Lundi 4 mai 2008


L'Edito

La photo


TENDANCES LOURDES

La feria de Séville se termine sur un bilan plus que décevant concernant les ganaderias et la confirmation tout à la fois des valeurs sûres et de quelques tendances lourdes. Voir édito


Actualité

SEVILLE : OREILLE POUR PADILLA, NOBLE ET FAIBLE CORRIDA DE MIURA

La miurada fut marquée par la relative faiblesse de quatre des six toros (le dernier fut renvoyé aux corrales) qui enleva en partie l'émotion que l'on attend de cette ganaderia, par la noblesse de l'ensemble à l'exception du second de Fundi plus compliqué à droite, par la bonne faena de Padilla au cinquième qui lui valut justement l'oreille, et par le bon toreo classique de Valverde à son premier miura.
Le premier, un cardeno, avait dans le ventre une trentaine de muletazos, ce qui pour un toro de Miura est beaucoup. Correct sans plus aux piques, il sembla dès le début noble et se déplacer mieux à gauche. Le Fundi qui avait lidié cape en main et ne banderilla pas entama à droite en donnant beaucoup de sitio et en se méfiant lors de deux séries heurtées avant de prendre enfin la main gauche. Le toro va bien mais le torero fait exagérément le pont, peine à se centrer. Retour à droite en se méfiant. Puis de nouveau à gauche : le toro obéit avec noblesse mais reste court. À droite il se laisse encore. Trois quarts d'épée contraire et atravesada en mettant le bras puis deux descabellos. Salut. Le public encouragea le torero tout au long de la faena mais il manqua une ou deux séries "encajadas" pour faire tomber l'oreille.
Cardeno aussi, plus armé et lourd, 648 kilos, le second galopa d'entrée et Padilla le toréa remarquablement par véroniques et deux demies. Amené au cheval par chicuelinas marchées le toro partit de loin en brave, poussa correctement, montra quelques signes de faiblesse en sortant mais aussi beaucoup de classe. Deuxième pique prise au galop et de loin. Le galop templé du miura permit à Padilla un tercio de banderilles enlevé. Brindis au public et début deux genoux en terre, trois hautes, fléchissement. Centré et relajado, Padilla a gusto mais le toro baisse de ton. A droite il obéit mais sort tête haute. Le manque de force s'accentue. Padilla à mi hauteur, bien mais sans émotion, le toro faiblit. Même clarté à gauche mais manque de recorrido. Padilla bien, toro chute. Padilla abrège, deux demies puis excellente entière. Palmas.
Sardo, 580 kilos, cinqueño et relativement "bas", le troisième se déplaça bien dans la cape de Valverde qui opta pour lidier plutôt que toréer, sans doute pour économiser les passes après avoir vu la bravoure du précédent se consumer trop vite. Première pique en "tapant" un peu, deuxième en accentuant ce défaut de "cabeceo" qui compliqua la tâche des banderilleros lors du second tiers. Valverde débuta immédiatement à gauche, le bon piton, se centra et templa dès la première série comme aucun de ses compañeros ne l'avaient fait auparavant. Dès la seconde série le toro baissa de ton, ne terminant pas les muletazos et sortant tête haute. À droite, Valverde se montra tout aussi centré et mesuré, recherchant toujours un toreo pur, mais le toro, noble, ne s'employa pas davantage, ce qui priva la faena d'émotion. Muy firme, encajado y seguro Valverde. Grande estocade. Palmas.
Le quatrième, 565 kilos "à peine", colorado, veleto et fer en haut (ascendance cabrera) remata aux burladeros et obéit dans la cape du Fundi sans toutefois sortir des passes. Ce qu'il fit avec classe à gauche quand on l'amena au cheval. La deuxième pique fut prise en brave et Padilla montra la qualité du toro dans un quite statique par navarras. Le Fundi ne banderilla pas davantage ce second adversaire qu'il ne l'avait fait pour le premier, offrit un début de faena "sur les jambes" à droite avant d'essayer à gauche sans plus de succès. Retour à droite en plan guerrier sans résultat notable, le toro se défendant par le haut. À gauche le Fundi se templa davantage trois fois avant d'être partiellement débordé. Il retrouva la bonne distance et le bon rythme trois fois de suite toujours du même côté en terminant ses passes vers le bas, avant d'attaquer de trop prés par la suite, raison pour laquelle le miura se défendit. Nouvelle alternance de temple et de brusqueries réciproques toujours à gauche, puis retour à droite avec colada périlleuse. À gauche pour finir (faena longue sans signe de faiblesse) le toro ne se laissa plus abuser, resta court, se colla et le Fundi retrouva les accents guerriers de son début de carrière. Pinchazo sans passer, demie bien portée, avis et descabello.
Le cinquième, 586, kilos, un beau berrendo, fut reçu par Padilla par quatre largas de rodillas puis quatre lances au centre suivis d'une demie "abelmontada". Brave et quelque peu faible lors de la première rencontre, il chuta durant la lidia et prit un second puyazo léger. Padilla banderilla avec facilité d'abord avant de manquer son second poder a poder, le toro glissant lors de l'embroque. La troisième paire de sesgo para fuera fut excellente. Toreo templé pour amener le toro au tercio et début par derechazos, deux excellents, un enganché puis trois moins profonds. Toro clair de charge mais rechignant à poursuivre jusqu'au bout. Padilla lui laissa le temps de se reprendre avant de s'installer à la bonne distance et d'offrir en mettant les reins une série remarquable d'ajuste, de temple et de firmeza. Même son de la part du torero à gauche où Padilla enchaîna une excellente série qui déclencha justement la musique. Nouvelle série un peu moins rotunda car le toro s'employa moins mais conclue par un pecho de "cabo a rabo". Muy encajado et firme Padilla donna une nouvelle série à droite, toujours en musique, avant de reprendre à gauche où le toro aida moins, ce qui n'empêcha pas le torero de rester au même bon niveau. Dernière série dans le même "son" à droite, torero manifestement a gusto. Grande quasi entière en s'engageant droit au-dessus des pitons, et oreille.
Face au castaño de 610 kilos qui devait conclure la feria, deux largas aussi de Valverde, et signes de faiblesse du toro, mais aussi de noblesse. Pique en brave "romaneando" puis quite templé par delantales de Valverde. Deuxième puyazo court et "recargando", fléchissement et mouchoir vert... précipité. Ce qui permit à un minuscule espontaneado équatorien âgé de soixante ans (il apparaît dans l'opus 22 qui sort mi mai à l'occasion d'un reportage sur les capeas de Ciudad Rodrigo) de donner quelques passes par le haut.
Le sobrero d'El Serrano, 592 kilos, castaño clair, donna des signes de mansedumbre dès sa sortie, avant de se livrer chichement et sans style dans la cape de Valverde. Il se laissa piquer deux fois en s'employant à mi hauteur avant d'interdire tout toreo à Valverde. Le plus Miura de la tarde, c'était lui.
André Viard.

VICTOIRE DE DIEGO FERNANDEZ AU BOLSIN DE BOUGUE

Après que dix aspirants venus d’Espagne et de France se soient mesurés à du bétail de « Camino de Santiago » (propriété de Jean-Louis Darré) pendant deux jours voici que la finale réunissait en ce dimanche 3 mai les meilleurs selon les critères du jury.
Face à cinq becerros de Joselito, présent au callejon, bons voire supérieurs sans niaiserie, Jose Ignacio Rodriguez(Albacete) ouvrira les débats face à un becerro colorado quelque peu violent en sortie avec lequel il ne s’entendra que pendant quelques instants. Jose Ignacio torée sans trop y croire et ne laisse que peu transparaître son envie. Dommage. Diego Fernandez (escuela taurina El Juli) oreille et oreille, sera donc sélectionné pour entreprendre un second novillo. Son premier fort bien reçu de cape, banderillé à la va vite puis, après brindis au maestro Joselito, sera entrepris avec beaucoup de temple, de douceur de métier. Musique naturellement, un peu de longueur avant entière transperçante et première oreille. De Madrid venu, Mario Alcalde (vuelta après avis et oreille après avis) aiguillonné par le maestro Frascuelo auquel il brindera son novillo, a certainement du métier mais torée totalement à l’opposé de Diego. Le compas est ouvert sur de bonnes séries et quelque chose passe aux gradins copieusement garnis. Lame déficiente suite à glissade et sélection tout de même pour le deuxième acte.
Retenu donc Diego Fernandez recevra un jabonero plus costaud un peu compliqué en sortie mais qu’il améliorera de l’avis de tout le mundillo présent au callejon. Quel novillo ! Va, vient et en redemande au cours d’une excellente faena enjolivée de détails parfumés. Palos mieux cette fois et lame en se jetant pour couper une oreille alors que le Président Bournac sort le mouchoir bleu. Nouvelle sortie de bleu pour l’ultime novillo excellent dès sa sortie et oreille cette fois pour Mario Alcalde qui aurait pu en couper deux sans une certaine maladresse à l’épée. Le madrilène s’applique, trouve le juste sitio, prends manifestement plaisir et nous régale face au meilleur novillo de ce quinzième Bolsin de Bougue qui se terminera par une chaleureuse vuelta du mayoral.
Pierre Charrain. Voir reportage.

SAINT-SEVER REDUIT LE BUDGET "PIQUES"

N'ayant pas accepté la baisse de budget que lui demandait l'arène de Saint-Sever, Alain Bonijol n'y fournira pas la cuadra de caballos cette temporada.

FERIA DE VIC

Samedi 30 mai à 11 heures novillos de « Flor de Jara » pour Juan Luis Rodriguez, Juan Carlos Rey et Tomasito. L’après-midi : toros d’Escolar Gil pour “Rafaelillo”, Sergio Aguilar et David Mora. Dimanche 31 mai à 11 heures corrida concours avec les toros de  Miura, Palha, Victorino Martin, Cebada Gago, Escolar Gil et Fuente Ymbro pour « El Fundi », Javier Valverde et Luis Bolivar. L’après-midi toros de Fidel San Roman pour Diego Urdiales, Julien Lescarret et Alberto Aguilar. Lundi 1 er juin  toros de  « La Quinta » pour Luis Francisco Espla, « El Fundi » et Sergio Aguilar.
Pour la corrida du vendredi 7 août en nocture les toros seront de “L’ASTARAC”.
tel  0 892 56 32 32 ---05 62 06 56 55 -- fax 05 62 06 48 20 ou sur ctv@clubtaurinvicois.com. Vente des places en ligne sur le site du Club Taurin
.

FEDERATION DES CLUBS TAURINS DE BEZIERS

Aux arènes de Portiragnes, prés de Beziers, le dimanche 17 mai à 11 heures tienta de trois vaches braves de Robert Margé par les élèves de l'école de Béziers accompagnés par le torero "San Gillen" Prix de la journée: tienta+apéritif+repas : 20 euros.  Tienta+apéritif :10 euros. Une salle est prévue pour le repas en cas de mauvais temps Renseignements et inscription : tel 06 78 67 81 27.

MATINEE TAURINE À ORTHEZ LE 8 MAI

La matinée taurine du 26 avril annulée en raison du mauvais a été reprogrammée au VENDREDI 8 MAI. Même programme : 8 heures 30 : Casse croûte autour des arènes. 11heures : 3 novillos de l'élevage ALMA SERANA (frères BATS) seront combattus à cheval par Thomas BAQUE et à pied par Mario GUIRAO et Morenito d'ISTRES

CARTEL D'EAUZE

Dimanche 5 juillet à  11heurs novillada sans picador avec 4 novillos du Lartet. À18 heures corrida de Garcigrande et Domingo Hernandez pour Antonio Ferrera, - Joselito Adame et Ruben Pinar.

TIENTA DE FONTVIEILLE

Le club Taurin Los Molinos de Fontvieille propose aux aficionados une tienta le 8 mai prochain. Au cartel, quatre vaches de Tardieu pour Morenito de Nîmes, El Lobo, Veronica Rodriguez et Juan Leal.


CONFERENCE AU QUITE

La Peña El Quite de Mont de Marsan recevra Richard Milian et les trois toreros présents au cartel de la novillada de la Madeleine : Thomas Baqué, Thomas Dufau et Mathieu Guillon, le jeudi 7 mai à 19 heurs.30. La « charla » sera agrémentée d’un apéritif-dînatoire. Renseignements et inscriptions avant le samedi 2 Mai au 06 87 15 19 12.

PERIPLE À LA FERIA DE SANJOANINAS

Périples Lointain organise du 24 au 28 juin un voyage à la feria de San Joaninas aux Açores. Pour tous renseignements : www.periples-lointains.fr

CARTELS DE MADRID

Feria de la Comunidad. Jeudi 30 avril. Novillos de Moreno Silva pour Julián Simón, Nuno Casquinha et José Carlos Venegas. Vendredi 1er mai. Novillos de José Vázquez pour Román Pérez, Fernando Tendero et Javier Cortés. Samedi 2 mai. Un toro de Guadalest pour Javier San José et six de Carmen Segovia pour Miguel Abellán, Diego Urdiales et Luis Bolívar. Dimanche 3 mai toros de Adelaida Rodríguez pour López Chaves, Andrés Palacios et José Calvo qui confirmera son alternative.
Feria de San Isidro. Jeudi 7 mai toros de Martelilla pour Eugenio de Mora, Joselillo et Emilio de Justo. Vendredi 8 mai toros de Gerardo Ortega pour Antonio Barrera, Sergio Aguilar et Leandro. Samedi 9 mai toros de Salvador Domecq pour Miguel Abellán, El Capea et David Mora qui confirmera l'alternative. Dimanche 10 toros de Los Recitales pour Curro Díaz, Iván Vicente et Ambel Posada. Lundi 11 novillos de Montealto pour Miguel Tendero, José Manuel Mas et Javier Cortés. Mardi 12 toros de José Luis Pereda pour Antonio Ferrera, Morenito Aranda et Iván Fandiño qui confirmera l'alternative. Mercredi 13 mai toros de Las Ramblas pour Juan Bautista, El Fandi et Luis Bolívar. Jeudi 14 toros de Garcigrande pour Morante, Castella et Alejandro Talavante. Vendredi 15 toros de Cortés pour Antonio Ferrera, Matías Tejela et Luis Bolívar. Samedi 16 toros de Los Espartales pour Hermoso de Mendoza, Andy Cartagena et Sergio Domínguez qui confirmera son alternative. Dimanche 17 toros de José Escolar pour Sánchez Vara, Rafaelillo et Fernando Robleño. Lundi 18 novillos de La Quinta pour Daniel Martín, Miguel Angel Delgado et Mario Aguilar. Mardi 19 toros de Núñez del Cuvillo pour El Juli, El Cid et Miguel Ángel Perera. Mercredi 20 toros de Peñajara pour Miguel Abellán, Serafín Marín et El Payo qui confirmera l'alternative. Jeudi 21 toros de Juan Pedro Domecq pour Morante, Manzanares et Ruben Pinar qui confirmera l'alternative. Vendredi 22 toros de Valdefresno pour Juan Bautista, Perera et Talavante. Samedi 23 toros de Fermín Bohórquez pour Fermin Bohórquez, Hermoso de Mendoza et Álvaro Montes. Dimanche 24 toros de Samuel Flores pour López Chaves, Diego Urdiales et Javier Valverde. Lundi 25 novillos de Guadaira pour Francisco Pajares, Pablo Lechuga et Juan Carlos Rey. Mardi 26 toros de Parladé pour Uceda Leal, El Fandi et Daniel Luque. Mercredi 27 toros de Palha pour Paulita, Serranito et Israel Lancho. Jeudi 28 toros de Cebada Gago pour Luis Miguel Encabo, Fernando Cruz et Salvador Cortés. Vendredi 29 toros d'Adolfo Martín pour Frascuelo, Javier Valverde et Rafaelillo. Samedi 30 toros de Victorino Martín pour El Fundi, El Cid et Diego Urdiales. Dimanche 31 toros de Flores Tassara pour Joao Moura, Leonardo Hernández et Joao Moura hijo.
Feria de l'Anniversaire. Mardi 2 juin toros du Puerto de San Lorenzo pour El Fundi, El Cid et Sebastián Castella. Mercredi 3 juin Corrida de Beneficencia. Toros de Victoriano del Río pour El Juli, Manzanares et Perera. Jeudi 4 toros du Pilar pour Uceda Leal, Alejandro Talavante et Daniel Luque. Vendredi 5 toros de Victoriano del Río pour Esplá, Morante et Sebastián
Castella. Samedi 6 toros de Luis Terrón pour Antonio Domecq, Andy Cartagena et Sergio Galán. Dimanche 7 toros de  Alcurrucén pour Antonio Ferrera, Matías Tejela et Rubén Pinar.

CORO ROCIERO

Le Coro Rociero "Regina terrae" propose aux aficionautes de connaître ses activités en visitant son site :  www.vos36espagne.com

ACTIVITES DANS LES CLUBS ET PEÑAS

Retrouvez le programme complet des activités dans les clubs et peñas pour les prochaines semaines en page "agenda".

ALEJAN CELEBRE SON PREMIER ANNIVERSAIRE

En effet, voilà 1 an que ALEJAN ouvrait son site en France, c’était le 01 Décembre 2007.
1 année durant laquelle vous avez pu découvrir et apprécier la qualité de nos vêtements 100% Français.
1 année riche en actions pour les jeunes des écoles taurines qu’il faut continuer à soutenir car ils sont l’avenir de notre Culture.
1 année de triomphes pour ALEJAN qui se positionne, grâce à vous, comme la marque des vrais aficionados, fiers de porter nos valeurs, celle des professionnels et de nos matadors qui aiment porter ALEJAN et le font savoir.

Pour célébrer cet anniversaire et vous remercier de votre confiance, ALEJAN vous offre, du 15 Octobre au 20 Novembre 2008, 3 avantages cadeaux :
 -       
Les frais de port gratuits pour toute commande supérieure à 100 Euros
 -        La participation au tirage au sort pour gagner 15 abonnements de 1 an à Terres Taurines pour toute commande supérieure à 150 Euros. *
 -        Une nouvelle Collection  d’une trentaine de tissus supplémentaires 
ALEJAN porte en elle ces valeurs que nous partageons dans la Tauromachie :
-       
Vous respectez en vous offrant des produits de Qualité Française
-        Soutenir l’Avenir de notre Aficion que sont ces jeunes apprentis toreros
-        Etre Fier de revendiquer notre Passion Rejoignez-nous sur le www.alejan.eu pour célébrer cet anniversaire et continuer ensemble cette Aventure d’Utilité Taurine. ALEJAN, Porter nos valeurs avec Fierté…

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 











imprimez cette page