Jeudi 26 avril 2007


EDITO


L'ETHIQUE EN BERNE

Lorsque la télévision publique confie les clés de son antenne à des producteurs privés, à charge pour eux de la convaincre de l'opportunité de son choix en faisant de l'audience, comment s'étonner qu'au risque de couper la France en deux ceux-ci choisissent d'exacerber les différences culturelles en attisant les polémiques ? Voir édito d'André Viard.



ACTUALITE

SEVILLE : AQUAPLANING ET DECEPTION

Après son triomphe de l'an dernier à Madrid, la corrida de Victoriano del Rio était une des plus attendues du cycle sévillan. Mais avec cinq toros refusés par les vétérinaires et seulement quatre approuvés lesquels se sont avérés être décastés et faibles à divers degrés, la déception est unanime. Comment l'expliquer ? Le mystère de la caste garde encore bien des secrets, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Pas pour les toreros embarqués dans cette galère bien sûr, lesquels ont ferraillé sans pouvoir rien tirer de leurs efforts méritoires. Ont complété le lot deux toros de Juan Pedro Domecq lidiés en quatrième et dernière position, le premier noble, mansote et sans classe, le dernier noble sans toujours humiller. Miguel Abellan est allé à porta gayola deux fois, est resté quieto et digne mais a pinché. Le Juli a vu son premier Victoriano del Rio sortir quasiment invalide du cheval et a dù abréger. Face au très sérieux cinquième, sous un déluge, il a donné une leçon de verguenza torera en arrachant malgré les difficultés de la piste quelques séries de qualité au prix d'une colada suivie d'une glissage dangereuse. Deux pinchazos avant une grande entière lui firent probablement perdre une oreille. Le Cid, comme souvent, a touché les deux meilleurs de ce piètre lot : un Victoriano del Rio mansote et noble face auquel il dessina de bonnes séries à gauche et un Juan Pedro Domecq noble qu'il toréa a gusto sur une piste convertie en marécage. Lui aussi tua mal alors que l'oreille était déjà presque coupée.

LE CID ET VICTORINO À BILBAO

Après avoir refusé la possibilité qui lui était offerte de combattre seul six toros de Victorino lors de la prochaine feria de San Isidro, le Cid s'est proposé pour le faire à Bilbao. Pas de réponse pour l'instant, Victorino ayant sans doute d'autres projets pour ses toros, comme par exemple l'inclusion face à eux de Luis Bolivar qu'il apodère.

LA VALSE DES SONDAGES

Le "sondage" lancé en accompagnement de l'émission l'Arène de France diffusé hier soir en fin de soirée a permis aux aficionados de se mobiliser... à moitié. Crédités d'un timide 2% de "non" (sur 800 votes exprimés) mardi soir à 22 heures en réponse à la question "la corrida est-elle une boucherie ?", ils sont passés à 64% (sur 8394 suffrages exprimés) vers midi après avoir lu l'appel lancé ici. À 15 heures 17, 61% des 14615 votes répondaient toujours "non", puis 55% à 16 heures 53 avec une participation croissante (19571). À l'heure de boucler cette édition, le "non" recueillait 35% des 72493 votes annoncés, soit cinq et dix points de plus que les deux candidats dont un sera notre prochain président. Ce vote n'a bien sûr aucune crédibilité, aucun moyen de vérifier sa validité n'étant offert à ceux dont on prétend régler le sort et chacun pouvant "voter" autant de fois qu'il le désire. La seule conclusion qui s'impose est que les aficionautes ont prouvé leur capacité à se mobiliser en s'exprimant par milliers... mais qu'ils n'ont pas eu assez de vice ou de temps pour passer leur journée à cliquer. Ce qu'on ne saurait leur reprocher. Car bien sûr ce "vote" n'a aucune importance. Car si on lui octroyait la plus minime crédibilité, cela voudrait-il dire que toutes les formations politiques qui, au premier tour de la présidentielle, n'ont pas réussi à faire plus de 4% doivent être interdites ? Et puis, il convient de ne pas l'oublier, l'Europe vient de considérer à 75% que la corrida est légitime...

TIENTA LE LUNDI DE PENTECÔTE

Il y a très longtemps les arènes de la banlieue nîmoises étaient le théâtre le lundi de pentecôte d’une Tienta publique. La plaza de Marguerittes pendant des décennies s’est illustrée dans cette épreuve à laquelle sont soumises les vaches en vue de déterminer leur aptitude au combat et de maintenir, d’améliorer les qualités de bravoure et de noblesse de la race brave. Après 20 ans d’absence, ce sont les jolies arènes de Milhaud, autre village de l’agglomération de Nîmes-Métropole qui relève le défi sur idée du banderillero Dominique Vache. Pour son retour, la Tienta se déroulera le lundi 28 mai à 11h00 avec Stephan Fernandez Meca, Marc Serrano, Camille Juan, Tomasito et le local Rémy Cèze. Les vaches appartiendront à la ganaderia Alain Tardieu. Prix d’entrée 3 euros. L’aficion à los toros et la presse sont cordialement invités à la mairie de Milhaud vendredi 27 avril à 19h00 pour la présentation de l’affiche. Contact : Dominique Vache : 06 84 60 59 07 / 04 66 23 86 44. Christian Cartoux.

FERIA DE CARCASSONNE

Les cartels de la feria de Carcasssonne qui se déroulera les 19, 24, 25 et 26 août 2007 aux arènes de l’Espace Jean-Cau sont les suivants : dimanche 19 août : Bolsin, challenge des écoles taurines du Sud Est et Sud Ouest. Bétail de Granier et Frères / La Cruz. 5 becerras pour Thomas Duffau (Mont-de-Marsan) Mathieu Guillon (école du grand Sud-ouest) Thomas Bournel (Nîmes), le vainqueur de la manche d’Azille et le vainqueur de la manche de Coursan (Sans mise à mort). Dimanche 26 août Finale du Bolsin. Becerrada avec mise à mort pour les deux finalistes. Vendredi 24 août novillos de Pedro et Veronica Guttierez Lorenzo (Nino de la Capea) pour Marie Sara, Antonio Joao Ferreira et El Santo. Samedi 25 août novillos de la Campana pour José Ramon Garcia « Chechu », Salvador Funtes Garcia et Roman Pérez. Dimanche 26 août novillos de Mariano Vicente Garcia pour Alberto Lamelas, Pepe Moral et Marco Leal.

ASCENSION DE L'AFICION AUDOISE

La fédération des clubs taurins de l’Aude donne d’ores et déjà rendez-vous à tous ses ressortissants et amis pour le jeudi de l’Ascension, le 17 mai prochain. Ce jour-là, sera organisée sur les remarquables installations du CTPR de Coursan la première journée audoise de « L’Ascension de l’aficion ». Il s’agira d’une journée complète d’animations taurines avec en point d’orgue la deuxième manche du challenge du bolsin (la première aura lieu à Azille le mardi premier mai lors de la feria) mettant en compétition lors de bécerradas les élèves des écoles taurines du Sud-Est et Sud-Ouest et dont les demis finales et la finale auront lieu à Carcassonne les 19 et 26 août. Le programme de cette journée fera l’objet d’un nouveau communiqué de presse dans quelques jours.

FESTIVAL ANDALOU DE LA TESTE

Pour sa deuxième édition le Festival andalou Tienta el Sur se déroulera à La Teste de Buch (Bassin d’Arcachon) du 17 au 19 mai 2007.  Ce festival très novateur dans sa forme a pour objectif de présenter toute la palette des arts andalous au public aficionado ou pas. Le principe repose sur des après midis gratuites (vendredi 18 et samedi 19) et des soirées payantes au cours desquelles deux spectacles sont donnés : un spectacle équestre qui s’intitule cette année Al Andalus (1h30 de numeros, 14 chevaux pure race espagnole et de doma vaquera, 8 cavaliers de l’Académie d’art équestre de Malaga) et un tablao flamenco avec plus de 12 artistes autour de la danse, guitare, chant, cajon, palmas, … (1h30 aussi dans la pure tradition des tablaos flamencos). Le samedi après midi la peña organise une capea flamenca avec l’élevage de Christian Brette et les élèves de l’école taurine de Richard Millan. Le vendredi après midi Julien Lescarret présentera son film et El Santo sera à ses côtés pour initier le public au toreo de salon. Renseignements : aryele.berthier@latestedebuch.fr

VOYAGES À LA CARTE POUR SAN ISIDRO

JCS Voyages organise durant les ferias madrilènes de la Comunidad et de San Isidro des voyages à la carte avec places (garanties) + Hotel + Vol. Renseignements : 04 66 67 39 01.


LOCATIONS POUR LA FERIA DE NÎMES
La vente des places pour les corridas de la Feria de Pentecôte débutera lundi 16 avril à 10h. Elle se poursuivra tous les jours: du lundi au vendredi de 10h à 18h et le samedi de 10h à 13h. La location des abonnements se poursuit jusqu'au samedi 14 avril 13h. Tel: 0 891 701 401 ou www.arenesdenimes.co.

LA 200 ème DE FACE AU TORIL

Le 200 ème numéro de Face au Toril sera diffusé le samedi 21 avril à 16 heures 20. Ce mois-ci, il est presque exclusivement consacré à la feria de Pâques à Arles. Nous revivons à travers les yeux de deux très jeunes toreros, Marie Barcelo et Tomas Joubert "Tomasito" -qui n'étaient pas nés lors de la première diffusion de l'émission en février 1987- les grands moments du week-end de Pâques. La réapparition de Sébastien Castella à Arles le vendredi 6 avril. Ce jour-là César Rincon et Juan Bautista ont eux-aussi donné un véritable récital. Le triomphe d' El Juli le samedi 7 avril à Arles : peut-être la plus belle faena qu'on ait vu faire à Juli en France. La confirmation d'alternative d'Alejandro Talavante à Madrid le dimanche 8 avril. Deux oreilles et sortie par la Grande Porte : un coup de maître ! La révélation de Julien Miletto le lundi 9 avril à Arles. Face à deux toros dangereux de "Piedras Rojas", il s'impose avec détermination : on tient peut-être en lui la future "figura" de la tauromachie française. Pour voir ou revoir « Face au Toril », rendez-vous sur : www.france3.fr.

LE CLUB TAURIN MEHDI SAVALLI EN LIGNE

Le dynamique Club Taurin Mehdi Savalli invite les aficionautes à le rejoindre sur son nouveau site :
http://www.clubtaurinmehdisavalli.com.

JOURNEE TAURINE AUX ARENES DE BEZIERS

la Fédération des clubs Taurins du Biterrois organise une journée taurine le 29 avril dans les arènes. Le matin, tienta de deux vaches braves pour les élèves de l’Ecole Taurine Béziers Méditerranée puis trois becerros mis à mort par Gaétan, Jeffrey et un élève de l’Ecole Taurine d’Espartina. Apéritif, repas. L'après-midi, trois toros mis a mort par Julien Miletto, Jérémy Banti et  le novillero portugais Joao Ferreira. Prix de la journée 30 €. Programme taurin seul 15 €. Repas seul15€. Réservation pour le repas OBLIGATOIRE avant le 26 avril. Renseignements et réservations : 06.15.20.21.37


TIENTA DES MOULINS À FONTVIEILLE

Le CTPR Los Molinos organise dans les arènes de Fontvieille (13) une tienta le dimanche 6 mai à 10 heures 30 : 4 vaches de la ganaderia Jacques GIRAUD seront lidiées par les matadors de toros  Denis LORE Charlie EL LOBO  Mehdi SAVALLI Jérémy BANTI un apéritif offert dans les arènes clôturera cette matinée. renseignements  04 90 54 66 37    06 23 06 02 70.

TERCIOS EN AVRIL

Tercios N°104 diffusé le samedi 21 avril 2007 à 11h15. La saison taurine vient de s’ouvrir à Séville, dans les célèbres arènes de la Maestranza. L’occasion pour Tercios de revenir en image sur les meilleurs moments de la féria 2006 avec les triomphes d’Enrique Ponce, Sébastien Castella, Salvador Cortes, et la retraite définitive et émouvante de José Mari Manzanares. Tercios N°105 diffusé le samedi 28 avril 2007 à 11h15. Cette semaine, Tercios a rencontré deux novilleros d’avenir, Pepe Moral et Joselito Adame. Ils parlent ensemble de famille, d’apprentissage, d’illusions, de rêves et de la dureté de cet étrange milieu des toros. Le tout, en rigolant, comme à 18 ans…Nous irons aussi à la féria d’Olivenza où sous la pluie, Antonio Ferrera a réalisé un époustouflant tercio de banderilles. Pour terminer, un hommage aux forcados portugais d’Alcochete. Sur le site internet de France 3 : http://aquitaine.france3.fr, retrouvez les trois dernières émissions déjà diffusées, des archives inédites, et la version longue des entretiens diffusés dans le magazine.


AU CAMPO AVEC LES AFICIONADOS PRACTICOS

L'association des Aficionados Practicos propose une Fiesta Campera le dimanche 22 avril aux arènes du Sonnaillier à Arles organisée par les clubs taurins "Les Andalouses" et "La Muleta". À 10 h 30 : capéa avec la participation des élèves de l’école taurine d’Arles 13 h : repas : paella géante 15 h 30 : 3 novillos des ganaderias : Blohorm et Tardieu pour : Hervé Galtier (nimes) Daniel Giani ( arles) Sébastien Hebrard ( arles) Participation : 20 euros journée complète , 10 euros après midi Contact : 06 65 22 08 75 / 04 90 96 17 48. Les aficionados proposent également une journée au campo chez Angel Peralta, dans la finca " Rancho El Rocìo " à 20 km de Séville, le samedi 28 avril, pendant la féria de abril. Au programme : 10h45 accueil puis visite guidée de la ganaderia ; 12 h deuxième Trophée des Aficionados Practicos :4 novillos et becerros de Angel et Rafael Peralta combattus par  Hervé Galtier, Raphaël " Santos ", Daniel Soler, et 1 vache tientée par la Rejoneadora Léa Vicens ; 14 h : Apéritif et tapas dans le parc puis repas dans la salle de la finca. Participation aux frais 60 € tout inclus (50 € pour les membres de l’association et les – de 25 ans) Réservation obligatoire par e-mail : ph.cattelin@wanadoo.fr.

EXPO TAURINE À PARIS

Le jeune peintre Carlito expose a Paris depuis le 1 février et jusqu'au 21 avril  à la galerie Serpentine au 155 rue de Rennes. Un aperçu de son travail est en ligne sur le site de la galerie, accompagné d'un texte de son copain Julien Lescarret.


L'OPUS 11 EST EN VENTE

L'opus 11 de Terres Taurines entièrement consacré au Mexique est en kiosques depuis vendredi. Au sommaire, trois ganaderias fondamentales à travers lesquelles l'histoire toute entière de la ganaderia brave mexicaine peut-être résumée : Atenco, l'historique, fondée en 1528 (!) par le neveu d'Hernan Cortes et qui, prés de cinq siècles après, marque toujours ses toros avec le fer de ses origines ; Piedras Negras, les "miuras mexicains", qui après avoir traversé les crises nées de l'Indépendance, de la Révolution et de la répartition des terres, connut durant un demi siècle une période de splendeur aujourd'hui malheureusement entre parenthèse : trop braves, ses toros ne plaisent plus aux figuras... ; San Martin enfin, construite voici un demi siècle grâce à l'achat du coeur de la ganaderia-mère mexicaine - celle de San Mateo - et régénérée depuis grâce à d'importants achats effectués en Espagne dans toutes les branches de l'encaste Saltillo et à l'apport de paillettes offertes par Victorino Martin. Au sommaire également, quelques magnifiques aventures humaines : celle de Rodolfo Rodriguez "El Pana", torero génial et oublié, dont la despedida s'est transformée en renaissance en janvier dernier, au point de le mener au premier rang de l'escalafon ; celle de Morante et de son apoderado Paula lors d'une corrida mémorable dans la Monumental ; celle de Michel Lagravère sur les terres du Yucatan où à partir d'une tauromachie première il a créé un nouveau marché... Au sommaire enfin, un étonnant voyage dans les profondeurs de la mémoire grâce à quelques concordances qui font aussi de ce périple en terres taurines méxicaines une invitation à la réflexion.

DANS LES CLUBS

Les activités des clubs taurins restent en ligne jusqu'à la date des manifestations en page agenda du site.


CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.com

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
"












imprimez cette page