Lundi 26 avril 2010

L'Edito

 

L'ESTHÉTIQUE DE L'EFFROI

En devenant de moins en moins archaïque et de plus en plus artistique, la fête taurine change peu à peu de sens. Le perd-elle pour autant ? Heureusement non. Car même si la dimension sacrificielle s'estompe peu à peu pour déboucher sur un esthétisme parfois trop creux, l'omniprésence de la Mort fascine encore nos concitoyens au-delà de la vision plus technique que peuvent en avoir les aficionados.

Voir édito.
juli

Actualité

GRAVE BLESSURE DE JOSÉ TOMAS

La très grave blessure reçue par José Tomas hier à Aguacalientes fait bien sûr la une de nombreux journaux. Le pire ayant été évité, une longue convalescence est semble-t-il à attendre et des chirurgiens aussi autorisés que ceux de Madrid et Séville n'hésitent pas à parler de plusieurs mois. Ce qui semble malheureusement probable est qu'il en faudra au moins un au torero pour être de nouveau sur pieds, et il semble donc impossible qu'il honore ses contrats du mois de mai. Mais avec les toreros, l'impossible n'est jamais sûr.

partido de resina
MADRID : IMPORTANTE CORRIDA DE PARTIDO DE RESINA

Dans des mains plus expérimentées, ou mieux préparées, quatre des toros de Partido de Resina lidiés hier à Madrid auraient sans doute occasionné des triomphes sonores dont l'écho eut été décuplé par l'immense trou noir dans lequel la ganaderia était enfouie et duquel elle semble être sortie. Pas un n'est tombé, tous sont allés au cheval (trois batacazos avec une cavalerie nettement meilleure que par le passé), cinq sur six furent braves, et quatre humilièrent de belle façon, même si seulement deux le firent jusqu'au bout des charges (les deux de Calvo). S'il faut un mais, précisons que tous, sauf les deux de Calvo, manquèrent de cette petite étincelle qui fait les grands toros. L'immense cinquième (675 kilos), permit à Fernando Cruz de montrer que l'on aurait tort de le marginaliser, et en tuant bien le public aurait sans doute demandé l'oreille. Pour Ortega qui prenait l'alternative, beaucoup d'envie, un concept très esthétique du toreo, mais très peu de sitio, ce qui est normal lorsque l'on ne torée pas. Au final, une grande tarde torista comme Madrid les aime, avec des toros présentés de manière imposante, braves et toréables ensuite, et il fut surprenant que le mayoral ne soit pas invité à saluer alors que quatre toros furent applaudis à l'arrastre. Si les toreros avaient coupé les oreilles possibles. Une galerie d'images sera en ligne demain.

SAINT-MARTIN : OREILLE POUR ALBERTO AGUILAR

alberto aguilar
C’est sous un superbe soleil et face à trois quarts d’arènes que s’est déroulée cette seconde corrida de feria. L’affiche était alléchante avec six toros de Don Tomas PRIETO DE LA CAL aux robes variées du jabonero (1 et 3) au colorado (2) en passant par du berrendo (4) et du noir (5 et 6). Au moral on reste sur notre faim car, si presque tous sont allées volontiers au cheval, aucun n’a vraiment poussé pour démontrer une bien réelle bravoure. La palme de la noblesse est allée au fin cinquième magnifiquement piqué par trois fois par Gaben REHABI ce qui lui vaudra de venir saluer en pleine piste avec Alberto AGUILAR. Lequel Alberto (framboise et argent - ovation après deux avis et oreille) aura frisé la correctionnelle face à son premier, un criminel pétri de mauvaises intentions jusqu’à aller cueillir plusieurs fois le petit Madrilène. Larga d’accueil puis on a craint le pire alors que « Viñatero » allait par cinq fois au cheval et semait une certaine panique en piste. Tentatives méritoires et pundonor du plus bel effet. Qui aurait pu ? En tout cas les applaudissements à la dépouille étaient particulièrement mal venus. Aguilar sera récompensé de ses efforts en touchant un second toro plus léger qu’il banderillera de bien agréable façon. Musique, séries exposées et caida efficace faisant dégringoler du palco présidé par Philippe Kugener la seule oreille de cette après-midi angoissante.
Julien LESCARRET (blanc cassé et or – salut et silence) se montrera assez peu confiant face à son premier qui arborait, sinon peu de cornes du moins des épines, après l’avoir pourtant accueilli calmement au capote. Son second, un berrendo bien roulé qui prendra deux forts puyazos, ne lui laissera pas cette fois encore l’opportunité de convaincre le public auquel il avait brindé « Felino ».
Notre Arlésien Medhi SAVALLI (marron et or – silence et salut après avis) aura paru quelque peu décontenancé par son second aux vilaines manières. Deux largas au fil des planches et capoteo vibrant avant palos dont un violin sympa. N’humiliant jamais dans la muleta ce « Novaton » ne pliera pas aux injonctions de Medhi. Sa première faena, après palos avec Aguilar, restera dans un registre classique servie avec envie à un bovin jabonero sans jus.
Le trophée au meilleur torero sera attribué avec juste raison à Alberto AGUILAR.
Pierre Charrain.

dax
TEMPORADA DACQUOISE

Les cartels de la temporada dacquoise ont été dévoilés hier.
Feria d'août. Vendredi13, toros de Daniel Ruiz pour Ponce, Morante et Daniel Luque. Samedi 14, toros de Victorino Martin pour José Luis Moreno, Diego Urdiales et Alberto Aguilar. Dimanche 15 au matin toros de Bohorquez pour Fermin Bohorquez, Mendoza et Manolo Manzanares. L'après-midi, toros du Conde de Mayalde pour Rafaelillo, Sergio Aguilar et Mehdi Savalli. Lundi 16, toros d'El Pilar pour el Cid, Sébastien Castella et Luis Bolivar. Mardi 17, toros de Ana Romero pour Curro Diaz, Juli et Perera.
Toros y Salsa. Samedi 11 septembre toros de Garcigrande pour Ponce, Castella et un troisième à désigner. Dimanche 12, toros de Victoriano del Rio pour Morante, Juli et Perera. Ouverture des locations sur www.dax.fr (dans la limite des places disponibles) du 1er Juillet au 9 Septembre. Au guichet et par téléphone (dans la limite des places disponibles) à partir du 15 Juillet. Du lundi au samedi de 9 h 30 à 18 h . Tel : 05 58 909 909. Régie Municipale des Fêtes et des Spectacles, L’Atrium - Cours Foch - 40 100 DAX. Toutes les informations sur dax.fr.

EXPO PHOTO

A l'occasion de la Féria de la Mer, le restaurant La Grange à Palavas accueille l'exposition SUERTE de notre compañera Agnès Peronnet du vendredi 23 avril au mardi 11 mai, Restaurant La Grange, 14 avenue de la Gare Albert Dubout. Tèl : 04 67 68 25 01.

AU PROFIT DE LA VENDÉE

La Peña Garona de Fenouillet organise une soirée festive le vendredi 30 avril à partir de 19 heures 30 au profit des sinistrés de Vendée et de Charente Maritime durement touchés par la tempête Xynthia. Rendez-vous salle des fêtes de Fenouillet. . près des.

TIERRAS TAURINAS

De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

GENEALOGIES EN LIGNE

ésireux de voyager dans les arcanes de la caste, une visite sur l'excellent site Toro-Genèse est conseillée..


fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 


terres taurines buendia

terres taurines buendia

terres taurines buendia

terres taurines buendia


imprimez cette page