Samedi 20 mai 2006


EDITO


DES RAISONS D'ESPERER


Alors que l'on reproche souvent au mundillo de ne pas savoir garder entrouverte la porte des ferias pour permettre à un torero modeste de s'y glisser à la faveur d'un triomphe dans quelque arène importante, le sort fait à Fernando Cruz après son succès madrilène donne des raisons d'espérer. Voir édito d'André Viard



ACTUALITE

MADRID : PUERTA GRANDE POUR MENDOZA

Au terme d'une prestation complète face à un premier toro noble mais un peu soso et à un second plus brusque, Pablo Hermoso de Mendoza est sorti a hombros de Madrid après avoir coupé une oreille de chacun de ses adversaires. Le rejon de mort au second placé trop en arrière le priva de couper les deux. Face à ce toro, Mendoza a sorti trois nouveaux chevaux. La mort de son second adversaire a donné lieu à une anectode curieuse : quand Mendoza mit pied à terre son cheval s'interposa entre le toro et lui, se faisant bousculer dans une dernière embestida. Vite écarté par Mendoza et un banderillero, le cheval revint à la charge sur le toro avant d'être définitivement éloigné. Casta torera ! Joao Moura a été bien mais a mal tué et Alvaro Montes qui avait coupé une oreille essaya à la fin de prendre Mendoza sur ses épaules pour le proter a hombros...

FERNANDO CRUZ DIMANCHE À MADRID

Fernando Cruz
remplacera Pepin Liria à Madrid demain face à la corrida de Guardiola aux côtés de Javier Valverde et Ivan Vicente. pepin Liria s'est vu obligé de déclarer forfait car insuffisamment remis de la lésion reçue le 2 mai à Las Ventas.

LE RENOUVEAU DE LA TRADITION TAURINE EN REGION TOULOUSAINE

Dans le dernier numéro de Sud-Ouest Européen, revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest, Olivier Crépin, aficionaute des terres taurines publie un article basé sur un travail de recherche universitaire mené dans le cadre de l'Institut d'Etudes Politiques de Toulouse d'octobre 2003 à mai 2004. En substance il est dit : La tauromachie correspond à la fois à une réalité sociale et à une dimension spatiale du Sud-Ouest européen. Cet article s'intéresse au cas de la proche région toulousaine. La réalité taurine de cette dernière ne peut guère s'affranchir des dynamiques de projets taurins conduits par les acteurs du mundillo à l'échelle locale, mais surtout de la reconnaissance juridique du périmètre légal de la corrida espagnole, et ce faisant, de la permanence d'une afición régionale. Le cadre évolutif de la région toulousaine est à la fois producteur de géographie mais aussi porteur d'enjeux en matière de développement local.


L'EXPRESS POSE LE PROBLEME

En parallèle à un article conséquent consacré à Mehd
i Savalli, le magazine l'Express pose la question sur son site : "Faut-il interdire la corrida ?" Un forum a été ouvert où les internautes s'expriment
. www.lexpress.fr.

LES NOCES D'ARGENT DU CHEVAL ET DE LA CAMARGUE

En fêtant son vingt-cinquième anniversaire la Feria du Cheval des Saintes et de Méjanes change de nom, sort des arènes, investit rues et marais pour un donner naissance à un Festival d’émotions multiples. La Feria du Cheval a vécu, vive son Festival. Pour ce baptême il fallait un parrain prestigieux et le nom de Cagancho, star de l’arène qui triompha si souvent aux Saintes monté par Mendoza, s’est imposé. Le Premier Festival du Cheval des Saintes lui rendra donc hommage du 13 au 16 juillet. Jeudi 13 aux Saintes Maries de la Mer à 22 heures : "Songe d'une nuit de Camargue", spectacle son et lumières, route de Cacharel, gratuit. Vendredi 14 aux Saintes : à 18 heures Corrida du Centaure d'Or : 6 toros de Mercedes Pérez Tabernero pour Antonio Ribeiro Telles, Pablo Hermoso de Mendoza et José Luis Cañaveral. Samedi 15 aux Saintes Maries de la Mer : à 22 heures « Cagancho ». Grand spectacle équestre en hommage et en présence du cheval torero de Pablo Hermoso de Mendoza. Dimanche 16 à Méjanes : à 18 heures. Corrida du Rejon d'Or. 6 toros de Charro de Llen pour Rui Fernandes, Andy Cartagena et Alvaro Montes. Réservations à partir du 6 juin au 08 91 70 03 70. A partir du 4 juillet aux Saintes Maries de la Mer : 0490978586 et à Méjanes : 0490971060.

LE TORO ET SON APPORT DANS LE SPECTACLE

Jeudi soir, la salle Castel de Lunel, sous l’égide de l’Union des Clubs Taurins Paul Ricard et la mairie de Lunel recevait Eduardo Martìn Peñato président de l’Asociación de Ganaderìas de Toros de Lidia. Pas moins de cent cinquante aficionados avaient pris place à 19h00 dans l’amphithéâtre lunellois au moment même où Las Ventas de Madrid déroulait son 9 ième paséo dans le cadre de la San Isidro. Parmi les personnalités invitées, on relevait les noms de OlivierRiboulet, GérardGranier, Patrick Laugier ganaderos de notre pays et de nombreux journalistes. Eduardo Martìn Peñato, président de ce groupement d’éleveurs espagnols n’a pas hésité un instant pour délaisser la plus grande féria que détient la planète des toros pour réaliser un acte militant chez les “Pescalunes” en prêchant la bonne parole ganadera ! En préambule le journaliste barcelonais German Jimenez exposa l’historique de la ganaderia de Martìn Peñato. Il enchaîna sur la création de l’Association de Ganaderìas de Toros de Lidia suivi d’un portrait de l’invité. Puis, ce fut au tour du conférencier Don EduardoMartìn de brosser et commenter avec éloquence, diapositives à l’appui un tableau sans concessions des raisons essentielles pour lesquelles, l’ensemble des éleveurs hispaniques sont à la traîne… Démontrant notamment que seulement 5% du montant total des fonds générés par la tauromachie reviennent aux ganaderos ! Il exposa de nombreuses propositions afin que les éleveurs ne soient plus des laissés pour compte et redeviennent dans l’intérêt de la corrida ceux qu’ils n’auraient jamais du cesser d’être. Une standing ovation vint couronner la fin de ses propos. Il faut signaler l’excellente traduction du journaliste et avocat Jean Louis Pous. Après un dialogue instauré avec la salle, Joël Moysan délégué à la Culture de Lunel et Bernard Blanchon pour l’UCTPR tour à tour conclurent cette soirée de qualité. Christian Cartoux.

MARIE MICHELE EXPOSE À MADRID

Marie-Michèle, photographe nîmoise, expose ses photos taurines sous le titre "Solo para dos" dans la salle Rociera ALMONTE (Juan Bravo, 35 – 28006 Madrid) durant la Féria de San Isidro et jusqu’au 16 juin 2006. Une conférence et cocktail de clôture auront lieu le jeudi 15 juin à 20h30.

FACE AU TORIL EN MAI

Face au Toril sera diffusé le 20 mai à 16 heures 15 sur france 3 Sud et le 21 mai à 12 heures 50 sur France 3 Aquitaine. Au sommaire :
Ponce à Séville
Probablement la plus belle faena jamais vue par les 12000 spectateurs qui garnissaient ce 21 avril 2006 les gradins de la Maestranza de Séville. Un pur chef d'œuvre que "Face au toril" est fier de pouvoir montrer à tous ceux qui n'étaient pas à Séville ce jour là…
César Jiménez
Portrait de César Jiménez, triomphateur, à Valencia et à Madrid (deux fois cette saison), le torero en forme du moment. Avec notamment le témoignage de son mentor, José Miguel Arroyo "Joselito".
Quinquin
Portait en musique de Francine "Quinquin" Yonnet, éleveur de toros en Camargue.

TIENTA À EYGUIERES

Le CTPR "Les Farfadets" organise une tienta le dimanche 28 mai à 10h00 dans les arènes d'Eyguières. Quatre vaches dont 2 de la ganaderia Turquay à Eyguières et 2 de la ganaderia du Vieux Sulauze à Istres seront lidiées par Jérémy BANTI et Marco LEAL. Un apéritif offert clôturera cette matinée. Renseignements : 06 19 804 925 ou 06 26 794 235

TERRES TAURINES SUR AQUITAINE MAG

Le magazine de France 3 Aquitaine a réalisé un huit minutes sur la revue Terres Taurines et la manière dont elle est "fabriquée". L'émission sera mise en ligne également sur le site www.france3.fr.

bleu
CALLEJON EN LIGNE

À partir du 29 avril et jusqu'à la fin de la temporada, les aficionautes pourront écouter en direct ou en différé le magazine "Callejon" animé sur France Bleu Gascogne chaque samedi de 12 heures 30 à 13 heures par André Viard et Pierre Arnouil.


NOUVEAU SITE POUR SERGIO GALAN

Sergio Galán a mis en ligne une nouvelle page totalement rénovée dans laquelle il compte informer règulièrement les aficionautes des péripéties de sa carrière. www.sergiogalan.com.

LE CLUB TAURIN LOU BANDOT EN LIGNE

Le
club taurin "Lou Bandot "de Saint Laurent d'Aigouze invite les aficionautes à découvrir son site sur www.loubandot.com.

IMPRESSIONS DE VOYAGE

Philippe Gourgue, photographe à Terres taurines (notamment), vient d'éditer sous le label Impressions de voyage un coffret contenant 12 cartes postales et un feuillet de présentation. Le produit est vendu 10 €. Pour tout renseignement : Gilles Boillot, Impressions de voyage, 7 rue Jean Lissar 64240 Hasparren. Téléphone : 05 59 29 57 92. imp.voyage@wanadoo.fr .


LA LETTRE DE TERRES TAURINES

En un an à peine, la revue Terres Taurines a trouvé dans le coeur des aficionados une place à part, ce qui nous incite, à travers une lettre réalisée en complément du site, à renforcer le lien qui nous rattache aux aficionautes qui nous visitent chaque jour, lesquels recevront en cadeau lors de chaque envoi une photo originale. Pour s'inscrire.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.com

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 











imprimez cette page