Dimanche 23 mars 2008


EDITO

L'OBSERVATOIRE EST NE

Comme prévu, et l'émotion en plus, l'Observatoire National des Cultures Taurines a vu le jour hier dans la salle d'honneur de la mairie d'Arles lors d'une assemblée générale constitutive à laquelle ont participé toutes les entités taurines en présence de Michel Vauzelle, président de la région PACA, et de Hervé Schiavetti, maire d'Arles et prochain président de l'UVTF. Voir l'édito d'André Viard.



ACTUALITE

ARLES : LE JULI A HOMBROS

Cinq toros de Domingo Hernandez, maniables mais posant problèmes, sauf le premier, inofensif mais fade, et un sobrero de Garcigrande, sans classe, sorti en quatrième position. El Juli, oreille à chacun. Jean Baptiste Jalabert, salut aux deux. Manzanares fils, salut et silence.
Le premier Hernandez manqua de concentration au cheval mais finit tête basse dans le peto en poussant dans l'axe de ses quatre appuis (1). Il arriva à la muleta mobile et attentif au moindre frémissement des leurres. Nuque découverte il suivit sans problèmes ni conviction les trajectoires que El Juli lui proposa. Ce dernier compensa le déficit d'engagement de l'animal par quelques prouesses techniques et une virtuosité de tous les instants. Pinchazo. Entière tombée. 1 oreille et petite pétition de la seconde. Le colorado sorti en quatrième partait pour être le meilleur du lot mais il se cassa la corne contre un burladero et fut remplacé par un Garcigrande coralero et sans classe. Il parut s'animer face au cheval où il poussa droit, sans coup de corne. Ses penchants défensifs reprirent le dessus au troisième tiers où il n'engagea jamais que le cou à la poursuite de la muleta sans se propulser vers l'avant dans une véritable charge. Juli s'en accommoda et fit le métier. Il tua d'une de ces estocades maison où il saute par dessus le berceau pour mieux enfoncer la lame. Efficace ! 1 oreille.
Le second fit son devoir sans panache face au picador. Sur sa meilleure corne, la droite Jean Baptiste réalisa un sans faute technique et artistique avant que le Hernandez ne s'éteigne progressivement dès après le première naturelle. A son habitude il paracheva le tout d'un impeccable volapié, mal récompensé d'une petite pétition et d'un salut. Le veloce colorado cinquième s'engagea volontiers sous le peto en allant à mas. Visiblement confiant et soucieux de l'exploiter au mieux, Jean Baptiste lui prodigua des tombereaux d'options dans l'espoir de le voir choisir la trajectoire qui lui convenait le mieux. Peine perdue car le toro varia sans cesse ne sachant pas lui même ce qui lui convenait. De plus il n'humilia jamais vraiment, gardant toujours la tête à mi hauteur. Le rythme de la faena s'en trouva contrarié. Entière. Descabello. Salut.
Très court de cou, le troisième ajouta à ce handicap physique une fâcheuse propension à se défendre de la tête au contact du picador. De fait, il s'avéra le plus compliqué de l'après midi, car il confirma dans les leurres les défauts accusés dans le caparaçon. A savoir : manque de continuité dans l'engagement et brutalité de la gestuelle. Acceptant de se le faire passer très près, Manzanares le soumit du coté droit avant de laisser couler son inspiration dans de profondes et méritoires naturelles. Entière proprement portée et, comme Jean Baptiste, un effort piètrement valorisé par le public. Salut. Le vif dernier se montra stylé mais un peu brusque au cheval. Prêt à charger, nuque découverte, il vit  sa générosité bridée par son physique du coté gauche, en début de faena. Manzanares le laissa récupérer en l'entreprenant à droite puis revint à gauche pour d'immenses naturelles par lesquelles il assura sa domination. A compter de là il donna une leçon de bon gôut et de profondeur, son adversaire finissant comme hypnotisé par les ondulations de la muleta, mais le public resta de marbre. Pinchazo. Estocade et, froide fin de journée oblige, même pas un salut.  Soleil de janvier. Plein absolu; grâce au Juli ou à jean Baptiste?  (1) Tel qu'il pousse au cheval, le taureau de combat pousse, ou non, à la poursuite des leurres.  Frédéric Pascal. Voir reportage André Viard.

ARLES MATIN : POUR MAS LE TROPHEE DES CLUBS TAURINS...

… mais franchement un léger goût amer au sortir de l’amphithéâtre après la novillada des frères Gallon bien présentée, avec palme pour un splendide troisième. En fait deux lots avec les trois premiers sans trop de force et, de ce fait, avec quelques aspérités et les trois derniers qui, franchement, auraient du laisser leurs oreilles dans les escarcelles des trois jeunes novilleros de cette chaude matinée. Sous le soleil et face à une confortable entrée Pepe Moral (rouge et or – silence et vuelta après avis) semblera bien mal à l’aise face à son premier qui, après quelques génuflexions ira a menos sans inspirer le sevillan. Recevant agréablement son second, beau et costaud, Pepe ira brinder au Juli avant de signer quelques statuaires bienvenus. Le novillo est excellent des deux bords, la musique joue et … la flanelle est sans cesse touchée ! Descabello après lame atravesada et légère pétition d’oreille. Pour Alfonso Oliva Soto (rose et or – silence et silence après avis) le doute s’installera d’entrée de jeu pour une faena pourtant aiguillonnée par Manolo Cortes. Faena à l’emporte pièce alternant bon et moins bon conclue d’une lame basse et perçante. Décidement cet autre sevillan ne se confiera que rarement face à son second. Nouvelle alternance de bon en début de faena et de moins bon en fin de faena à l’image d’une lame peu en place. Troisième homme et Madrilène lui, Jose Manuel Mas (prune et or – silence et silence après avis) paraîtra plus désireux de plaire au cours d’une première faena pleine de bonne volonté qui sera bien mal conclue ! Le capote est encore volontaire pour accueillir son second qui ira flanquer à bas la cavalerie au deuxième essai. Le brindis va au public et la faena débute nous mettant l’eau à la bouche. Musique puis, patatras, cafouillage en fin de parcours hélas. L’oreille devait tomber après une demi lame sans la maladresse d’un puntillero vertement conspué. De ses deux prestations les membres de la commission taurine lui décerneront donc le trophée mis en jeu et remis en piste par Hervé Schiavetti, Maire d’Arles.
Pierre Charrain.

DEMISSION DE PIERRE MARTIN À MONT DE MARSAN

Après Jean-Pierre Junca-Lamarque à Dax, Pierre Martin vient de démissionner de ses fonctions de président du comité des fêtes et de président de la commission taurine de Mont de Marsan. Pour l'instant le mode de fonctionnement des arèns n'a toujours pas été précisé par la nouvelle municipalité, mais madame Darrieussecq, nouveau maire de la ville, a envoyé Jean Cazaux la représenter lors de la création de l'Observatoire à Arles. Aficionado de longue date, Jean Cazaux est pressenti, en compagnie de Guillaume François, pour gérer le dossier taurin montois. Dans quel cadre, nul ne le sait encore, mais il est à prévoir qu'une mise en régie sera effectuée à terme ainsi qu'un appel d'offres.

TENDIDO SUD SUR TELE MIROIR

Au programme de l'émission Tendido Sud - n°83 du mercredi 19 mars 2008, Christophe Chay propose la 10e Feria de Pâques de Luc Jalabert qui sera son invité.
- TORO + : présentation des lots de toros & novillos de la Feria de Pâques 2008 (Aimé Gallon & fils, Samuel Flores, Domingo Hernández, Adelaida Rodríguez et Miura).
- MORCEAUX CHOISIS : Oliva Soto face au 3e novillo d'Antonio San Román, le 7
avril 2007, à Arles ; Román Pérez face au 6e novillo de Pedro y Verónica Gutiérrez Lorenzo, le 8 avril 2007, à Arles ; Pablo Hermoso de Mendoza face au 2e toro de Mercedes Pérez-Tabernero, le 9 avril 2007, à Arles.
- TORO + : les erales de Luc & Marc Jalabert retenus pour la novillada sans picadors du vendredi 21 mars 2008, à Arles (Bouches-du-Rhône).
- MORCEAUX CHOISIS : Enrique Ponce face au 4e toro du Puerto de San Lorenzo, le 28 mars 2005, à Arles ; El Juli face au 5e toro de Domingo Hernández, le 25 mars 2005, à Arles ; Antonio Ferrera face au 4e toro d'Antonio Palla, le 8 avril 2007, à Arles ; El Fundi face au 1er toro de Miura, le 11 septembre 2004, à Arles.
- FAEN'ART : Enrique Ponce face au 5e toro de Samuel Flores, le 19 septembre
2003, à Nîmes.
- CLIP : Ferrera à l'abordage (musique de Hans Zimmer).
DIFFUSION & REDIFFUSIONS : Mercredi 19 mars : 21 heures et 23 heures. Vendredi 21 mars : 21 heures et 23 heures. Samedi 22 mars : 20 heures et 23 heures. Dimanche 23 mars : 20 heures et 22 h 30. Lundi 24 mars : 9 h 30 et 13 h 30. TÉLÉ MIROIR (Gard, Bouches-du-Rhône, Hérault), canaux hertziens 60 et 64
(direction Générac), ou sur le net, diffusion à la carte, sur www.telemiroir.com.

BODEGA TENDIDO 10

La pena JUAN BAUTISTA démenage sa bodéga pour la Féria de Pâques. La Chapelle du Jules César laisse cette année place la Bourse du Travail. La bodega  TENDIDO 10, nouveau rendez vous des amis de Jean-Baptiste, de leurs amis et des amis des amis, sera donc inaugurée le vendredi 21 mars dés la sortie de la corrida. Pour toute information ou  pour obtenir des cartons d'invitations, l'adresse mail tendido10@live.fr est à la disposition des aficionautes. Bodega TENDIDO 10 - Pena JUAN BAUTISTA - 3 Rue Parmentier-13200 Arles.

JUAN BAUTISTA AU CERCLE TAURIN DE VIEUX-BOUCAU

Juan Bautista sera l'invité du Cercle Taurin de Vieux-Boucau rue La Boucalaise à partir de 19 heures le samedi 29 mars prochain à l'occasion d'un dîner-débat au cours duquel seront évoqués ses grands triomphes madrilènes de la saison passée dont les images seront projetées. En raison du nombre de places limité il est indispensable de s'inscrire soit par mail , soit auprès de Stéphanie au 06 83 84 05 13. Participation 12 € pour les adhérents, 13 pour les aficionados de passage.

LES CLUBS TAURINS REUNIS DES PAYS D'ARLES

Pendant la Feria de Pâques et dans le cadre de leurs actions de terrain les Clubs Taurins réunis du pays d'Arles proposent :
 - mercredi 19 mars au salon du toro à partir de 16h Remise des prix aux enfants pour le concours de dessins : "dessine moi un taureau", 50 enfants ont participé.
- jeudi 20 mars à 20h30 dans la salle d'honneur de l'Hotel de Ville conférence "L'Oeil du Psy" Dr Volle, Psychiatre à Montpellier : introduction "les étapes de la construction de l'individu", Dr Joel Pon, psychiatre "Le rôle des émotions dans la construction de la personnalité, Patrick Faugeras, psychanalyste "Une enfance de rêve" suivie d'un débat avec la salle.
- samedi 22 mars à l'issue de la novillada matinale la commission des jeunes des CTréunis du pays d'Arles remettra en piste le  prix "des cultures taurines" en hommage à la création ce même jour de l'Observatoire au meilleur novillero de la matinée.

DEDICACES À LA BOUTIQUE DES PASSIONNES

Comme chaque année, de nombreux auteurs dédicaceront leurs ouvrages à la Boutique des Passionnés durant la feria d'Arles les samedi 22 de 14h30 à 16 heures, et dimanche 23 Mars de 14 à 16 heures, rue Réattu. Fréderic BERTIN-DENIS pour son polar "Matador", Jean CHALVIDANT, pour son ouvrage "Manolete, une histoire", François-Xavier GAUROY pour le second tome de "Sous le sable des Arènes", GEORGE pour la rétrospective photo"Numero Uno, corridas des années 1950-1960", Virginie GIRARD pour la traduction des "Ecrits sur les Taureaux" de Miguel de Unamuno, André LOPEZ pour son étude "Nomenclature en hommage aux victimes du toréo", Jean-Marie MAGNAN pour son ouvrage "Vivre livre", Robert MARTEAU pour son récit "Sur le Sable, toros, toreros, toreo", Michel VOLLE et Jérôme BOUCHE pour leur bilan de la "Temporada 2007 en France", Francis WOLFF pour son traité "Philosophie de la corrida" et sa participation au n° de la revue Critique sur "Ethique et Esthétique de la corrida" François ZUMBIEHL pour son essai "Le discours de la corrida" et pour la ré-édition de son récit "Manolete".

L'AUBERGE ESPAGNOLE

L'Auberge Espagnole ouvrira ses portes à Arles du 21 au 24 Mars, de 10 à 22 heures dans la Salle Jean et Pons Dedieu (rue du 4 septembre ŕ Arles) qui  fut autrefois la grande boucherie et l'abattoir de la Ville. Sept artistes exposeront leur travail : les photographies noir et blanc de Rémy COMMENT, les sculptures de Stéphane LOPEZ, les oeuvres photo et peinture de Pepe MANRUBIA, les dessins humoristiques de Eddie PONS, les dessins de béton de Eric ROLLAND et Arkheia, les peintures de Bruno THIERRY, les photographies de Michel VOLLE Souhaitant aller plus loin dans l'idée d'Auberge Espagnole, chaque  soir donnera lieu à des rencontres autour des arts et de la culture taurine. Présentation complčte sur http://lespassionnes.over-blog.com/article-16685807.html

PLACES À VENDRE POUR ARLES

Suite à un imprévu familial deux fidèles aficionautes souhaitent revendre leurs places d'abonnement pour la journée du dimanche à Arles. Matinée : 2 TORILS BAS (côté Major) à 41 euros chacun, tarde : 2 TORILS BAS (côté Major) à 73 euros chacun. Contact : 06.03.00.34.85

LE DISCOURS DE LA CORRIDA

A l'invitation du Club Taurin de Paris, François Zumbiehl présentera son dernier livre "le Discours de la Corrida" (éditions Verdier) - quintessence de ses nombreux entretiens avec les toreros, les éleveurs et les aficionados espagnols - le 19 mars, à partir de 20 h, au Restaurant Loubnane (29, rue Galande - Paris 5e). Il présentera également ses ouvrages à la Boutique des Passionnés d'Arles
(14, rue Réattu), les 22 et 23 mars.

HISTOIRES DE MIURA au RINCON DES CHIQUILLOS D'ARLES

Les Chiquillos de José, section  Jeunes du CT Paul Ricard d'Arles consacrent leur rincon 2008 à la ganaderia Miura qui revient dans les arènes d'Arles. Tous les soirs après la dernière corrida de la journée, les tertulias de Jacques Lanfranchi recevront les acteurs du jour : toreros, ganaderos, présidents de course et des invités surprise. Au programme , le Vendredi 21 après la tertulia Vernissage de l'exposition photos  de Miura de Michel Volle, Laurent Deloye "ElTico",Claude Suc . Projection de la Miurada d'Arles en 1991 avec Richard Milian, El Fundi et El Quitos. Samedi 22  , remise du Prix Cesar Giron 2007 et à 21h projection du film de Jacques Alain Raynaud "du rouge dans le Noir" en présence de l'auteur. Dimanche 23 après la tertulia diner tapas avec projection des films taurins amateurs du Festival  Bernard Veau 2008. Lundi 24 Tertulia de la corrida de Miura avec le ganadero Antonio Miura, le mayoral et les invités. Palmarés 2008 du festival du Film Amateur, du Prix Cesar Giron 2008 et du coup de coeur Cyril Colombeau . Avec la participation du maestro El Fundi, d'Eric Cantona et du club taurin féminin arlésien les Livianas. Possibilités de se désalterer sur place. Rendez vous des aficionados. ouvert à toutes les personnes qui veulent mieux connaitre la corrida. renseignements au 0686274600. plus de détails sur le blog des chiquillos http://ricardarleschiquillos.blogspot.com

L'AMICALE DES CHASSEURS PÊCHEURS AFICIONADOS

Lancée par notre compañero Vincent Bourg "Zocato", l'Amicale des Aficionados-Chasseurs ou des Chasseurs-Aficionados s'ouvre désormais, à leur demande, aux pêcheurs. Renseignements auprès de Zocato que l'on peut contacter par mail.

GARLIN, NOVILLADA DE PRINTEMPS

La Pena Taurine de GARLIN et le Comité des Fêtes, ont communiqué le programme de la 7ème Novillada de Printemps des Arènes de GARLIN (Pyrénées-Atlantiques), qui se déroulera le dimanche 20 avril. Le matin à 11 heures,   3 erales d'Ana CORERA ESPARZA (Navarre) pour Mario GUIRAO,  Cayetano ORTIZ  et Juan del ALAMO.    A partir de 13H00 grand Repas de l'Aficion   et à 16H30 novillos du CONDE DE MAYALDE pour  Ruben PINAR,  Jose Carlos VENEGAS  et Santiago NARANJO.  Réservations sans frais à partir du mardi 8 avril au 05 59 04 74 23.  Tout comme en 2007, une place achetée pour la novillada piquée donne droit à une entrée gratuite pour la novillada sans picador matinale.

RENCONTRE HEUREUSE

Alejan, selon son dossier de presse, est née, un jour de féria de Séville, de la rencontre de deux aficionados dans les salons de l'hôtel Colon. L’un est une des personnes les plus influentes de la mode espagnole et l’autre un aficionado français amoureux de l’art de vivre andalous. Ce virtuose de l’élégance andalouse crée, dessine et fabrique pour les toreros des modèles de chemises à la demande et sur mesure. Les collections sont entièrement dessinées et conçues par ses soins avec une exigence sur le choix des tissus commandés et fabriqués à la commande dans les meilleures maisons françaises, italiennes et volontairement brodées en France, garantie d'un résultat soigné. Plus qu'une nouvelle marque sur le marché très saisonnier des ferias estivales, Alejan veut être fidèle à sa devise et à son principe de "Porter nos valeurs avec fierté", tout au long de l'année.

LA MULETA EN LIGNE

Le Club Taurin La Muleta de Vendargues invite les aficionautes à visiter son site pour découvrir ses activités : www.clubtaurinlamuleta.fr.

L'UTB ET LE CTB EN LIGNE

Nos amis de l'Union Taurine Biterroise sont désormais présents en ligne et vous invitent à les visiter :
www.uniontaurinebeziers.asso.fr. Le Club Taurin Biterrois est pour sa part sur : http://cercle.taurin.free.fr/conferences.php3

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 








imprimez cette page