. Mercredi 20 toros de Peñajara pour Miguel Abellán, Serafín Marín et El Payo qui confirmera l'alternative. Jeudi 21 toros de Juan Pedro Domecq pour Morante, Manzanares et Ruben Pinar qui confirmera l'alternative. Vendredi 22 toros de Valdefresno pour Juan Bautista, Perera et Talavante. Samedi 23 toros de Fermín Bohórquez pour Fermin Bohórquez, Hermoso de Mendoza et Álvaro Montes. Dimanche 24 toros de Samuel Flores pour López Chaves, Diego Urdiales et Javier Valverde. Lundi 25 novillos de Guadaira pour Francisco Pajares, Pablo Lechuga et Juan Carlos Rey. Mardi 26 toros de Parladé pour Uceda Leal, El Fandi et Daniel Luque. Mercredi 27 toros de Palha pour Paulita, Serranito et Israel Lancho. Jeudi 28 toros de Cebada Gago pour Luis Miguel Encabo, Fernando Cruz et Salvador Cortés. Vendredi 29 toros d'Adolfo Martín pour Frascuelo, Javier Valverde et Rafaelillo. Samedi 30 toros de Victorino Martín pour El Fundi, El Cid et Diego Urdiales. Dimanche 31 toros de Flores Tassara pour Joao Moura, Leonardo Hernández et Joao Moura hijo.
Feria de l'Anniversaire. Mardi 2 juin toros du Puerto de San Lorenzo pour El Fundi, El Cid et Sebastián Castella. Mercredi 3 juin Corrida de Beneficencia. Toros de Victoriano del Río pour El Juli, Manzanares et Perera. Jeudi 4 toros du Pilar pour Uceda Leal, Alejandro Talavante et Daniel Luque. Vendredi 5 toros de Victoriano del Río pour Esplá, Morante et Sebastián
Castella. Samedi 6 toros de Luis Terrón pour Antonio Domecq, Andy Cartagena et Sergio Galán. Dimanche 7 toros de  Alcurrucén pour Antonio Ferrera, Matías Tejela et Rubén Pinar.

ACTIVITES DANS LES CLUBS ET PEÑAS

Retrouvez le programme complet des activités dans les clubs et peñas pour les prochaines semaines en page "agenda".

ALEJAN CELEBRE SON PREMIER ANNIVERSAIRE

En effet, voilà 1 an que ALEJAN ouvrait son site en France, c’était le 01 Décembre 2007.
1 année durant laquelle vous avez pu découvrir et apprécier la qualité de nos vêtements 100% Français.
1 année riche en actions pour les jeunes des écoles taurines qu’il faut continuer à soutenir car ils sont l’avenir de notre Culture.
1 année de triomphes pour ALEJAN qui se positionne, grâce à vous, comme la marque des vrais aficionados, fiers de porter nos valeurs, celle des professionnels et de nos matadors qui aiment porter ALEJAN et le font savoir.
Etre Fier de revendiquer notre Passion Rejoignez-nous sur le www.alejan.eu.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 












imprimez cette page