Dimanche 31 mars
2013

L'Edito

 

PADILLA ET SON OMBRE
Depuis l'accident de Zaragoza, deux Padilla sont au paseo : Juan José, homme attachant et torero généreux, et le pirate, avatar que d'autres ont ainsi baptisé pour lui. Dans l'ombre, c'est le premier que l'on rencontre, tandis que la lumière est le royaume du second.

Voir édito






Actualité
ARLES : PADILLA A HOMBROS

Corrida de Torestrella mobile si on excepte le premier, grand toro éliminé sur blessure, et le dernier, trop faible pour s'exprimer. Les quatrième et cinquième furent de qualité. Le troisième manqua un peu de fond et le second fut incommode. Padilla salut et deux oreilles. Fandino : ovation et oreille. Luque : oreille et silence. Padilla est sorti par la grande porte mais Fandino aurait mérité de l'accompagner.
Le premier poussa droit, puissamment, dans une belle débauche d'énergie, laissant présager un combat de haut niveau. Hélas, il perdit le sabot de son antérieur gauche et Padilla eut le bon goût d'abréger. Avant l'incident, répondant à un quite ajusté de Fandino, il avait échappé de justesse à une voltereta du même type de celle qui lui a coûté l’œil. Salut. Le lucero bragado quatrième poussa de cote par à coups, sans classe. Il arriva à la muleta difficile à enganchar mais avec une charge profonde. Padilla lui laissa la muleta suffisamment en avant pour l'obliger à répéter et assurer sa domination par séries de passes liées. Ce résultat obtenu, il investit les distances courtes pour plusieurs séquences d'enchaînements d'effet immédiat sur le public. Entière. Forte pétition. 2 oreilles.
Agité et sans style sous le cheval, le second venait au pas en se croisant et crochetant des cornes. Confronté à tant d'adversité Fandino se grandit et réalisa une faena importante faite de courage, d'engagement et de technique. Muleta en avant et présentée par la panse il s'imposa à droite et à gauche en jouant l'intégrité de ses fémorales. Malheureusement il tua sans brio et dut se retirer mal payé d'une petite ovation. Une fois ses appuis assurés l'imposant cinquième poussa droit tête basse, c'est à dire dans l'attitude du toro qui promet des charges claires. Il confirma à la muleta qu'il prit aux allures du galop mais avec une certaine lourdeur qui obéra toute vibration. Mains basses et gestuelle ample, Fandino sut compenser et apporter sa part d'émotivité à la faena. Il finit sur un numero de sur place empreint d'une lenteur toute personnelle et tua d'une entière portée en se projetant poitrine en avant. Au vu du sérieux de sa prestation et en dépit d'une pétition moins forte que celle de Padilla au toro précédent, il aurait mérité les mêmes trophées. Le président, qui est le seul juge de la deuxième oreille ne fut pas de cet avis, il n'en accorda qu'une ; reste que, grâce à la télévision, les aficionados du monde entier ont pu apprécier la grande journée de Fandino.
Le troisième se défendit en donnant de la tête dans le peto, mais perdit ce défaut à la muleta où il chargea en mimant de ses cornes la figure de l'avion virant sur l'aile. Son manque de fond ne ressurgit qu'en fin de parcours où sa charge se décomposa. Luque sut le faire durer en le travaillant à mi hauteur, lors d'un faena dont on retiendra d’excellents derechazos liès et un volapié d'école. Une oreille. Juste de force, mais au moral d'acier, le dernier s'est assassiné lui même au cheval. Par la suite, il éprouva de grandes difficultés à garantir la profondeur de sa charge. Il resta court dans la muleta. Le métier et la volonté de plaire de Luque ne compensèrent pas ce handicap. Entière. Silence. Media plaza. Averses sporadiques.
Frédéric Pascal. Voir reportage André Viard.

EMBOUTEILLAGES À SÉVILLE

À l'heure de boucler cette édition (1 heure de l'ancienne), il n'y a pas de corrida à Séville pour celle du dimanche de résurection qui a lieu à 18 heures. Sept des neuf toros de Domingo Hernandez ont été refusés par les vétérinaires, six par manque de trapío et un en plus par manque de poids règlementaire (460 kilos). Divers camions remplis de toros (dont un nouveau de Domingo Hernandez) convergent vers la Maestranza où ils seront reconnus dans la matinée. Pour la corrida la plus prestigieuse du calendrier sévilan, le Juli, Morante et Manzanares ne savent donc pas encore à quoi ils seront confrontés, même si bien sûr pas un des toros embarqués - les refusés et leurs remplaçants - ne l'a été sans leur accord explicite.

JOURNÉE TAURINE D'ORTHEZ

Pour sa journée taurine du 28 juillet, Orthez a retenu : à 11 heures, 6 novillos de Hros de Miguel Zaballos pour Jesus Fernandez, Ivan Abasolo et Alberto Pozo ; à 18h30, toros de Raso de Portillo pour Fernando Robleño, Morenito de Aranda et Oliva Soto.

OPUS 44 EN VENTE

À partir de trois sources différentes, qui à leur tour provenaient de diverses autres, dont quatre vazqueñas et Saltillo, Carlos Nuñez créa, voici 75 ans, un encaste propre dont la particularité est d’embister avec tant de vivacité et de bravoure, que parvenu à la fin du muletazo, et sans perdre le leurre de vue, le toro galope une foulée supplémentaire. Quels étaient les secrets de ce génial alchimiste ? Après l’étude des livres de Manuel Rincón, celle de ceux de Villamarta et de Carlos Nuñez permet de comprendre le lent processus au travers duquel, grâce à une pierre philosophale extraite de la riche carrière de Tamarón, de la même manière que le plomb se transmutait en or, la caste brute se transforma en bravoure. Et l’encaste Nuñez, à son tour, en une source nouvelle de laquelle allaient surgir bien d’autres. Dans cet opus aussi, l'histoire du Marquis de Villamarta et celle d'un poète qui se voulut ganadero, Fernando Villalon, personnage fantasque et profond que l'on trouve lui aussi à l'origine de l'encaste Nuñez. Dan cet opus encore, un voyage en terres taurines dans les ganaderias de Adolfo et Victorino Martin, Cuadri, Prieto de la Cal et du Conde de la Maza. Dans cet opus enfin, le portrait décalé d'un torero étonnant , Saul Jimenez Fortes : "Les vertus du Haut Mal".


FERIA D'ARLES

Dimanche 31, toros de Cebada Gago pour Luis Bolívar, David Mora et Marco Leal. Lundi 1er avril à 11 heures, toros de Murube pour Andy Cartagena et Diego Ventura mano a mano. À 17 heures, toros de Victorino Martin pour Fernando Robleño et Javier Castaño mano a mano. La vente des billets se poursuit aux arènes d'Arles, du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 18h. Le samedi de 10h à 13h. Par téléphone 0891 700 370. Sur : www.arenes-arles.com. ARENES D’ARLES – BP 40042 – 13633 ARLES Cedex. Fax : 04 90 96 64 31 ; contact@arenes-arles.com.


PAQUE À MUGRON

Lundi 1er Avril à 17h, novillos de Algarra pour Juan Ortega, Cesar Valencia et Clemente qui fera ses débuts en piquée.

PAQUE À AIGNAN


L'affiche de la traditionnelle corrida du dimanche de Paques réunira à Aignan les toros de Hubert Yonnet, Rafaelillo, Manuel Escribano et Alberto Aguilar. l l

FESTIVAL À MONT DE MARSAN

Le festival organisé le 6 avril à 16 heures à Mont de Marsan au profit du comité Handisport Landes réunira les matadors français Patrick Varin, Julien Lescarret, Medhi Savalli, Jérémy Banti, El Monteño et le becerrista Louis Husson. Les toros proviendront des ganaderias françaises de Meynadier, Yonnet, Mailhan, Gallon, Tardieu et Malabat.

LES PRIETO DE LA CAL POUR ALÉS ET AIRE

Nous avons visité pour vous les toros de Prieto de la Cal qui seront combattus à Alés et Aire. Deux belles corridas, bien dans le type de la maison. Voir galerie. Les cartels de la feria d'Alés sont les suivants : samedi 11 mai, toros de Adelaida Rodriguez pour López Chaves, El Capea et Juan Del Álamo. Dimanche 12, toros de Prieto de la Cal pour Marc Serrano, Fernando Cruz et Manuel Escribano. Il y aura une sans chevaux matinale le dimanche avec des erales du Cura de Valverde pour Alejandro Rubio y Manolo Vanegas.


TOUTE LA TEMPORADA DU SUD-OUEST

Programme complet de sa temporada dans le Sud-Ouest. Voir programme. Voir numéros de réservations.


JUAN LAFITTE EXPOSE À AUCH

L'ancien torero Juan Lafitte devenu peintre, et qui a déjà exposé dans plusieurs ferias, expose ses oeuvres depuis le 15 mars au Café-Restaurant La Bodega, rue Dessoles à Auch. Dans l'oeuvre de Juan Lafitte, toreo et flamenco se mêlent de manière récurrente pour offrir un résultat empreint d'onirisme et de poésie, dont le côté cathartique ne peut laisser personne indifférent. L'exposition est permanente. Juan Lafitte exposera ensuite pour la feria de pentecôte à Vic-Fezensac, puis à Bayonne pour les corridas d'août et septembre. Voir le site de l'artiste. Voir aussi.

LES CUADRI DE LA TEMPORADA 2013

Castellon, Séville, Madrid, Céret, Azpeitia et Dax, telles sont les destinations des corridas préparées cette année par Fernando Cuadri et sa famille, grâce à une des camadas les plus homogènes de ces dernières années. Voir galerie.

NOVILLOS POUR GARLIN

La Peña Taurine et le Comité des Fêtes de Garlin ont défini les ganaderias de leur temporada : dimanche 21 avril, 12ème Novillada de Printemps, ganaderia de Pedraza de Yeltes ; samedi 27 juillet, 28ème Novillada des Fêtes, ganaderia de Joselito (El Tajo y La Reina).

BAYONNE, L'OPTION TORISTA

Après avoir rétabli son équilibre financier, l'arène de Lachepaillet confirme son option torista avec un lot de Cebada Gago sérieux, un de Dolores Aguirre spectaculaire, un de Fuente Ymbro et un de Joselito.

FERIA DE LA MER DE PALAVAS

Les cartels de la Feria de la Mer de Palavas sont les suivants : dimanche 5 mai, toros de Luis Algarra pour Enrique Ponce, Finito de Cordoba et Daniel Luque. Mercredi 8 toros de Fuente Ymbro pour Juan Bautista, Sébastien Castella et Miguel Ángel Perera. Jeudi 9 toros de Hermanos Sampedro pour Pablo Hermoso de Mendoza et Andy Cartagena mano a mano.

FERIA DE CARCASSONNE

L’association "Carcassonne Toros" a annoncé les élevages retenus pour la Féria 2013 : vendredi 30 août, corrida mixte d’Aguadulce (rejon et forcados, 2 novilleros à pied ), samedi 31 août, novillos de Cebada Gago, dimanche 1er septembre, novillos de Miura.

CORRIDA D'EAUZE

Le cartel de la corrida du 7 juillet à Eauze est le suivant : toros de Robert Margé pour Matias Tejela, Alberto Aguilar et Thomas Dufau. Le matin novillada sans chevaux avec deux erales de Jean-Louis Darré et deux de Robert Margé.

JEAN-MICHEL GOUFFRANT ON TOUR

Jean-Michel Gouffrant proposera des conférences le vendredi 1er mars à 19 heures au Club taurin de Libourne (Resto Vieux port 19h), le vendredi 15 mars à Arles, le vendredi 5 avril au club taurin d'Eauze (19h), le jeudi 18 avril à Briviesca, et le vendredi 19 avril à Mojado de Valladolid..


FERIA DU NOVILLO À PARENTIS

Samedi 10 août novillos de Raso de Portillo, dimanche à 11 heures, quatre novillos de Paloma Sánchez Rico de Terrones (Lamamie de Clairac) qui se présentera en France. L'après-midi novillos de Paco Madrazo (Santa Coloma).

PENTECOTAVIC 2013

Samedi 18 mai corrida concours : toros de La Quinta, Murteira Grave et Margé, pour Diego Urdiales et Javier Castaño mano a mano. Dimanche 19 au matin. Toros de José María Escobar pour Rafaelillo, Manuel Escribano et Paco Ureña. L'après-midi, toros de Cebada Gago pour Fernando Robleño, Fernando Cruz et David Mora. Lundi 20, toros de Adelaida Rodríguez pour Juan Bautista, Iván Fandiño et Alberto Aguilar.



LÉGENDES DE L'ART ÉQUESTRE

Les 4 plus grandes Ecoles d’Art Equestre du monde seront présentes à Arles pour 9 soirées de gala dans l’écrin des Arènes décorées par Christian Lacroix :
Vendredi 26 et samedi 27 Juillet Le Cadre Noir de Saumur ; Vendredi 9 et samedi 10 août L’Ecole Royale d’Art Equestre de Jerez ; Vendredi 16 et Samedi 17 août L’Ecole Portugaise d’Art Equestre de Lisbonne ; Jeudi 22, Vendredi 23 et Samedi 24 août l’Ecole Espagnole de Vienne. Ces 4 Ecoles ne sont pas des conservatoires aux équitations similaires, elles portent et transmettent chacune un patrimoine vivant qu’elles n’ont de cesse d’enrichir à leur façon et en cela elles sont toutes différentes. Toutes sont les dignes héritières de la tradition équestre la plus artistique, la plus accomplie et la plus noble. Ces hommes et leurs chevaux sont à la fois les reflets de leur époque et les maillons d’une longue chaîne qui ne cesse aujourd’hui encore d’affiner ses connaissances. En équitation comme dans d’autres arts, comment comparer Van Gogh à Picasso ou Mozart à Beethoven ? Location à partir du 12 novembre 2012, places à partir de 30 € (enfants de – de 12 ans 15 €). Tous les galas débuteront à 22h. contact@arenes-arles.com. Abonnements – 10% (1 billet dans la même catégorie pour chaque Ecole). Groupes (+ de 10 personnes) – Comités Entreprises – Centres Equestres - Opérations Entreprises – Soirées VIP : 04 90 96 90 93.


DE LA DIFFICULTÉ D'ÉCRIRE UNE CHRONIQUE TAURINE...

Afin qu'une chronique de corrida puisse être lue par toute personne, aficionada ou non, il faudrait utiliser un vocabulaire des plus courants, de tout les jours, et trouver le moyen de faire que l'amalgame des mots, provoque chez le lecteur, une émotion et un plaisir. Poètes et écrivains y feraient merveille.  Mais la tauromachie est aussi une technique et ne pas s'y référer occulterait ce que l'Aficionado averti considère comme essentiel. Lire chronique de René Philippe Arneodau.


GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 





































imprimez cette page