Mardi 11 mars
2014

L'Edito

 


L'HEURE DE VÉRITÉ


Si tant est que nous soyons tous responsables de nos actes, l'heure de vérité - la première - sonnera bientôt pour le président du CRAC qui comparaîtra à deux reprises devant le tribunal correctionnel de Dax le lundi 24 mars, au lendemain du premier tour des élections municipales. Une première très attendue, dans la mesure où elle aura une portée symbolique au regard des sanctions qui seront infligées.


Voir édito



   

Actualité
JUA BAUTISTA RENONCE À MADRID

Juan Bautista a communiqué à la presse qu'il ne participerait pas à la San Isidro 2014 : "Le 18 février dernier, mes apoderados se sont déplacés à MADRID pour rencontrer l'empresa de LAS VENTAS. Le 6 mars, l'empresa m'a proposé de toréer une corrida lors de la SAN ISIDRO, corrida définitive, sans autre option. Regrettant le manque d'ouverture de l'empresa, j'ai décidé d'annoncer que JE NE VAIS PAS TORÉER PENDANT LA SAN ISIDRO 2014, ce qui me cause une douleur immense.
L'empresa sait très bien :
que je fais partie des peu nombreux toreros en activité qui sont sortis par la Grande Porte à trois reprises, la dernière fois lors de la SAN ISIDRO 2010,
que j'ai coupé plusieurs oreilles, la dernière pendant la SAN ISIDRO 2013, Feria durant laquelle peu de d'oreilles ont été accordées, lors d'une après-midi sous la pluie, la grêle accompagné d'un vent violent, avec la reconnaissance de l'afición et de la critique,
que j'ai toujours payé comptant dans les arènes de Las Ventas, en affrontant tout types d'élevages,
que je suis apprécié et soutenu par le public de MADRID qui m'a tant donné, ce que je n'ai pas oublié ni n'oublierai jamais, même par le secteur le plus exigeant qui me l'a manifesté publiquement ou en privé.
Lors de cette saison 2014, âgé seulement de 32 ans, je vais célébrer mes 15 ans d'alternative avec l'envie de donner un caractère spécial, car j'ai la chance de traverser un moment de maturité et de plénitude personnelle et professionnelle confirmée par une très bonne saison 2013 en Espagne et en France où l'on m'a attribué des trophées qui font partie des plus importants en tant que triomphateur ce à quoi il convient d'ajouter une excellente saison en Amérique.
Le fait de toréer dans des conditions légitimes au mois de Mai dans les arènes de Las Ventas m'aurait permit de convertir l'importante saison qui se dessine en France et en Amérique en une Grande Saison.
Mon absence de la SAN ISIDRO 2014 me cause une très grande tristesse et le fait de ne pas avoir la possibilité de prendre plaisir à toréer dans les premières arènes du monde et devant son public, constitue une profonde blessure.
Je souhaite, et j'ose penser, que ce malheureux malentendu sera temporaire et que je pourrai maintenir vivant le rêve de fouler très rapidement le sable des arènes de Las Ventas".

"NOVILLOS DE FRANCE"

Après avoir élu son nouveau président en la personne de Patrick Laugier qui remplace Bruno Blohorn, l'association des éleveurs français de toros de combat a présenté l'opération "Toros de France" qui, pour cette édition, permettra à divers élevages de se mesurer... en novilladas. Ont pour l'instant confirmé leur participation les arènes de Parentis, Saint Sever, Bayone, Lunel et Tarascon.

CÉRET DE TOROS

Samedi 12 juillet, toros de Adolfo Martín pour Diego Urdiales, Fernando Robleño et Camille Juan. Dimanche 13 au matin, novillos de Vale Do Sorraia pour Vicente Soler et deux autres novilleros. Dimanche 13 après-midi. Toros de Felipe Bartolomé pour Carlos Escolar "Frascuelo", David Mora et Esaú Fernández. Lundi 14. Trois toros de Victorino Martín et trois de José Escolar pour Fernando Robleño, Paulita et Alberto Aguilar.

PAQUES À AIGNAN

Dimanche de Paues 20 avril, toros de Valdefresno pour David Mora, Thomas Duffau et Juan del Álamo. Le matin, erales du Lartet pour Pablo Aguado, El Adureño et Andy Younes.

TEMPORADA D'AIRE SUR ADOUR

1er mai, novillada concours d'élevages français : Tardieu frères, Aimé Gallon, Malabat, Lartet, Pagès-Mailhan et Camino de Santiago, pour Curro de la Casa, Francisco José Espada et Daniel Soto. Dimanche 15 juin, toros de Baltasar Iban pour Paulita, Manuel Escribano et Medhi Savalli. Le matin, novillada sans chevaux avec des erales de Casanueva.

13 ème JOURNÉE TAURINE À GARLIN

Dimanche 13 avril à 11 heures : Fiesta Campera de l'Opportunité. 2 Toros-Novillos de PEDRAZA DE YELTES, pour 2 présentations en France: Jesus Enrique COLOMBO (Vénézuela) et Alejandro MARCOS (Espagne). Entrée GRATUITE pour les possesseurs d'un billet pour la Novillada. Comme l'an passé, à l'issue de la Fiesta Campera, le public sera invité à désigner par bulletin de vote, qui de ces deux toreros complètera le cartel de l'après-midi.
À 13h: Grand Repas de l'Aficion "festi garbures". À 16h30: 13ème Novillada de Printemps. 6 Toros-Novillos de PEDRAZA DE YELTES, pour Jose GARRIDO, FILIBERTO et Jesus Enrique COLOMBO ou Alejandro MARCOS. Réservations au 05 59 04 74 23 à partir du mercredi 2 avril.

L'HÉRITAGE VAZQUEÑO DE CONCHA Y SIERRA

L'opus 49 de Terres Taurines est en vente. Prenant prétexte de l'achat de la ganaderia de Concha y Sierra par Jean-Luc Couturier, il raconte l'histoire pasionnante de cet encaste depuis sa création par Vicente José Vazquez, (portrait ci-contre) puis tout au long de plus d'un siècle et demi d'histoire. "À deux pas de la Maestranza, Vicente José Vázquez y Adorna, premier Conde de Guadalete, créateur de l'encaste vazqueño et Hermano Mayor de la Santa Caridad, repose sous une humble pierre tombale simplement ornée d'une tête de mort. Deux siècles après la grande époque de son troupeau, l'une de ses branches les plus directes, celle de Concha y Sierra, vient de s'exiler en France. Avec elle, c'est tout un pan de l'histoire taurine, ainsi qu'un patrimoine génétique unique, que son nouveau propriétaire entreprend de perpétuer". Feuilleter.


FERIA DE VIC

Samedi 7 juin toros de Adolfo Martin, dimanche 8 au matin toros de Cebada Gago, l'après-midi de Pagés Mailhan et le lundi Dolores Aguirre. Les cartels complets seront publiés le 15 mars.


TERRES TAURINES SUR TWITTER

Depuis quelques mois Terres Taurines est sur twitter dans sa version espagnole. Rejoignez-le pour recevoir, en français, des infos parfois exclusives et impressions à chaud en direct des ruedos et du campo. @Tierras Taurinas.


DE LA DIFFICULTÉ D'ÉCRIRE UNE CHRONIQUE TAURINE...

Afin qu'une chronique de corrida puisse être lue par toute personne, aficionada ou non, il faudrait utiliser un vocabulaire des plus courants, de tout les jours, et trouver le moyen de faire que l'amalgame des mots, provoque chez le lecteur, une émotion et un plaisir. Poètes et écrivains y feraient merveille.  Mais la tauromachie est aussi une technique et ne pas s'y référer occulterait ce que l'Aficionado averti considère comme essentiel. Lire chronique de René Philippe Arneodau.


GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.


CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

 





































imprimez cette page