Lundi 14 avril 2008


EDITO


LES MIURAS AUSSI


Les Miuras tombent donc aussi et à un élément prés le record de Juan Pedro aurait pu être égalé : deux toros devueltos et un qui aurait pu l'être, ce qui permet de relativiser. Voir l'édito d'André Viard.



ACTUALITE

PETITION POUR LA FERIA TOULOUSAINE

Tout en ayant pris acte de la décision du maire de Fenouillet de ne pas autoriser la tenue de la feria 2008, les organisateurs invitent les aficionautes à manifester en masse leur soutien en s'associant à la pétition en ligne dont ils communiqueront les résultats mardi à l'occasion de la conférence de presse au cours de laquelle ils dévoileront leurs intentions.

SEVILLE : OREILLE POUR VALVERDE, DEUX MIURAS DEVUELTOS

Au terme d'une feria de Séville dont on se souviendra surtout pour ses suspensions et les trois désastres ganaderos de Juan Pedro, on attendait des toros de Miura qu'ils relèvent le niveau. Ce fut le cas bien sûr au niveau de la présentation même si certaines cornes parurent redoutablement astigordas, mais moins au niveau du comportement qui fut en-dessous de celui de leurs frères lidiés l'an passé. Les mauvais furent moins spectaculaires que ceux de l'édition 2007 et aucun de ceux qui se laissèrent faire ne fut au niveau de celui primé d'une vuelta l'an passé. Le Fundi trouva dans son premier un adversaire abordable dans un premier temps, avant de s'apercevoir, après l'avoir brindé, que les qualités de bravoure et de relative noblesse qu'il avait pu entrevoir s'étaient subitement muées en une brusquerie inopportune. De charge courte, donnant des cabezazos et finissant très avisé, le miura fit passer un sale moment au Fundi au moment de l'estocade. Deux avis et applaudissements. Le quatrième fut changé pour faiblesse alors qu'il paraissait noble. À sa place sortit toro du Conde de la Maza, brusque et avisé, face auquel le Fundi se fit applaudir à nouveau après un coup d'épée engagé. Le premier de Padilla se laissa lui aussi toréer de cape avant de s'affaler et d'être changé, ce qui prit une bonne demie heure, Padilla devant finalement prendre l'épée après un pétard monumental des cabestros et quelques vilaines tentatives de puntiller le toro depuis le callejon. Le sobrero de Miura (fait rare dans les annales), un mastodonte de 680 kilos, se montra relativement noblon, astigordon et sans émotion. Padilla en tira partie au maximum et salua après une bonne estocade. Face au cinquième faible lui aussi, il offrit un bon tercio de banderilles et se montra décidé et centré avant d'abréger d'une grande estocade et de saluer à nouveau. Javier Valverde profita à plein de son premier, flojito, brusque et court de charge, auquel il offrit à tout moment le pur et sec toreo castillan qui le caractérise. La seocnde série droitière fit jouer la musique et une grande naturelle, la seule que le toro se laissa donner, les olés les plus profonds. L'estocade fut tellement foudroyante que pas grand monde ne vit qu'elle était aussi très basse, ce qui permit à Valverde de couper une oreille quasi unanimenent demandée. Le dernier, parado et court de demie charge, ne lui permit pas de doubler. Il pincha avant de laisser une entière et fut applaudi.
André Viard.

SAINT-MARTIN DE CRAU : COMPETENCIA...

Trois toros de Marc et Luc Jalabert, éteint  à la muleta, sauf le troisième, deux toros de Hubert Yonnet sans charge et un Miguel Zaballos, manso et dangereux, lidié en substitution de second Yonnet mal voyant. Tous, sauf le Zaballo, furent applaudis à la sortie du toril pour leur magnifique présentation. Rafaelillo, silence et salut. Sanchez Vara, silence et division. Lescaret, salut et silence.
Le docile premier, de Jalabert, ne se plaignit pas du châtiment, mais manqua de style et de conviction au cheval. Trop piqué, il arriva à la muleta sans charge. Muleta très avancée mais genou plié pour mieux aller chercher l'oeil contraire, Rafaelillo l'exploita par ½ passes droitières. Il se joua la peau lors d'un volapie exposé et définitif. Silence. Le quatrième, de Yonnet, poussa droit, par vagues puissantes et spectaculaires. A la muleta il fut moins brillant ; après une demi-douzaine de belles trajectoires prometteuses, il s'arrêta net,   ne se déplaçant plus que pour saisir son matador aux chevilles. Entière bien portée. Salut.
Le Jalabert second attaqua le cheval de loin mais au pas et sans se livrer dans le peto. Il confirma cette  tendance à pied où il se défendit sur place en tricotant des cornes. Entière habile. Silence pour Sanchez Vara. Le cinquième, de Yonnet, fut remplacé pour cause de troubles de la vision. En substitution sortit un Zaballo dont le genio fut évident dès le second capotazo. Manso perdido, il refusa tout contact avec les picadors. Ne faisant aucun cas des leurres, il sema une panique majeure en piste, blessa le lidiando au genou et sans la mobilité de la cuadra Bonijol aurait affiché d'autres piétons à son tableau de chasse. Cape en main, il fallu toute la lucidité et les recours d'El Chano, venu en renfort de la cuadrilla titulaire, pour faire régner un minimum d'ordre. Grace à cette aide précieuse, Sanchez Vara put s'en défaire en trois voyages. Division d'opinion sur les gradins.
Le Jalabert sorti en troisième sauta à la jugulaire du cheval puis abusa de la corne sans pousser. Il arriva à la muleta avec plus de mobilité que ses frères mais avec une tête mal réglée et protesta à chaque tentative de le faire humilier. Lescarret eut  le mérite de ne pas se laisser décourager par les irrégularités de son port de tête. Muleta très avancée il instrumenta une faena enjouée, principalement gauchère, qui lui aurait valu une oreille avec un final moins laborieux. 5 pinchazos avant une entière. Salut.  L'impressionnant sixième, un Yonnet affiché à plus de 600 Kg, n'usa que modestement de sa force face au cheval. Il signa un premier tiers vulgaire et déçut encore plus à la muleta. Il ne donna qu'une seule charge claire, la première, puis se réserva outrageusement, n'attaquant que piteusement du bout de la corne, sans engager le reste de son grand corps.  Nonobstant, Lescarret  lui vola quelques ½ passes lorsqu'il réussit à trouver refuge entre la corne et l'encolure, ce qui n'est pas l'endroit le plus reposant et demande beaucoup d'habileté. Encore une fois il fut malchanceux à l'épée.  Silence. Deux tiers d'arène d'un public tout acquis à la cause du bétail.
Le prix de la meilleure ganaderia n'a pas été attribué.
Frédéric Pascal. Voir reportage Pierre Charrain.

DANS LES RUEDOS HIER

À Vistalegre, César Jimenez a coupé les deux oreilles de son second toro d'El Vellosino tandis que Salvador Vega en coupait une de chacun des siens. Les deux toreros sont sortis en triomphe. Diego Ventura a confirmé son triomphe sévillan en coupant deux nouvelles oreilles à un toro de Benitez Cubero offrant peu de jeu dans la Maestranza lors de la matinale de rejoneo. Cartagena a également coupé une oreille. À Madrid, Ruben Pinar a coupé l'oreille d'un bon novillo de Nazario Ibañez et perdu celle de son meilleur premier à l'épée.

LES ACTIONS D'ALEJAN

S'étant donné pour objectif d'aider les écoles taurines françaises par le biais de partenariats, la marque Aléjan possède déjà quelques actions à son actif. Outre l'abonnement de tous les élèves des écoles taurines françaises à Terres Taurines, Aléjan a offert un novillo d'El Palmeral en privée pour Mario Guirao le 18 février, un capote à Patrick Villebrun le 7 mars, un jeu d'épées et descabello à Tomas Bournel le 10 mars, un capote à Matéo Julian le 17 mars. Aléjan prévoit trois nouvelles actions en mai et juin, toujours dans l'optique d'aider les écoles et leurs élèves. Les toreros français en activité à qui a été présentée la démarche d'Aléjan vont lui apporter leur soutien pour aider à la formation des jeunes. Rappelons qu'Alejan est née un jour de féria de Séville, de la rencontre de deux aficionados dans les salons de l'hôtel Colon. L’un est une des personnes les plus influentes de la mode espagnole et l’autre un aficionado français amoureux de l’art de vivre andalou. Ce virtuose de l’élégance andalouse crée, dessine et fabrique pour les toreros des modèles de chemises à la demande et sur mesure. Les collections sont entièrement dessinées et conçues par ses soins avec une exigence sur le choix des tissus commandés et fabriqués à la commande dans les meilleures maisons françaises, italiennes et volontairement brodées en France, garantie d'un résultat soigné. Plus qu'une nouvelle marque sur le marché très saisonnier des ferias estivales, Alejan veut être fidèle à sa devise et à son principe de "Porter nos valeurs avec fierté", tout au long de l'année. Enhorabuena !

NOVILLADA DE ROQUEFORT LE 25 MAI

Pour la novillada organisée à Roquefort le 25 mai à 17 h .30 les novillos seront de  La Quinta pour Mario Aguilar, Miguel Tendero et Javier Cortes.

PENTECOTAVIC

Samedi 10 mai à 11 heures novillos de Perez de la Concha pour Antonio Joao Ferreïra, Alberto Lamelas et Julien Dusseing « El Santo ». Samedi 10 mai à 18 heures toros de « Ganaderia de Robert Margé » pour «  El Fundi », « Rafaelillo“ et Julien Lescarret. Dimanche 11 mai à 11 heures corrida concours : toros de : Miura - La Quinta – Prieto de la Cal – Victorino Martin – Fidel San Roman (origine Guardiola Dominguez) – et « Charro de Llen » pour Javier Valverde, «  Serranito » et Luis Bolivar. Dimanche 11 mai à 18 heures  toros de Adelaïda Rodriguez pour Antonio Ferrera, Sanchez Vara et Javier Castaño. Lundi 12 mai à 17h toros de José Escolar Gil pour «  El Fundi », Sergio Aguilar et Fernando Cruz. tel  0 892 56 32 32 ---05 62 06 56 55 -- fax 05 62 06 48 20 ou sur ctv@clubtaurinvicois.com.

SIGNATURES À LA LIBRAIRIE GOYARD DE NÎMES

La librairie Goyard organise à Nîmes diverses séances de signatures : vendredi 9 mai 15h30 :François Zumbiehl « le Discours de la Corrida » éditions Verdier. « Manolete» éditions Autrement. Pierre Dupuy «  la Ganaderia Saltillo » aux éditions Toros. Michel Gardère « Les pourquoi de la corrida » aux éditions Cairn. Jacques-Alain Raynaud réalisateur, dvd « Les yeux dans le noir », »Le rouge dans le noir », coffret dvd « Trilogie du grand roman de la Tauromachie Française ». Samedi 10 mai 15h30 : François-Xavier Gauroy « Sous le sable des arênes tome 2 » aux éditions Timée. Christian Gabanon et François-Xavier Gauroy « Corrida emotions » éditions Timée. Virginie Girard « Ecrits sur les taureaux » de Miguel de Unamuno. Edition les fondeurs de briques. Jacques Durand « 20 ans de Chroniques Tauromachiques »  Atelier B. Dimanche 27 mai 15h30 : Prix Hemingway 2008, rencontre avec les auteurs autour du recueil « Corrida de muerte et autres nouvelles » en présence du lauréat 2007 Robert Bérard.

JOURNEE TAURINE DE LA PEÑA LOMBARDO

Il y a aujourd’hui vingt ans que David LOMBARDO commençait son périple sur les chemins de la « Planète Taurine ». Pour fêter dignement cet anniversaire sa peña organise une journée taurine le dimanche 20 avril au Mas Juliette chez Freddy Coston (route de Beaucaire à Saujean – parcours flêché). Un menu copieux dès 11h00 avec un spectacle équestre, Freddy oblige. Repas à 13h00 et aux toros à 15h00 avec un François ANDRE pour David Lombardo, un Francis COLOMBEAU pour Freddy Coston et un taureau de Camargue pour « Espejitos Grande ». Animations diverses et buvette toute la journée pour un prix de 20 euros et 17 pour les membres de la peña. Renseignements et réservations avant le 15 avril au 06.18.90.63.13 –
Pierre Charrain

FERIA D'ALES

Les cartels de la prochaine feria d'Alès sont les suivants : samedi 3 mai toros des héritiers de Cristophe Yonnet pour Marc Serrano, Fernando Robleño et Morenito de Aranda. Dimanche 4 mai au matin erales de François André pour les élèves du Centre de Tauromachie de Nimes. l'après-midi, toros de Dolores Aguirre pour Rafaelillo, Domingo López Chaves et Sánchez Vara.

ACOSO Y DERRIBO AU CAILAR

Le premier "acoso" de l"année organisé par l'équipe de Doma Vaquera et Olivier Boutaud aura lieu le dimanche 20 avril en petite Camargue au Mas du pont de Laute au Cailar à partir de 11h00 avec du betail de la ganaderia de Pierre-Marie Meynadier. Les cavaliers ne participant pas à l'Acoso peuvent venir au campo à cheval la participation est de 45 euros pour les adultes, 25 euros pour les enfants de moins de 12 ans et pour les cavaliers participant à l'acoso 80 euros en supplement pour la location du betail. Pour toutes reservations ou renseignements consulter www.domavaquerafrance.com ou telephoner au 0608465198.

BOLSIN DE BOUGUE

Pour sa 14ème édition, le bolsin organisé par le cercle taurin Soledad de Bougue propose des qualifications gratuites qui se dérouleront en 2 parties : samedi 3 mai à 17 h 6 vaches de lla ganaderia de Santafé Marton pour Beltran Garcia - E.T. Castellón, José Miguel Valiente – E.T. Albacete, David Moreno - Añover de Tajo, Mathieu Guillon, Tomas Bournel - Nîmes, Cayetano Ortiz - Béziers. Dimanche 4 mai à 11 heures 4 vaches de la ganaderia de Santafé Marton pour Cristian Escribano - Madrid, Jimenez Fortes - Malaga, Thomas Dufau - Le Frêche, Sergio Blanco - Cali. 17 heures : finale du bolsin, novillada sans picador avec 5 novillos de Mercedes Perez Tabernero. 6 villes partenaires du bolsin, s'engagent à offrir un contrat au vainquerur : Dax, Bayonne, Vic Fezensac, Hagetmau, Plaisance du Gers et Tartas.

VOYAGE D'ARLES À MADRID

Le CT Paul Ricard d'Arles organise un voyage du 26 mai au 1 juin inclus pour la San Isidro. Une novillada, 5 corridas et une de rejones avec les ganaderias Guadaria, Puerto de San Lorenzo, Palha, Adolfo Martin, Victorino Martin. Les toreros seront connus le 1 avril mais Juan Bautista, Juli, Perera, Encabo, Bolivar, Fundi, Talavante Cid... sont annoncés. Le voyage comprend aussi deux visites de ganaderias (Escolar Gil et Victoriano del Rio). Places (7)+ hotel  centre ville+ déplacement en car pour 600 euros par personne. renseignements aux 0680236008 ou 0686274600.

LE "FERION" DE NÎMES

Mercredi 7 mai. Toros de Victorino Martín pour Pepín Liria, Antonio Ferrera et Marc Serrano. Jeudi 8 mai au matin, novillos de Fuente Ymbro pour Camille Juan,  Marco Leal, Abel Valls et Alejandro Esplá. L'après-midi,
toros de Garcigrande pour Javier Conde, José Tomás et Sébastien Castella. Vendredi 9 mai, toros du Puerto de San Lorenzo pour Juan Baustista, Miguel Ángel Perera et  Alejandro Talavante. Samedi 10 mai au matin toros de Zalduendo pour Enrique Ponce, Sébastien Castella et Cayetano. Samedi 10 mai, toros d'El Pilar pour César Jiménez, Matías Tejela et Joselito Adame. Dimanche 11 mai au matin. Toros de Juan Pedro Domecq pour Juan Bautista, El Cid et José Marí Manzanares. L'après-midi, toros de Miura pourEl Fundi, Juan José Padilla et Rafaelillo.  Lundi 12 mai au matin, toros de Pedro y Verónica Gutiérrez Lorenzo pour Diego Ventura, Álvaro Montes qui confirmera l'alternative et Leonardo Hernández. Lundi 12 mai deux toros du Capea pour Pablo Hermoso de Mendoza et quatre de Jandilla pour El Juli et Miguel Ángel Perera.

LES VINGT ANS DE L'ECOLE TAURINE D'ARLES

L'école Taurine d'Arles fêtera ses 20 ans au Arènes de Sonnaillier, le 31 mai en organisant une novillada sans picadors avec les élèves de l'Ecole, le 1er juin en organisant un festival avec les Matadors issus de l'Ecole (El Lobo, Morenito d'Arles, David Lombardo, Diamante Negro, Mehdi Savalli et Jérémy Banti) Repas et concert sont prévus.

GARLIN, NOVILLADA DE PRINTEMPS

La Pena Taurine de GARLIN et le Comité des Fêtes, ont communiqué le programme de la 7ème Novillada de Printemps des Arènes de GARLIN (Pyrénées-Atlantiques), qui se déroulera le dimanche 20 avril. Le matin à 11 heures,   3 erales d'Ana CORERA ESPARZA (Navarre) pour Mario GUIRAO,  Cayetano ORTIZ  et Juan del ALAMO.    A partir de 13H00 grand Repas de l'Aficion   et à 16H30 novillos du CONDE DE MAYALDE pour  Ruben PINAR,  Jose Carlos VENEGAS  et Santiago NARANJO.  Réservations sans frais à partir du mardi 8 avril au 05 59 04 74 23.  Tout comme en 2007, une place achetée pour la novillada piquée donne droit à une entrée gratuite pour la novillada sans picador matinale.

LA MULETA EN LIGNE

Le Club Taurin La Muleta de Vendargues invite les aficionautes à visiter son site pour découvrir ses activités : www.clubtaurinlamuleta.fr.

L'UTB ET LE CTB EN LIGNE

Nos amis de l'Union Taurine Biterroise sont désormais présents en ligne et vous invitent à les visiter :
www.uniontaurinebeziers.asso.fr. Le Club Taurin Biterrois est pour sa part sur : http://cercle.taurin.free.fr/conferences.php3

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 








imprimez cette page