Mardi 1er mars 2011

L'Edito

 

GRANDES MANOEUVRES

José Luis Lozano est de loin le taurino le plus intelligent et le plus aficionado de sa génération et des suivantes. Empresario de Madrid pendant plus de dix ans après en avoir délogé Manolo Chopera, il revient sur le devant de la scène après quelques années remarquables de discrétion.

Voir édito.

Actualité

MEXICO : JUAN BAUTISTA REVIENT

Après le triomphe sans oreille remporté dimanche dans la Monumental de Mexico, Juan Bautista y a été engagé à nouveau dimanche prochain. Notre correspondant permanent à Mexico, Gastón Ramirez, donne de la tarde le commentaire suivant :
"La corrida fut la plus sérieuse de la temporada, composée de toros très rematés et porteurs du danger quee donne l'âge. Malheureusement, les toros de Villa Carmela ne brilèrent pas par leur bravoure, ce qui compliqué le labeur des toreros... Juan Bautista fit preuve de métier et de torería. Face au premier il brilla à la cape lors d'une réception classique à la véronique conclue par un remate original d'une main. Il conduisit le toro par chicuelinas marchées laisant présager une faena d'anthologie, au vu de l'émotion et du danger transmis par le toro. malheureusement celui-ci se réserva au troisième tiers, exigeant une muleta puissante pour essayer de le faire passer complètement. Juan Bautista s'y efforça élégamment, sans parvenir à convaincre son adversaire. l'estocade fut colossale, ce qui provoqué une pétition que le juge n'estima pas, à tort, majoritaire. Face à son second adversaire, un autre toro-toro comme disaient les anciens dans les années soixante-dix, le torero français se montra fin et autoritaire, particulièrement lors des naturelles longues, élégantes et enchaînés dans un pouce de terrain, en aguantant le toro de don Alejandro Arena. Juanito brilla dans des muletazos lents en ragrdant les tendidos, mais 'estocade fut basse. Quel dommage que le juge de plaza n'ait pas su valoriser ce qu'il avait réalisé face à un adversaire de verdad et n'ait pas accordé l'oreille méritée ! Et à quel point. Cette même temporada ont été distribuées des dizaines de trophées pour des faenas de moindre importance conclues par des estocades bien plus défectueuses. Mais en donnant la vuelta, Juan Bautista arborait le sourire après avoir démontré aux aficionados qu'il est fin prêt pour ses rendez-vous européens".
Gastón Ramirez.

APRÈS VISTALEGRE

Au terme de la seconde feria d'Hiver-Vistalegre-Madrid réduite à deux corridas et qui a lancé la saison taurine de Madrid avec une affiche de toreros-figuras et des toros à leur mesure puisque ils provenaient les premiers de Garcigrande et les seconds de Nuñez del Cuvillo, le dénominateur commun fut une présentation assez pauvre et irrégulière, aussi bien de "hechuras" que de tête ("encornaduras") pour ces deux élevages réputés.
Les deux faits marquants de cette féria furent la démonstration, à laquelle nous sommes habitués, de technique, science et efficacité de Julián López - El Juli - le samedi et le faenón de Morante de la Puebla à son second, dimanche.
El Juli a coupé une oreille à chacun de ses toros de Garcigrande. Son toreo s'est enrichi d'un répertoire fleuri de passes de cape comme de muleta et qui plus est adapté aux caractéristiques des toros. A son premier, toro de grand temple, ce fut une faena presque parfaite malheureusement écourtée par faute de continuité dans la charge du toro. Autre facette du toreo de El Juli à son second: passes intelligentes à mi hauteur d'abord, passes courtes dans les cornes dans le style Ojeda, sans accrocher la muleta ce qui est plus difficile. A chaque fois des estocades concluantes mais toujours avec le petit saut qui dénature la suerte.
Il a fallu attendre le deuxième toro de Morante pour assister à l'évènement de cette feria: une faena à faire réver, le temple, le naturel des passes, sans forcer la figure, la beauté sculpturale du torero et du toro unis dans une débauche de naturelles, passes de poitrines énormes, adornos. Mais tout ne fut pas seulement esthétique et "cante jondo", l'oeuvre avait été préparée par une série de passes douces "andando al toro" pour fixer un toro qui avait pris le ruedo de Vistalegre pour hippodrome. Un pinchazo et une entière. Deux oreilles et le délire du public venu nombreux pour Morante et qui fut comblé.
Toutefois il ne faut pas oublier Alejandro Talavante qui le samedi coupa aussi deux oreilles à un toro nommé Guapito mais le guapito fut le torero de Badajoz qui dessina une faena inspirée, alternant les passes classiques à celles empruntées au florilège mexicain mais toujours dominant par le bas le toro dont la charge irrégulière du début ne laissait présager rien de bon. Dans la muleta de Talavante le toro s'est transformé en parfait collaborateur pour la satisfaction de son éleveur (dixit). Une estocade entière et deux oreilles méritées. Manuel Jesús "El Cid", remplaçant Sebastien Castella, remporta un succés par la volonté bénévole du président de service. En effet, la faena du dernier toro théorique de la féria avait débuté par deux séries tonitruantes de la droite, citées de loin, le toro ayant un "tranco" et une bravoure qui disparut dès que "El Cid" cita de la gauche. A partir de cet instant la faena perdit tout intérêt comme résultat de la désunion torero- toro. Une estocade d'effet rapide. Les deux oreilles sont protestées par une partie du public.
José María Manzanares ne fut pas servi par le sorteo.Quelques pincées de passes artistiques, une volonté de réduire les défauts de tête de chacun de ses toros peu coopérants et deux estocades fulminantes valurent, chacune, malgré tout une oreille.
Si nous faisons le compte, les cinq toreros cités sont sortis sur les épaules de "capitalistes". Le seul qui n'eut pas eu ce privilège fut Juan Mora et il tua trois toros! En effet après le triomphe de Morante et l'accueil que lui avait réservé la public en souvenir de sa prestation du mois d'octobre à Las Ventas, Juan Mora ne pouvait pas partir bredouille. Il offrit le sobrero après autorisation du président. Malheureusement le toro, de nom Encumbrado, ne put s'élever aux sommets des toros de race et ne permit pas à Juan Mora de se racheter car à ses deux toros précédents il n'avait pu réaliser la faena désirée, sauf dessiner quelques ébauches d'un toreo suranné, de style dépuré, vertical tel que le conçoit ce torero vétéran.
Un détail pour terminer: le toro par lequel Morante de la Puebla a triomphé s'appelait Asesino. Il n'est pas nécessaire d'en faire la traduction mais au moins remarquer le goût douteux de ce nom de baptême. Au moins une chose est sûre J-A.Morante n'est pas supersticieux.
Georges Marcillac. Voir galerie.

LE FERDINAND DES BOBOS HOLLYWOODIENS

« L’histoire de Ferdinand », livre pour enfants écrit par Munro Leaf en 1936, vient d’être acheté par les studios Fox afin d’en livrer une adaptation animée en images de synthèse. La major a décidé d’en confier la réalisation à Carlos Saldanha, une des stars de l’animation qui a déjà dirigé pour Fox les trois volets de L’ÂGE DE GLACE. Déjà adapté en court-métrage par les studios Disney en 1938, « L’histoire de Ferdinand » raconte le destin d’un taureau prénommé Ferdinand. Pacifiste, il aimerait enfin connaître la liberté et la vie sauvage plutôt que de combattre des toreros dans des arènes de corrida. Pour le moment, la Fox n’a pas annoncé de planning de production. Pour l’anecdote, le livre de Leaf (illustré par Robert Lawson), fut considéré à sa sortie comme un film anti-franquiste par les révolutionnaires espagnols. Peut-être dans la version revisitée par les bobos hollywoodiens verra-t-on Ferdinand castré pour son bien ?


SIGNES DU TORO

Le numéro 45 de Signes du Toro proposé par Joël Jacobi et Vincent Bourg - Zocato sera diffusé le samedi 5 mars à  16 h 20 sur France 3 Aquitaine. Au sommaire : Loren vit à Séville depuis bientôt trente ans. Il voulut être torero avant de devenir le peintre que l'on connait. Ses premiers dessins furent esquissés dans le campo andalous qu'il fréquentait aussi de nuit... Dans la ganaderia de Pedrechada, sur les contreforts de la sierra de Constantina, Loren et le jeune novillero arlésien Juan Leal, se sont donnés rendez-vous pour dire et vivre leur art loin des arènes et des villes. Là où commencent tous les rêves du toreo. Signes du toro évoquera ensuite la plus belle, la plus simple mais aussi la plus difficile des passes de muleta : « el natural », la naturelle. Aux six naturelles de Morante de la Puebla à Dax le 12 septembre 2010,  se mêleront à travers les saisons des naturelles selon Enrique Ponce, Fernando Cruz, Manzanares père, El Cid, de nouveau Morante et José Tomas. Six toreros,  six interprétations d'un immense cartel de naturelles.

MATHIEU GUILLON À MIMIZAN

Mathieu Guillon sera l'invité du Cercle Taurin de Mimizan le samedi 5 mars à 19H30 au Carrefour des Landes 38 Rue de Bel Air -r . La rencontre qui sera animée par Pierre Vidal sera suivie d’une soirée couscous. Punch – amuse gueule ; couscous; Glace Vin Rosé ou Rouge Café 20€/personne. Réservations au 06 81 21 68 19 avant le 2 mars.

FERIA DU RHÔNY À VERGÈZE

Le dimanche 3 avril, grande journée de l'Aficion avec au programme : 10 h : Déjeuner de campo dans les arènes ; 11 h : novillada sans chevaux, quatre erales de François André pour 2 élèves d’écoles taurines espagnoles.  Prix Yves LACOMBE du CT Diego Puerta (entrée gratuite) ; 12 h 30 : sur le Campo de Féria, Apéritif et animation musicale par la Peña Los Sombreros. Restauration à partir de 12 €.
16 h : 6 toros de Hubert Yonnet pour Guillermo Alban, Marc Serrano et Paco Ramos. Organisation CT Fiesta Brava et Bilucha.Trophée de l’Union des Clubs Taurins Paul Ricard au meilleur Torero   -  Entrée générale : 30€   (15 € pour les moins de 14 ans et les handicapés en fauteuil roulant.) infos et réservations : www.fiesta-brava.fr.

LES GANADEROS LANDAIS À SAINT-PERDON

La peña La Muleta de Saint-Perdon organise le samedi 5 mars une conférence dinatoire autour de l'élevage local du taureau de combat avec la participation des trois éleveurs landais : Pascal asolo, ganaderia Malabat de Brocas, Philippe et Pierre Bats, Ganaderia Alma Serena d'Aurice, Guillaume Bats, Ganaderia Casa Nueva de Montsoué. Ce débat sera conduit et animé par Miguel Darrieumerlou. Samedi 05 mars à 19h30 salle Jean Bourlon à Saint-Perdon.

FIESTA CAMPERA À RODILHAN

Une Fiesta Campera sera organisée dans les Arènes de Rodilhan le dimanche 6 mars à 11 heure au profit de l'association "LA CLE" (Enfants cancereux et leucemiques). Cinq novillos offerts par Patrick Laugier seront combattus par Marc Serrano (Parrain de l'association "LA CLE"), Marco Leal, Tomasito, Cayetano Ortiz et Juan Leal. Prix entrée arènes: 15€. Repas 10€ (paella, fromage, dessert et vin compris). Arènes+repas 22€. Réservation : querencianimes@hotmail.

LE CENTRE DE TAUROMACHIE ET LES AFICIONADOS PRÁCTICOS

Le samedi 5 mars, à l’invitation du ganadero le Centre de Tauromachie de Nimes se rendra chez Patrick LAUGIER pour une visite de la ganaderia. Le samedi 19 mars capea (gratuite et ouverte à tous) dans les arènes de RODILHAN à 14 heures avec du bétail de la manade AGNEL de Saint Laurent d’Aigouze. Le 26 mars enfin les élèves du Centre de Tauromachie de Nimes seront à Saint Gilles dans le cadre du Printemps des aficionados.

6èmes RENCONTRES TAURINES D'HAGETMAU

Les Rencontres Taurines de Hagetmau se dérouleront les vendredi 4 et samedi 5 mars à la Rotonde, salle Alain Dutoya. Durant 2 jours, il sera proposé aux visiteurs de nombreuses animations : expositions, conférence, puces taurines, apéritifs tapas, repas. Pour cette 6e édition, l’art des photographes taurins sera mis à l’honneur lors de cette exposition avec la participation de Vincent Meyranx (St Sever), Philippe Salvat (Dax), Jean Louis Tastet (Hagetmau), Cyril Vidal (Barcelone du Gers). Victor Mendes et l’éleveur Antonio Bañuelos participeront à un débat animée par Hervé Touya. Le succès des Puces Taurines en 2010a poussé les organisateurs à renouveler cette animation. Elles permettront à des amateurs et des professionnels de vendre des objets, des livres, des photographies, des sculptures… sur le thème unique de la tauromachie. Ce rendez vous taurin sera aussi l’occasion de remettre à Ricardo Gallardo, l’éleveur de Fuente Ymbro le prix des critiques taurins.

OUVERTURE DE LA TEMPORADA À BÉZIERS

L'École Taurine de Béziers-Méditerranée, la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois et Le Cercle Taurin «El Mundillo » organisent une Fiesta Campera aux arènes de Béziers le dimanche 20 mars. À 11 - tienta de machos (à la branche) et un novillo non piqué sera combattu par Dorian Dejean (ETBM). 12h30 apéritif et repas ; 15 heures, cinq toros de Gallon combattus et mis à mort par Jérémy Banti, Thomas Joubert, Tomas Cerqueira, Mario Dieguez (Seville), Cayetano Ortiz, avec la participation de Mathieu Martin (Sauteur de Toros). Réservations : Journée complète (apéritif + repas) : 30 €, Matin, Tienta de Machos : 10 €, Après-midi, Fiesta Campera : 15 €.

TOROS Y MOVIDA À DAX : "LA CORRIDA DE DEMAIN"

Dans le cadre de Toros y Movida arganisé à Dax du 22 au 24 avril, un concours est organisé sur le thème "la corrida de demain". Tous les artistes, amateurs ou professionnels, quelle que soit leur discipline, sont invités à participer. Voir le règlement sur le blog de Toros y Movida.

L'OPUS 31 ET LES GANADEROS FRANCAIS

Pour les ganaderos français, dans les marais du Scamandre ou la sansouire des Monteilles, sur les garrigues des Alpilles ou les coussouls de la Crau, le problème est le même : comment survivre sur un marché marginalisé dans un contexte de crise ? Tous sont unanimes : en entrant en résistance et en misant sur la qualité. De toutes les histoires d'hommes dont la tauromachie est riche, celles dont ils sont les héros font partie des plus belles : pour eux, chaque jour qui passe est une souffrance utile, car tant que l'on survit l'espoir demeure d'exister. L'opus 31 est en vente.

RUGBY Y TOROS À CAPTIEUX

L’édition 2011 de la Nuit « Rugby y Toros » se déroulera le vendredi 18 mars à partir de 19 heures 30, au centre culturel de Captieux avec pour invités El Juli et Jean-Baptiste Élissalde. Au cours de cette soirée, seront également présentées les grandes lignes de la Feria Rugby y Toros. Inscriptions au 06 37 18 48 02, jusqu’au lundi 7 mars. Renseignements.

FERIA D'ARLES 2011

Les cartels de la feria de Paques ont été présentés samedi. Vendredi 22 avril à 11 heures novillada sans chevaux. À 17h30 toros de Garcigrande pour El Juli, Manzanres et Tomasito qui prendra l'alternative. Samedi 23 avril à 11 heures sept novillos de Dos Hermanas pour la rejoneadora Noelia Mota et les novilleros Thomas Dufau, Javier Jimenez et Juan Leal. À 17 heures 30 toros de Nuñez del Cuvillo pour Juan Mora, Juan Bautista et El Fandi. Dimanche 24 avril à 11 heures, toros du Scamandre pour Luis Vilches, Israel Tellez et Marco Leal. À 17 heures toros de Fuenteymbro pour Victor Puerto, Miguel Abellan et Matias Tejela. Lundi 25 avril à 11 heures, toros de Fermín Bohorquez pour Joaquin Basthinas, Hermoso de Mendoza et Diego Ventura. À 17 heures toros de Miura pour El Fundi, Alberto Aguilar et Mehdi Savalli. Voir site.

LES AFICIONADOS PRÁCTICOS AU COEUR DES QUARTIERS NÎMOIS

L'Association Française des Aficionados Practicos propose du 26 février à Pentecôte 2011 l'opération "Découverte de la tauromachie et de la culture régionale au coeur des quartiers Nîmois" en partenariat avec la ville de Nîmes. Trois actions sont programmées :
Samedi 26 février : quartier route d'Arles (face au collège A. Bigot), de 14 heures à 17 heures toreo de salon (démonstrations, explications, projections...) et présentation de l'habillage du cheval de pique. Durant l'après midi, concours de la meilleure démonstration faite par un jeune du quartier (le dernier exemplaire de la revue "Terres Taurines" à gagner offert par les practicos).
Durant l'année scolaire 2010/2011 à l'école Edouard Vaillant, quartier Pissevin, mise en place d'un projet pédagogique consistant à faire découvrir la culture et les traditions régionales. La journée du jeudi 12 mai à Franquevaux, concrétisera le travail de l'année scolaire.
La troisième action concerne le quartier Gambetta Nord où pendant la feria de Pentecôte 2011 à Nîmes pour la troisième année consécutive, l'Association Française des Aficionados Practicos rendra hommage aux pionniers de la tauromachie française sur le Mont Margarot. Des détails sur les différentes actions proposées seront communiqués au fur et à mesure.

FESTIVAL D'ARZACQ

Le Club Taurin Joseph Peyré en collaboration et le Club Taurin d’Arzacq ont dévoilé le programme du  Festival Taurin de Bienfaisance qui aura lieu  le dimanche 27 février en hommage au picador récemment disparu « El Pimpi ». A partir de 9h30: casse-croûte, café. À 11 heures tienta avec des aspirants toreros organisée par l’ACOSO. À 13 heures apéritif et repas animé par le groupe "Alma Flamenca". À 16 heures 30 festival avec des Novillos de J.M. Escolar Carrasco pour Frascuelo, Richard Milian, El Fundi, Julien Miletto, Thomas Dufau et Mathieu Guillon. Réservation au N° 05 59 04 58 83 ou par e-mail : contact@clubtaurinpau.com.

ISTRES : LES DIX ANS DU PALIO

Dix ans déjà que les pimpantes arènes du Palio se sont installées dans le panorama taurin, grâce à une originale formule de gestion dans laquelle les partenaires jouent un rôle prépondérant grâce à l'efficace travail de Bernard Marsella. Cette année, après étude de marché, l'option torita a été abandonnée et ce sont donc deux cartels de figras et un de rejoneo qui sont proposés : Vendredi 17 juin, toros de Garcigrande pour El Juli, Juan Bautista et le Fandi. Samedi 18 toros de Garcia Jimenez pour Morante, Antonio Barrera et Manzanares. Dimanche 19 toros de San Pelayo pour Sonia Matias, Diego Ventura et Leonardo Hernandez
.


TEMPORADA DE BAYONNE

Les cartels de la temporada bayonnaise seront dévoilés le jeudi 28 avril à la maison des associations. Trois grands rendez-vous composent la saison : durant les fêtes, corrida et corrida de rejones le 30 et 31 juillet, feria les 4,5,6 et 7 août, feria de l'Atlantique les 3 et 4 septembre.

ABONNEMENTS POUR ARLES

La vente des abonnements pour la feria d'Arles est ouverte depuis hier. Les renseignements sont disponibles au bureau des arènes, ou peuvent être demandés par mail, avant que le nouveau site des arènes soit mis en ligne dans les prochains jours. Début février sera envoyé le journal "Arles Arènes Infos " qui informera du programme complet de la Féria de Pâques.
Arènes d'Arles, BP 40042, 13633 Arles Cedex. Tel. 08 91 70 03 70 – Fax. 04 90 96 64 31 – contact@arenes-arles.com. La vente des billets hors abonnement débutera le mardi 1er mars.


LE MONDE SELON PARLADÉ

Si depuis un siècle, l’encaste Vistahermosa a pris le dessus sur tous les autres, c’est d’abord à Fernando Parladé qu’il le doit, ganadero atypique et personnage décalé qui fit souffler sur la Séville du début du XXe siècle un vent de nouveauté aux parfums de scandale. Un siècle plus tard, après être passé entre les mains de Tamarón et du Conde de la Corte, les toros de Parladé sont devenus les rois du marché grâce à l’assemblage réalisé par Juan Pedro Domecq y Diez entre ses différentes branches. De la Séville des Parladé jusqu'aux fichiers les plus secrets de la mémoire vive de cet encaste, la genèse du toro moderne apparaît. La roue de l’histoire tourne sans cesse. Les cycles s’enchaînent, un monde meurt quand un autre naît. En kiosques la semaine prochaine, l'opus 30 de Terres Taurines dévoile la véritable histoire de l'encaste Parladé. Feuilletez quelques pages de l'opus 30. Feuilletez celles de l'opus 29 "Le roman de Vistahermosa".

TOUTES LES GALERIES

Retrouvez toutes les galeries de Terres Taurines. Voir.

TIERRAS TAURINAS


De nombreux lecteurs souhaitant acquérir la version espagnole de la revue, il est possible de la découvrir et de s'abonner sur le site Tierras Taurinas.

fiesta campera
FIESTA CAMPERA

A 9 kilomètres de Dax en direction de Pau, "Fiesta Campera", sur le territoire de la commune de Mimbaste, propose dans un cadre champêtre des journées à thème autour de la tauromachie. Stages de Tauromachie, Bodega, Repas, Course Landaise, Tienta, Capea... Contact : Vincent Molas : 06-16-55-29-81

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 












imprimez cette page