Dimanche 20 avril
2014

L'Edito

 


LE SERMENT
, LE DRAPEAU, LA JEUNESSE


Plus de 6000 aficionados rassemblées, la confrèrie des Gardians, la Naciou Gardiano, les Villes Taurines, les fédérations de course landaise et course camarguaise, les toreros espagnols représentés par Alejandro Talavante et Curro Vazquez, les ganaderos, les manadiers, le Président de la Région qui représentait ses trois confrères des régions du Sud, le Peuple du Taureau a montré hier sa cohésion, son unité, sa volonté et sa force.


Voir édito



   

Actualité
ARLES : QUATRE OREILLES POUR MANZANARES

Corrida de Domingo Hernandez au jeu contrasté, sans classe le premier, compliqués les second et quatrième, mobiles les troisième, cinquième et dernier. Juli : silence aux deux. Juan Bautista: oreille et silence. Manzanares : quatre oreilles.
Le premier mit les reins au cheval. Il s'engagea à la poursuite des leurres de la même manière, en se propulsant à la force des postérieurs. Avec pour résultat des charges vibrantes, malheureusement gâchées par une propension à relever la tête en fin de suerte, qui le rendit incommode. Gêné par le vent, muleta parfois accrochée, Juli assura sans se transcender. Silence après entière. Le quatrième poussa sans hargne, puis passa en mode défensif, court de charge, antérieurs jetés en avant. Juli tenta toutes les options, sans autre résultat que de voir la charge se décomposer. Il tua dignement de ¾ de lame et descabello. Silence.
Le second poussa puissamment, mais chercha les chevilles des piétons par la suite. Quasi impossible à droite, car très court, il donna quelques charges à gauche. Juan Bautista s'exposa à la naturelle, puis dut gérer le genio et l'étroitesse de la charge. Dans le style guerrier, il arracha l'approbation des gradins. Il laissa un volapie en forme de coup de canon, mais dut avoir recours au descabello. Oreille protestée. Le cinquième poussa de biais, puis, une fois ses appuis assurés, dans une belle attitude. Sa bravoure ne se révéla que lors de la faena, où il se livra pleinement, suivant le leurre avec agressivité et vibration. Décidé et sur de son art, Bautista, qui avait commencé genoux en terre, lia les passes avec panache, avant de finir sur de plaisants adornos. Après un lame perpendiculaire il perdit l'oreille au descabello. Silence.
Le troisième prit la pique sans conviction et sortit seul de toutes les rencontres. Peu châtié, il arriva entier et mobile au troisième tiers. D'abord rétif il finit par se rendre sans condition à la domination de son matador. Toujours synchrone et dans le bon tempo, la muleta de Manzanares tissa comme un cocon autour de sa victime. Prisonnier de ce filet, le fauve finit vidé de toute son agressivité. Un recibir théâtral emporta la pétition. Deux oreilles très fêtées. Le dernier poussa avec classe, tête un peu haute. Manzanares s'accommoda de ce défaut, jouant principalement du tempo, il emprisonna la tête dans les plis de sa muleta et imposa son pouvoir en trois muletazos. Suivirent des séries courtes, liées et abouties de fort effet sur le toro comme le public. Un volapie d'école et efficace vint couronner le tout et libérer la pétition triomphale. Deux oreilles. Vent gênant par rafales. Arènes pleines. Public en phase avec le cartel. Frédéric Pascal. .Voir galerie André Viard, Elsa Vielzeuf et Valentin Heyere.

ARLES MATINALE : OREILLE POUR MICHELITO

Corrida mixte, ganado du Capea, présent et très actif dans le callejon, collaborateurs les toros avec un exemplaire de vuelta al ruedo sorti en cinquième position ; exécrables les novillos. Gines Cartagena silence et salut. Michelito salut et oreille. Francisco José Espada : silence et oreille.
A ses deux toros Cartagena aurait pu couper une oreillle s'il avait bien tué.
Le second poussa fort et droit en brave. Il confirma ces qualités à pied, où, tête basse, il suivit fidèlement la trajectoire des leurres. Main droite en avant Michelito l'exploita proprement Il se centra moins à gauche. Après une entière, le descabello lui coûta une oreille. Salut. Le lourd cinquième obtint deux chutes sans être châtié. Il ne montra sa classe que dans les leurres qu'il suivit en découvrant la nuque, naseaux portés bas entre les antérieurs. Avec un réel savoir faire, Michelito réalisa une faena complète agrémentée de fulgurances artistiques. Il bascula sur le garrot pour laisser une entière longue à faire effet. Une oreille. Vuelta à la depouille du toro.
Le troisième, pour le novillero F.J. Espada, ne laissa aucune option ouverte, Le faible sixième permit un desquite. Avec temple et doigté Espada, qui s’affirma comme la valeur sure du cartel, le maintint debout le temps d'une longue faena au niveau technique croissant. Entière. Oreille.
Frédéric Pascal. Voir galerie André Viard.

NOVILLOS POUR CASTELNAU RIVIÈRE BASSE

Pour sa sans chevaux du 5 juillet 2014, Castelnau Rivière Basse a retenu des erales de Hubert Yonnet, Olivier Riboulet, Astarac, Malaga, Le Lartet et Alma Serena.

PAQUES À AIGNAN

Dimanche de Paques 20 avril, toros de Valdefresno pour David Mora, Thomas Duffau et Juan del Álamo. Le matin, erales du Lartet pour Pablo Aguado, El Adureño et Andy Younes. La location est ouverte au 05 62 09 20 96 ou par mail : aignanytoros@orange.fr.

PAQUES À MUGRON

Lundi 21 avril à 11 heures, trois erales de Malabat pour Luis David Adame et El Adoureño. À 17 heures six novillos de Luis Algarra pour José Garrido, Gines Marin et Louis Husson qui débutera en piquée.

FERIA D'ARLES

Vendredi 18 avril à 11 heures erales de Gallon. L'après-midi à 17 heures, toros de Pereda pour Padilla, Joselito Adame et Juan Leal. Samedi 19 à 11 heures, corrida mixte, toros et novillos de San Mateo et Carmen Lorenzo pour Ginés Cartagena (rejoneo), Michelito (matador) et Francisco José espada (novillero). À 17 heures toros de Domingo Hernandez pour El Juli, Juan Bautista et Manzanares. Dimanche 20 au matin course camarguaise. À 17 heures toros de Miura pour Javier Castaño, Fernando Robleño et Mehdi Savalli. Lundi 21 à 11 heures toros de Murube pour Andy Cartagena, Diego Ventura, et Léa Vicens. À 17 heures, toros de Margé pour El Cid, Miguel Abellan et Manuel Escribano.

RASSEMBLEMENT DES AFICIONADOS LE 19 AVRIL À ARLES

À l’appel de toutes les composantes du monde taurin français, les aficionados sont invités à se rassembler le samedi 19 avril prochain à 16 heures sur le grand escalier et le parvis des arènes d’Arles. « La Tauromachie, un patrimoine cultrel français». Le thème de ce rassemblement a pour but de rappeler que la culture taurine, légitime du point de vue anthropologique, historique, juridique et constitutionnel, constitue une des richesses de la diversité culturelle française, un patrimoine immatériel au sens où l’entend l’UNESCO, et qu’à ce titre elle doit être respectée.


OPUS 50 DE TERRES TAURINES

Il y a plus de 20.000 ans, dans l’abside secrète de l’imposante cathédrale géologique de Villars, un homme de Cro-Magnon peignit la première tauromachie de la préhistoire. Mille ans plus tard, au Roc de Sers, fut gravée la seconde scène d’un triptyque étonnant, dont, 2.000 ans plus tard, la troisième, qui est la plus connue, fut peinte dans le puits de Lascaux. Réalisées à la charnière du Solutréen et du Magdalénien, ces trois œuvres exceptionnelles témoignent, pendant 3000 ans au moins,de l’existence d’un mythe récurrent qui invite à penser que c’est entre Dordogne et Charente que toutes les tauromachies sont nées. Le reportage qui leur est consacré est appeler à faire date : dans la connaissance que nous avons de la mythologie de la Fiesta, il y aura un avant et un après. Dans cet opus aussi, voyage au campo chez Fernando Palha, Aurelio Hernando, El Parralejo et Juan Pedro Domecq. Feuilletez.

FERIA DE NÎMES

Les cartels de la Pentecote Nîmoise ont été dévoilés hier, avec pour principale surprise, au regard de ses triomphes passés, l'absence de Javier Castaño dans la corrida de Miura, ce qui a soulevé une vague de messages indignés sur les réseaux sociaux espagnols. Les cartels sont les suivants. Jeudi 5 juin toros de Alcurrucén pour David Mora, Joselito Adame et Thomas Dufau. Vendredi 6 au matin novillos à désigner pour Álvaro Lorenzo, Clemente et Varea. L'aprés-midi, toros de Victoriano del Río pour El Cid, Miguel Ángel Perera et Daniel Luque. Samedi 7 au matin deux toros de Capea pour Lea Vicens et quatre de Zalduendo pour Juan Bautista. L'aprés-midi, toros de Garcigrande pour El Juli, Sébastien Castella et Román qui prendra l'alterrnative. Dimanche 8 au matin, toros de Juan Pedro Domecq pour Enrique Ponce, Finito de Córdoba et Manzanares. L'aprés-midi toros de Fuente Ymbro pour Juan José Padilla, Iván Fandiño et Juan del Álamo. Lundi 9 au matin, toros de Capea pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Leonardo Hernández. L'aprés-midi toros de Miura pour El Juli, Rafaelillo et Manuel Escribano.

NOVILLADA DE CAPTIEUX

Dimanche 1er juin, novillllos de El Tajo y La Reina pour Fernando Rey, Clemente et Andrés Roca Rey. .

FERIA D'ALÉS

Samedi 31 mai, toros de Hubert Yonnet pour Paulita, Agustín de Espartinas et Camille Juan. Dimanche 1er juin, corrida concours : toros de Barcial, Puerto de San Lorenzo, Valdefresno, Adolfo Martín, Juan Manuel Criado et Camino de Santiago pour Rafaelillo, Alberto Lamelas et Salvador Vega.

CARTEL D'EAUZE

La comission taurine extra municipale d'Eauze a choisi pour le dimanche 6 juillet à 18h00 : 7 toros d'Antonio Bañuelos pour Juan Bautista, Joselito Adame, Michelito Lagravère (qui fera sa présentation de matador dans le Sud Ouest) et Gines Cartagena. Le matin à 11h00 novillada sans chevaux : 4 erales de Jean-Louis Darré (cartel à définir).


LA QUINTA À ROQUEFORT

Pour la novillada du 15 aôut à Roquefort a été retenu un lot de La Quinta. En matinée, novillada sans chevaux avec la participation des élevages de Malabat, Astarac, Alma Serena et Casanueva.

FERIA DE VIC

Samedi 7 juin toros d’Adolfo Martin pour Antonio Ferrera et Manuel Escribano, mano a mano. Dimanche 8 au matin, toros de Cebada Gago pour Luis Vilches, Alberto Aguilar et Jésus Perez Mota. Dimanche 8 après-midi, toros de Pagès-Mailhan pour Morenito de Aranda, Joselito Adame et Thomas Dufau. Lundi 9 toros de Dolorés Aguirre pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.

CÉRET DE TOROS

Samedi 12 juillet, toros de Adolfo Martín pour Diego Urdiales, Fernando Robleño et Camille Juan. Dimanche 13 au matin, novillos de Vale Do Sorraia pour Vicente Soler et deux autres novilleros. Dimanche 13 après-midi. Toros de Felipe Bartolomé pour Carlos Escolar "Frascuelo", David Mora et Esaú Fernández. Lundi 14. Trois toros de Victorino Martín et trois de José Escolar pour Fernando Robleño, Paulita et Alberto Aguilar. .

TEMPORADA D'AIRE SUR ADOUR

1er mai, novillada concours d'élevages français : Tardieu frères, Aimé Gallon, Malabat, Lartet, Pagès-Mailhan et Camino de Santiago, pour Curro de la Casa, Francisco José Espada et Daniel Soto. Dimanche 15 juin, toros de Baltasar Iban pour Paulita, Manuel Escribano et Medhi Savalli. Le matin, novillada sans chevaux avec des erales de Casanueva.


TERRES TAURINES SUR TWITTER

Depuis quelques mois Terres Taurines est sur twitter dans sa version espagnole. Rejoignez-le pour recevoir, en français, des infos parfois exclusives et impressions à chaud en direct des ruedos et du campo. @Tierras Taurinas.


DE LA DIFFICULTÉ D'ÉCRIRE UNE CHRONIQUE TAURINE...

Afin qu'une chronique de corrida puisse être lue par toute personne, aficionada ou non, il faudrait utiliser un vocabulaire des plus courants, de tout les jours, et trouver le moyen de faire que l'amalgame des mots, provoque chez le lecteur, une émotion et un plaisir. Poètes et écrivains y feraient merveille.  Mais la tauromachie est aussi une technique et ne pas s'y référer occulterait ce que l'Aficionado averti considère comme essentiel. Lire chronique de René Philippe Arneodau.


GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.


CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

 



















imprimez cette page