C'EST PARTI


Avec l'entrée en campagne de la plupart des ténors de l'escalafon, la temporada 2007 débute vraiment.


Et elle le fait on ne peut mieux si l'on constate la moisson de trophées qu'il faut mettre au crédit des uns et des autres, avec les réserves d'usage bien sûr, s'agissant dans tous les cas d'arènes secondaires où la libéralité est souvent la règle.

Il n'empêche que les résultats sont là et que chacun semble s'être préparé en conscience pour aborder une saison que chacun prévoit animée, en raison surtout de la pression que fait peser sur tous ses compañeros un Sébastien Castella qui est le grand absent pour l'instant.

Prévu pour mercredi à Ecija son début de saison sera vraisemblablement différé, le torero biterrois ayant avoué ne pas vouloir précipiter les choses, préférant revenir lorsqu'il sera complètement rétabli, ce qui est une décision sage.

En attendant, ses principaux rivaux engrangent... Et plus que les oreilles coupées ou le premier toro grâcié - déjà -, c'est l'avantage moral que leur donne leur excellente reprise qui constitue la meilleure nouvelle pour tous.

Le Juli au premier plan, dont la prestation pléthorique de Mojon ne laisse place à aucun doute : avant de lui prendre son sceptre, il va falloir le mériter !

André Viard