FERIA D'ARLES


MENDOZA ET CARTAGENA A HOMBROS


« Curro », « Silvetti », « Sarmata », « Villa », « Chenel », « Fusilero », « Dominguin » autant vedettes que leur maestro, les montures de Don Pablo ont permis au réjoneador de sortir vainqueur d’une compétition de rejoneo très serrée. Trois oreilles pour Pablo Hermoso de Mendoza, deux pour Andy Cartagena et une pour Leonardo Hernandez. Sans détailler par le menu il faut retenir l’engouement d’une foule considérable prête à vibrer aux quiebros, pirouettes et autres poses de roses. Spectaculaire Andy se permettra des quiebros en reculant et des poses de banderilles al violin ! Extra le Pablo dans la pose des courtes et les rejones de mort. Classique Leonardo tombant sur un faible premier. Magnifiques les Tabernero de Vilvis, utiles mais peu costauds aux mains des subalternes. Bronca majuscule à Sandra Montiels, Présidente, pour ne pas accorder la seconde oreille au second de Mendoza. Emouvante la minute de silence au paseo en mémoire de Denis Colomb de Donan. Les différentes faenas se sont déroulées sans temps morts, sans hésitations, avec quelques contacts mais toujours sous les yeux du mundillo cavalier français écrasé de soleil. Pierre Charrain





imprimez cette page