Mardi 2 avril
2013

L'Edito

 

RÉFORMATEUR
Fort heureusement, les aficionados peuvent se faire une idée du triomphe de Juli à Séville en consultant les vidéos en ligne. Grâce à elles on peut constater que le Juli n'est pas loin d'être l'ultime grand révolutionnaire, ou réformateur, de la tauromachie, en ce sens qu'il est en rupture avec tout ce qui faisait du toreo une discipline où l'élégance était considérée comme une vertu incontournable.

Voir édito






Actualité
ARLES : BONNE CORRIDA DE VICTORINO

De par ses complications la corrida de Victorino est sortie intéressante de bout en bout. Fidèles aux caractéristiques de l'encaste, les six exemplaires ne se sont laissés toréer que par le bas. A condition de veiller à ce qu'ils ne relèvent pas la tête entre les suertes, les second, troisième, quatrième et sixième se sont partiellement livrés. Les premier et cinquième ont développé du genio. Globalement les faenas des toreros ont été à la hauteur et avec plus de chance à l'épée ils auraient moissonné les trophées. Fernando Robleno : ovation, salut et ovation. Javier Castano : salut, salut et ovation
Le premier, poussa de biais mais sans coup de tête parasite. Il protesta par le haut et ne se livra pas par le bas. Il réduisit progressivement sa trajectoire pour finir par se retourner dans les zapatillas de son matador. Après un bon début, Robleno fut contraint à d'incessants replacement pour compenser le manque de charge. Très professionnelle sa prestation partait pour un succès mais une estocade basse lui fit perdre tout espoir de trophée. Le troisième alla chercher le peto, cornes très basse, plus d'un mètre avant d'arriver à juridiction. Il garda cette caractéristique à la muleta et finit par « romper acia bueno » tête basse et découvrant la nuque. Robleno usa avec virtuosité du vol de la muleta pour le guider sans le brusquer. La faena, engagée et intelligente fut d'oreille mais une nouvelle épée tombée gâta la fête. Salut. Le cinquième poussa de la corne gauche dans une belle attitude en répétant l'exercice par trois fois. Hélas il ne confirma pas à pied où il ne se livra pas et développa du genio. Robleno joua encore des ondulations de sa muleta sans pouvoir vaincre l'adversité et paya d'une voltereta son insistance. ¾ de lame. Ovation.
Bien mis en valeur par la lidia, le second vint puissamment au cheval à quatre reprises. Il suivit avec fijeza les directives de la muleta mais manqua un peu d'humiliation pour être complet. Habile à le faire répéter, Castano trouva la distance en seconde partie de faena. Il plaça alors trois émouvantes séries de derechazos liés qui lui auraient valu une oreille sans une mauvaise épée tombée. Salut. Arastre applaudie. Le quatrième vint de loin 4 fois mais pour rester placide sous le fer. Il chargea tête humblement baissée mais en faisant revenir tout son tiers antérieur dans les chevilles de son matador à chaque virage. Il finit court et réservé. Alternant cites à distance et au raz des cornes, Castano parvint à le tromper lors d'une faena exposée et habile. Deux pinchazos avant une entière le privèrent de l'oreille. Salut. Le sixième poussa cornes basses dans le caparaçon. Sa capacité à humilier et à donner des charges profondes n'eut d'égal que l'inconstance de ses réactions dès lors qu'on lui laissait la possibilité de relever la tête entre les suerte. Il se transformait alors en véritable démon que rien ne pouvait tromper. Muleta en avant Catano entrepris de lui garder la tête basse et réalisa une faena de grand mérite, encore une fois gâchée par une mise à mort laborieuse. Ovation.
Pluie permanente. Les conditions étaient remplies pour une suspension, mais les toreros en ont décidé autrement. Public courageux mais clairsemé.
Frédéric Pascal. Voir reportage André Viard. Voir reportage corrida camarguaise du dimanche matin.

ARLES : VENTURA ET CARTAGENA A HOMBROS, AVEC AVANTAGE AU PREMIER

Face à une noble corrida de Murube, le mano a mano entre Andy Cartagena et Diego Ventura s'est soldé par un net avantage au second qui est apparu plus frais, plus ambitieux et surtout beaucoup plus engagé et orthodoxe. Cartagena a coupé l'oreille de son premier et les deux de son second, Ventura une de son premier, perdu les deux de son second au rejon, et la queue du dernier. Ils sont tous deux sortis a hombros devant la plus belle entrée de la feria (deux gros tiers d'arène). Voir galerie André Viard.


JOURNÉE TAURINE D'ORTHEZ

Pour sa journée taurine du 28 juillet, Orthez a retenu : à 11 heures, 6 novillos de Hros de Miguel Zaballos pour Jesus Fernandez, Ivan Abasolo et Alberto Pozo ; à 18h30, toros de Raso de Portillo pour Fernando Robleño, Morenito de Aranda et Oliva Soto.

TOROS À EAUZE

Dimanche 7 juillet à 18h00, toros de Robert Margé pour Matias Tejela, Alberto Aguilar et Thomas Dufau. Le matin à 11h00 novillada sans chevaux : 2 novillos de Darré et 2 novillos de Robert Margé. Samedi 6 juillet à 11h30 tienta avec les élèves de l'école "Adour Aficion" .

OPUS 44 EN VENTE

À partir de trois sources différentes, qui à leur tour provenaient de diverses autres, dont quatre vazqueñas et Saltillo, Carlos Nuñez créa, voici 75 ans, un encaste propre dont la particularité est d’embister avec tant de vivacité et de bravoure, que parvenu à la fin du muletazo, et sans perdre le leurre de vue, le toro galope une foulée supplémentaire. Quels étaient les secrets de ce génial alchimiste ? Après l’étude des livres de Manuel Rincón, celle de ceux de Villamarta et de Carlos Nuñez permet de comprendre le lent processus au travers duquel, grâce à une pierre philosophale extraite de la riche carrière de Tamarón, de la même manière que le plomb se transmutait en or, la caste brute se transforma en bravoure. Et l’encaste Nuñez, à son tour, en une source nouvelle de laquelle allaient surgir bien d’autres. Dans cet opus aussi, l'histoire du Marquis de Villamarta et celle d'un poète qui se voulut ganadero, Fernando Villalon, personnage fantasque et profond que l'on trouve lui aussi à l'origine de l'encaste Nuñez. Dan cet opus encore, un voyage en terres taurines dans les ganaderias de Adolfo et Victorino Martin, Cuadri, Prieto de la Cal et du Conde de la Maza. Dans cet opus enfin, le portrait décalé d'un torero étonnant , Saul Jimenez Fortes : "Les vertus du Haut Mal".


FESTIVAL À MONT DE MARSAN

Le festival organisé le 6 avril à 16 heures à Mont de Marsan au profit du comité Handisport Landes réunira les matadors français Patrick Varin, Julien Lescarret, Medhi Savalli, Jérémy Banti, El Monteño et le becerrista Louis Husson. Les toros proviendront des ganaderias françaises de Meynadier, Yonnet, Mailhan, Gallon, Tardieu et Malabat.

LES PRIETO DE LA CAL POUR ALÉS ET AIRE

Nous avons visité pour vous les toros de Prieto de la Cal qui seront combattus à Alés et Aire. Deux belles corridas, bien dans le type de la maison. Voir galerie. Les cartels de la feria d'Alés sont les suivants : samedi 11 mai, toros de Adelaida Rodriguez pour López Chaves, El Capea et Juan Del Álamo. Dimanche 12, toros de Prieto de la Cal pour Marc Serrano, Fernando Cruz et Manuel Escribano. Il y aura une sans chevaux matinale le dimanche avec des erales du Cura de Valverde pour Alejandro Rubio y Manolo Vanegas.


TOUTE LA TEMPORADA DU SUD-OUEST

Programme complet de sa temporada dans le Sud-Ouest. Voir programme. Voir numéros de réservations.


JUAN LAFITTE EXPOSE À AUCH

L'ancien torero Juan Lafitte devenu peintre, et qui a déjà exposé dans plusieurs ferias, expose ses oeuvres depuis le 15 mars au Café-Restaurant La Bodega, rue Dessoles à Auch. Dans l'oeuvre de Juan Lafitte, toreo et flamenco se mêlent de manière récurrente pour offrir un résultat empreint d'onirisme et de poésie, dont le côté cathartique ne peut laisser personne indifférent. L'exposition est permanente. Juan Lafitte exposera ensuite pour la feria de pentecôte à Vic-Fezensac, puis à Bayonne pour les corridas d'août et septembre. Voir le site de l'artiste. Voir aussi.

LES CUADRI DE LA TEMPORADA 2013

Castellon, Séville, Madrid, Céret, Azpeitia et Dax, telles sont les destinations des corridas préparées cette année par Fernando Cuadri et sa famille, grâce à une des camadas les plus homogènes de ces dernières années. Voir galerie.

NOVILLOS POUR GARLIN

La Peña Taurine et le Comité des Fêtes de Garlin ont défini les ganaderias de leur temporada : dimanche 21 avril, 12ème Novillada de Printemps, ganaderia de Pedraza de Yeltes ; samedi 27 juillet, 28ème Novillada des Fêtes, ganaderia de Joselito (El Tajo y La Reina).

BAYONNE, L'OPTION TORISTA

Après avoir rétabli son équilibre financier, l'arène de Lachepaillet confirme son option torista avec un lot de Cebada Gago sérieux, un de Dolores Aguirre spectaculaire, un de Fuente Ymbro et un de Joselito.

FERIA DE LA MER DE PALAVAS

Les cartels de la Feria de la Mer de Palavas sont les suivants : dimanche 5 mai, toros de Luis Algarra pour Enrique Ponce, Finito de Cordoba et Daniel Luque. Mercredi 8 toros de Fuente Ymbro pour Juan Bautista, Sébastien Castella et Miguel Ángel Perera. Jeudi 9 toros de Hermanos Sampedro pour Pablo Hermoso de Mendoza et Andy Cartagena mano a mano.

FERIA DE CARCASSONNE

L’association "Carcassonne Toros" a annoncé les élevages retenus pour la Féria 2013 : vendredi 30 août, corrida mixte d’Aguadulce (rejon et forcados, 2 novilleros à pied ), samedi 31 août, novillos de Cebada Gago, dimanche 1er septembre, novillos de Miura.

CORRIDA D'EAUZE

Le cartel de la corrida du 7 juillet à Eauze est le suivant : toros de Robert Margé pour Matias Tejela, Alberto Aguilar et Thomas Dufau. Le matin novillada sans chevaux avec deux erales de Jean-Louis Darré et deux de Robert Margé.

FERIA DU NOVILLO À PARENTIS

Samedi 10 août novillos de Raso de Portillo, dimanche à 11 heures, quatre novillos de Paloma Sánchez Rico de Terrones (Lamamie de Clairac) qui se présentera en France. L'après-midi novillos de Paco Madrazo (Santa Coloma).

PENTECOTAVIC 2013

Samedi 18 mai corrida concours : toros de La Quinta, Murteira Grave et Margé, pour Diego Urdiales et Javier Castaño mano a mano. Dimanche 19 au matin. Toros de José María Escobar pour Rafaelillo, Manuel Escribano et Paco Ureña. L'après-midi, toros de Cebada Gago pour Fernando Robleño, Fernando Cruz et David Mora. Lundi 20, toros de Adelaida Rodríguez pour Juan Bautista, Iván Fandiño et Alberto Aguilar.



LÉGENDES DE L'ART ÉQUESTRE

Les 4 plus grandes Ecoles d’Art Equestre du monde seront présentes à Arles pour 9 soirées de gala dans l’écrin des Arènes décorées par Christian Lacroix :
Vendredi 26 et samedi 27 Juillet Le Cadre Noir de Saumur ; Vendredi 9 et samedi 10 août L’Ecole Royale d’Art Equestre de Jerez ; Vendredi 16 et Samedi 17 août L’Ecole Portugaise d’Art Equestre de Lisbonne ; Jeudi 22, Vendredi 23 et Samedi 24 août l’Ecole Espagnole de Vienne. Ces 4 Ecoles ne sont pas des conservatoires aux équitations similaires, elles portent et transmettent chacune un patrimoine vivant qu’elles n’ont de cesse d’enrichir à leur façon et en cela elles sont toutes différentes. Toutes sont les dignes héritières de la tradition équestre la plus artistique, la plus accomplie et la plus noble. Ces hommes et leurs chevaux sont à la fois les reflets de leur époque et les maillons d’une longue chaîne qui ne cesse aujourd’hui encore d’affiner ses connaissances. En équitation comme dans d’autres arts, comment comparer Van Gogh à Picasso ou Mozart à Beethoven ? Location à partir du 12 novembre 2012, places à partir de 30 € (enfants de – de 12 ans 15 €). Tous les galas débuteront à 22h. contact@arenes-arles.com. Abonnements – 10% (1 billet dans la même catégorie pour chaque Ecole). Groupes (+ de 10 personnes) – Comités Entreprises – Centres Equestres - Opérations Entreprises – Soirées VIP : 04 90 96 90 93.


DE LA DIFFICULTÉ D'ÉCRIRE UNE CHRONIQUE TAURINE...

Afin qu'une chronique de corrida puisse être lue par toute personne, aficionada ou non, il faudrait utiliser un vocabulaire des plus courants, de tout les jours, et trouver le moyen de faire que l'amalgame des mots, provoque chez le lecteur, une émotion et un plaisir. Poètes et écrivains y feraient merveille.  Mais la tauromachie est aussi une technique et ne pas s'y référer occulterait ce que l'Aficionado averti considère comme essentiel. Lire chronique de René Philippe Arneodau.


GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 





































imprimez cette page