Lundi 10 avril 2006


EDITO


LA MALCHANCE DE NARANJO

Si le novillero colombien Santiago Naranjo devient un jour figura, il pourra se vanter d'avoir su se grandir devant les embûches que le destin semble se complaire à mettre sur sa route. Voir édito d'André Viard

La publicité mensongère de l'hôtel Gran Via à Salamanca qui certifie "une connexion internet dans les chambres" alors qu'il n'y en a pas est à l'origine de l'absence de publication ce week-end. Veuillez nous en excuser... et soyez certains que nous ne reviendrons pas deux fois au même endroit, que par ailleurs nous ne recommandons pas aux voyageurs en terres taurines.



ACTUALITE

LA "CORRIDA MODERNE" MONTRE SES LIMITES

De l'avis général, la "Corrida moderne" présentée par Salvador Tavora à Espartinas samedi n'a pas remporté auprès des aficionados le succès espéré, ceux-ci goûtant peu le spectacle hybride et finalement dénaturé qui leur était proposé. L'intervention des rejoneadors à la place des picadors a été considérée comme peu convainquante, d'autant que les toros avaient été épointés. Le principal succcès est à mettre au crédit des recortadores et du banderillero Vciente Yangüez "El Chano", durement secoué à deux reprises en banderillant. Ce qui pour une "corrida moderne" dont le propos était d'explorer de nouvelles pistes possibles, est finalement très peu.

DIX MILLE CONTRE CENT

Tel est le "score" de la confrontation barcelonaise à l'occasion du festival organisé par la Plateforme de Défense de la Fiesta : dix mille aficionados passant par la taquilla et une petite centaine d'antis les insultant... Ce qui donne une idée à peu près réelle des forces en présence et devrait servir à étayer la position des partis qui ont décidé de ne pas voter la loi anti taurine présentée par l'ERC. Détail qui en dit long sur la confusion des genres : au moment où le premier novillo était combattu, les anti taurins observèrent une minute de silence... Nous publierons demain le reportage d'Isabelle Dupin qui représentait Terres Taurines à Barcelone.


FUNDI ROMPT AVEC ROBERT PILES

Quelques jours après l'annonce des cartels madrilènes dans lesquels il ne figure pas, le Fundi a rompu "de manière amicale" la relation d'apoderamiento qui l'unissait à Robert Pilés depuis quatre ans. L'intention du torero est de trouver rapidement un nouvel apoderado.

LA LETTRE PERDUE


Présent sur la liste publiée sur divers sites taurins qui correspond en tous points à celle des récipiendaires des lettres piégées, Jean Grenet, député maire de Bayonne et président de l'UVTF, s'étonnait presque d'avoir été oublié. Il n'en était rien, mais ayant changé d'adresse la lettre et les lames de rasoir qu'elle contenait seraient revenues à leur expéditeur présumé : la société RMDC dont le tampon avait été apposé au verso par celui qui s'est rendu coupable du forfait.

SIMON CASAS COMMUNIQUE

Suite au procés intenté contre un élu écologiste de la minorité nîmoise du conseil municipal, Simon Casas nous prie d'insérer le communiqué suivant :
"Simon Casas
avait dû déposer une plainte contre Sylvain Pastor conseiller municipal minoritaire (écologiste) de Nîmes qui   l'avait accusé d'avoir obtenu la délégation de service public pour les spectacles taurins grâce à une "connivence suspecte avec le Maire de Nîmes" Ce propos était diffamatoire pour
Simon Casas qui rappelait avoir été en charge de l'organisation des spectacles taurins à Nîmes depuis près de 30 ans sous des modalités juridiques différentes et pour des municipalités d'orientations politiques diverses. Simon Casas se félicite que son avocat Me Jean Jacques Pons du barreau de Montpellier ait obtenu que le Tribunal Correctionnel de Nîmes par son jugement du 7 avril 2006 condamne Sylvain Pastor pour diffamation publique à 2000 euros d'amende au titre de ce délit, et à lui verser l'euro symbolique qu'il réclamait à titre de préjudice ainsi qu'à lui rembourser ses frais de procédure. 
Simon Casas espère que cette sanction dissuadera à l'avenir les dérives isolées de cet élu minoritaire, car au prétexte de tout  libre débat sur la tauromachie et de la liberté d'expression de tout élu, il  ne pouvait être question de diffamer un professionnel de la tauromachie qui bénéficie d'une très large confiance professionnelle".

OPUS 7 EN KIOSQUES

L'opus 7 de Terres Taurines est en kiosques. Au sommaire, un voyage à la Puebla de Morante aux portes de la marisma, avec un long sujet consacré au torero qui nous a ouvert ses portes comme il l'avait rarement fait. Mais la Puebla est aussi celle d'Angel Peralta qui à quatre-vingt ans passés demeure un grand cavalier. Et celle des gracilianos de José Escobar en bordure du Guadalquivir. Elle fut aussi celle des toros de Pablo Romero qui portent désormais le fer de Partido de Resina et paissent dans la finca du même nom, à l'ouest de la marisma qui s'étend au pied des collines vallonées et des pinèdes où cheminent les pélerins du Rocio. Dans l'espace du site consacré à la revue sont publiées quelques images. Voir.


NÎMES SOLIDAIRE DE LA PLATAFORMA DE DEFENSE DE LA FIESTA

Dans un courrier signé Jean-Paul Fournier - maire de Nîmes - et Daniel Jean Valade - adjoint à la culture et à la tauromachie - la Ville de Nîmes a manifesté sa solidarité à la Plataforma de Défense de la Fiesta à l'occasion du festival qu'elle organisait samedi à Barcelone, tout en rappelant son propre enracinement dans la culture taurine : "
Nous partageons la fraternité d’une Culture méditerranéenne au cœur de laquelle le Taureau est essentiel. Voici 20 siècles, l’architecte des arènes romaines de Nîmes a fait jaillir du monument deux avant-corps de taureaux, nous plaçant ainsi sous ce double signe.Aujourd’hui, l’importance et la qualité des corridas qui ont lieu dans les Arènes de Nîmes, l’importance intellectuelle du Musée des Cultures Taurines, la sensibilisation que nous offrons, notamment par le Musée, aux jeunes générations, l’ampleur des expositions, conférences et colloques que nous programmons, sont autant de rendez-vous et d’actes de sensibilisation à la Culture du Taureau. Cette culture se concrétise lors de la Feria de Pentecôte et de la Feria des Vendanges, par la tradition de la corrida, d’inspiration espagnole, mais elle connaît également un volet spécifique, celui de la course camarguaise née dans l’environnement de Nîmes. C’est dire, chers amis, combien nous sommes sensibles aux efforts légitimes qui sont les vôtres afin de vivifier les courses de taureaux à Barcelone, que nous considérons comme une Plaza majeure."

SEMANA GRANDE EN LIGNE

Notre compañero Marc Lavie nous informe que Semana Grande possède désormais son site Web à l'adresse suivante : www.semana-grande.com. Vous y trouverez le sommaire du numéro en cours et l'archivage progressif de celui des numéros précédents, un bulletin d'abonnement téléchargeable, un numéro complet téléchargeable (en PDF), les dernières informations des clubs taurins. D'autres rubriques seront ajoutées dans les prochaines semaines.

CHICUELO EN CONCERT À ARLES

Dans le cadre de la feria pascale et pour fêter ses 20 ans, l'école intercommunale de musique des Alpilles et de la Camargue propose, avec l'orchestre Chicuelo II, un concert sur la place de la mairie le vendredi 14 avril à 21 heures sous la direction musicale de Robert Marchand. Bien ancré dans le tissu local et apprécié du public arlésien, l’orchestre Chicuelo II est la musique officielle des arènes. Cette formation de 27 instrumentistes qui sera accompagnée par 25 jeunes musiciens issus des écoles de musique va faire vibrer au son et au rythme des cuivres tous les airs connus de la feria. Au programma alterneront les grandes pièces de concert,  Pepita Greus, Puerta Grande, Opéra Flamenca, Xabia, Clavelitos, España Cani, Paquito Chocolatero, la messe sevillane et Vino Griego ainsi que les pièces de caractère La Comparsa, In the mood, Summertime, Tequila... Renseignements  : Ecole municipale de musique Place de la croisière 13200 Arles. Tél : 04 90 49 47 17.

FERIA DE CORDOUE

Accompagnée des polémiques d'usage, la programmation de la feria de Cordoue a été dévoilée hier par l'empresa Taurotoro. Triomphateur du cycle antérieur, Finito est le seul torero à être engagé deux fois, tandis que l'autre triomphateur de l'édition précédente, José Luis Moreno, de Cordoue lui aussi, n'en sera pas.    Samedi 20 mai. Novillos d'El Capricho pour Pérez Mota, Medhi Savalli et David Esteve. Dimanche 21. Novillos de Guadalest pour Currito, El Moronta et Salvador Fuentes. Lundi 22. Erales de Mari Carmen Camacho pour Eduardo Jurado, Zorro et Ignacio González. Mardi 23. Toros de Peñajara pour Serafín Marín, Eduardo Gallo et José Luis Torres. Mercredi 24. Toros de Ana Romero pour Rivera Ordóñez, Castella et Salvador Cortés. Jeudi 25. Toros de Juan Pedro Domecq pour Enrique Ponce, Finito de Córdoba et Morante. Vendredi 26. Toros de Osborne pour Jesulín, El Cid et Perera. Samedi 27. Toros de Jarrama pour Finito, Cordobés et Fandi. Dimanche 28. Toros de Flores Tassara pour Leonardo Hernández, Hermoso de Mendoza et Leonardo Hernández fils.

CARTELS D'ALES

Samedi 27 mai, toros de Candido Garcia (ganaderia de l'encaste santa coloma du second groupe) pour Luis Francisco Esplá, "El Fundi" et Pepín Liria. Dimanche 28 toros de Canas Vigoroux pour Denis Loré, Juan José Padilla et Domingo López Chaves.

NOVILLADA MATINALE À GARLIN

En prélude à la novillada du 23 avril, les organisateurs de Garlin ont prévu une novillada sans chevaux à 11 heures 30, laquelle réunira Juan Manuel Jimenez, Santiago Naranjo et Roman Pérez face à trois erales de El Retamar.


FACE AU TORIL EN AVRIL

Samedi 22 avril 2006 à 16 heures 20 le numéro 190 de Face au Toril, Magazine de la tauromachie proposé par Joël Jacobi et réalisé par Michel Dumas. Au sommaire : Premiers trophées A Valencia et Castellon, les triomphes de César Jiménez, Miguel Angel Perera et El Juli. Arles Compte-rendu de la feria pascale d’Arles. Quinquin Portrait de Francine "Quinquin" Yonnet, éleveur de toros. Face au Toril sera également diffusé le 23 avril 2006 à 12h50 sur France 3 Aquitaine.

TERCIOS EN VACANCES MAIS EN LIGNE

Pas d'émissions pendant les 3 dimanches qui viennent : le 9 avril, diffusion de Paris-Roubaix (cyclisme), le 16 avril, dimanche de Pâques, comme chaque jour férié, les programmes seront assurés par l'antenne nationale de France3, le 23 avril, vous aurez rendez-vous avec Face au toril. Vous retrouverez Tercios le 30 avril, toujours sur la route du toro, en Espagne... En attendant vous pouvez revoir les 3 dernières émissions diffusées, en allant sur le site de Tercios, taper www.france3.fr, sélectionner la région Aquitaine, puis Emissions sur la page d’accueil, et cliquer sur « Tercios ».

ESPACE TORO À ARLES

Arles, La Feria de Pâques du 14 au 17 Avril 2006 En prélude à la Feria d'Arles, l'Espace Toro sera ouvert de 11 heures à 19 heures du dimanche 9 avril au jeudi 13 avril. Visite des toros de la Feria, Tienta – Courses Camarguaises – Ateliers Pédagogiques. Voir cartels.

MARCEL GARZELLI ON TOUR

Le Club Taurin Ricard Aquitiane le recevra le vendredi 21 avril à 19h30 Marcel Garzelli pour une présentation du cartel de la feria de Vic 2006. RDV: Resataurant Basque Txapel Gorri- 34 bis cours du Chapeau Rouge à Bordeaux.

bleu
CALLEJON EN LIGNE

À partir du 29 avril et jusqu'à la fin de la temporada, les aficionautes pourront écouter en direct ou en différé le magazine "Callejon" animé sur France Bleu Gascogne chaque samedi de 12 heures 30 à 13 heures par André Viard et Pierre Arnouil.


NOUVEAU SITE POUR SERGIO GALAN

Sergio Galán a mis en ligne une nouvelle page totalement rénovée dans laquelle il compte informer règulièrement les aficionautes des péripéties de sa carrière. www.sergiogalan.com.

LE CLUB TAURIN LOU BANDOT EN LIGNE

Le
club taurin "Lou Bandot "de Saint Laurent d'Aigouze invite les aficionautes à découvrir son site sur www.loubandot.com.

IMPRESSIONS DE VOYAGE

Philippe Gourgue, photographe à Terres taurines (notamment), vient d'éditer sous le label Impressions de voyage un coffret contenant 12 cartes postales et un feuillet de présentation. Le produit est vendu 10 €. Pour tout renseignement : Gilles Boillot, Impressions de voyage, 7 rue Jean Lissar 64240 Hasparren. Téléphone : 05 59 29 57 92. imp.voyage@wanadoo.fr .


LA LETTRE DE TERRES TAURINES

En un an à peine, la revue Terres Taurines a trouvé dans le coeur des aficionados une place à part, ce qui nous incite, à travers une lettre réalisée en complément du site, à renforcer le lien qui nous rattache aux aficionautes qui nous visitent chaque jour, lesquels recevront en cadeau lors de chaque envoi une photo originale. Pour s'inscrire.

TOROS Y TOREROS SUR CANAL ONCE

La chaîne méxicaine Canal Once a repris la programmation de son magazine taurin "Toros y Toreros" qui est mis en ligne chaque lundi sur http://oncetv-ipn.net/webcast/index.htm. A voir surtout pour les images d'archive diffusées dans certains sujets.

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.com

L'ACTUALITE TAUROMACHIQUE SUR "SUD-OUEST"

Seul grand quotidien régional à offrir une actualité règulière en ligne d'accès libre, le journal Sud-Ouest invite les aficionautes à retrouver les chroniques de Zocato entre autres sur www.sudouest.com. Dans la rubrique "couleur sud-ouest", cliquer sur la rubrique "toros".

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 











imprimez cette page