Samedi 24 janvier 2008


L'Edito

La photo


L'EXPLOIT D'AIGNAN

Je n'ai pas pour habitude de dévoiler des cartels pas encore annoncés par les empresas pour respecter leur souhait de le faire elles-mêmes au moment choisi (ce qui en fait n'est presque jamais le cas), mais le choix du Fundi d'aller à Aignan tuer les toros de son beau-père faisant déjà débat je ne trahis aucun secret. Voir l'édito


Actualité

OREILLE POUR PERERA À SAN CRISTOBAL

À l'occasion de son retour dans les ruedos hier à San Cristobal au Vénézuela, Miguel Angel Perera a coupé une oreille, de même que le Juli et Leonardo Benitez. Les toros, nobles dans l'ensemble, étaient de la ganaderia de Los Ramirez.

JOSE TOMAS RENONCE À LA MAESTRANZA ?

Il semblerait que José Tomas ait donné son accord pour participer à la corrida du dimanche de Résuction à Malaga, ce qui ipso facto signifie, comme tout semblait l'indiquer, qu'il ne serait pas à Séville ce jour-là. En outre, il semble avoir souhaité faire le paseo pour l'occasion avec le Fundi - qu'il a déjà invité l'an passé - et Perera, avec qui il souhaite se mesurer directement. Si elle se vérifie, cette info confirmerait donc ipso facto aussi l'absence de Perera de Séville le même jour.

QUEL ANIMAL POUR INCARNER L'EUROPE ?

Un aficionaute fidèle nous signale cet article paru dans La Tribune du 9 janvier, lequel soulève un problème fort intéressant.

"Les Américains ont leur aigle, les Russes leur ours et les Chinois leur panda. Et les Européens ? Amis internautes, donnez vous aussi votre avis !
Union européenne
L'année 2009 a été décrétée année européenne de la créativité et de l'innovation. Pour l'occasion, la Commission a même proposé un slogan : "Imaginer. Créer. Innover". La Tribune y va donc de sa suggestion : doter l'Union d'un symbole animalier.
"Un animal pour l'Europe ? Ce serait une excellente idée !", s'exclame le président de la commission des affaires constitutionnelles du parlement européen. Et si Jo Leinen est aussi enthousiaste, c'est parce que l'Union européenne souffre d'un déficit d'incarnation évident. "Un animal emblème rapprocherait l'Europe des citoyens", poursuit l'eurodéputé allemand. Nicolas Sarkozy a su donner durant six mois un visage à l'Europe. Mais le reste du temps, il est vraiment difficile pour les journaux d'illustrer les Vingt-Sept quand ils veulent montrer autre chose que des drapeaux, des bâtiments officiels ou des "photos de famille" !
Certains s'y risquent quand même. Récemment, pour accompagner un article sur la réponse européenne face à la crise financière, le New York Times a choisi la photo d'un taureau en bronze. Cela a dû ravir les Espagnols, mais tous les Européens se sont-ils reconnus dans cette représentation ? Les Américains ont-ils bien compris que l'on parlait de l'Europe et non pas de Wall Street, au beau milieu de laquelle mugit la célèbre statue "bullish"...
Le recours à la symbolique animalière viendrait compenser l'absence de statut officiel du drapeau aux douze étoiles et de l'"Ode à la joie" de Beethoven. Pour éviter que le traité de Lisbonne ne rappelle par trop la Constitution rejetée par les Français et les Néerlandais, tous les symboles — y compris ces deux-là — ont en effet été bannis du document promis à une ratification finale cette année. Les eurodéputés ont tout de même choisi de les reconnaître dans leurs murs car "ces symboles contribuent, selon eux, à unir et à donner une âme à l'Europe".
La majorité des pays membres ont déjà leur animal emblématique.
Héritée de la tradition héraldique, la symbolique animalière perdure dans la plupart des pays de l'Union. Dans cette grande ménagerie européenne, le lion trône en maître absolu. De la Finlande à l'Espagne, en passant par le Royaume-Uni et la République tchèque, il figure en bonne place dans les documents officiels. Et pour cause, le roi des animaux incarne le pouvoir, la sagesse et la justice. L'aigle a, lui, la faveur des pays situés à l'est du Rhin. Allemands, Autrichiens et Polonais sont très attachés à ce symbole de force et de prestige. Les Français font, une fois encore, bande à part avec ce bon vieux coq apparu au temps où la Gaule était romaine. En latin, "Gallus" signifie à la fois "Gaulois" et "coq".
Selon nos détracteurs, aucun autre animal n'aurait pu mieux résumer l'esprit de clocher des Français : "c'est le seul animal qui continue de chanter, même du haut de son tas de fumier !", peut-on entendre railler certains de nos voisins. Autant dire qu'il y a peu de chances que la France impose sa mascotte.
Pour désigner l'animal symbolisant le mieux la diversité européenne, La Tribune a soumis une liste à la commission des affaires constitutionnelles du Parlement européen qui a accepté de nous aider.
Il a d'abord fallu faire une sélection en respectant des règles de base. A défaut de s'imposer de lui-même parce que seul représentant de son espèce dans le pays en question, comme le kangourou en Australie ou le kiwi en Nouvelle-Zélande, un animal emblème doit être représentatif d'une communauté.
Le premier sur la liste tire donc sa légitimité des origines onomastiques de notre continent. Dans la mythologie grecque, Europe, princesse phénicienne, futenlevée par Zeus, qui prit soin de se métamorphoser en taureau blanc pour l'approcher sans l'effrayer. "Je ne peux imaginer un autre choix que le taureau, explique Michel Pastoureau, historien des emblèmes et de la symbolique animale. Ce serait tourner le dos à vingt-cinq siècles d'histoire qui ont constamment donné à l'Europe un taureau pour attribut." Le ruminant paraît donc incontournable dans ce bestiaire.
Mais d'autres suggestions méritent qu'on s'y attarde. Valéry Giscard d'Estaing avait par exemple choisi une "tortue-dragon" pour symboliser la rédaction de la Constitution européenne. Son petit compagnon en porcelaine était posé sur la table de la présidence lors des débats. Symbole de longévité, cette créature de la mythologie chinoise dotée d'un corps de tortue et d'une tête de dragon représentait pour le président "la démarche prudente qui aboutit à son objectif". Comme la Convention, "la tortue-dragon avançait de manière progressive pour saisir dans ses griffes, le moment venu, le texte final". On a vu le résultat. Sans doute vaut-il mieux s'en tenir à un animal existant.
Eric Baratay, spécialiste de l'histoire des relations entre l'homme et l'animal, considère en effet que le symbolisme d'un animal représentant l'Europe doit être simple : "il ne faut pas que les gens se posent de question." Alain Guggenbühl, de l'Institut européen d'administration publique, voit dans le processus d'intégration européenne le rythme propre à l'éléphant, "animal robuste, mais à la vitesse de déplacement lente".
Mario Telo, directeur de l'Institut d'études politiques de l'Université libre de Bruxelles, partage la même analyse mais pense plutôt à la tortue, la vraie cette fois, "forte, mais lente et non agressive". A première vue différents, les deux animaux affichent des caractéristiques symboliques comparables. Mais ils présentent aussi des inconvénients : la tortue est muette et l'éléphant ne vit pas sur le territoire européen. Ce qui, au passage, vaut aussi pour le lion, mais compte tenu qu'il rugit déjà dans une douzaine de pays européens, le roi des animaux se doit, par souci démocratique, de figurer dans la liste.
Jo Leinen a encore une autre idée. Etant donné que l'Union européenne s'est construite dans le refus de la guerre et que ses principales caractéristiques sont la paix et le dialogue, l'eurodéputé opterait pour la colombe. A en croire Eric Baratay, un oiseau serait effectivement un bon choix pour représenter la construction européenne : "c'est l'animal qui s'élève au-dessus des frontières, qui les transgresse." L'aigle incarne certes plusieurs pays européens, "mais il est trop belliciste". Le professeur d'histoire s'orienterait plutôt vers la chouette, incarnation de la sagesse. C'est d'ailleurs déjà l'animal emblème de la Grèce. "La chouette symboliserait l'Europe qui joue un autre jeu dans le concert des nations que celui du rapport de forces", poursuit-il.
La colombe ou le taureau ?
Le bestiaire composé d'un taureau, d'une tortue, d'un éléphant, d'un lion, d'une colombe et d'une chouette a été proposé aux membres de la commission des affaires constitutionnelles du Parlement européen. Parmi ceux-ci, l'ancien Premier ministre belge, Jean-Luc Dehaene, l'ancienne Premier ministre finlandaise, Anneli Jäätteenmäki, ou encore le conseiller de Nicolas Sarkozy pour les Affaires européennes, Alain Lamassoure.
Cette commission compte également quelques eurosceptiques qui ont préféré ignorer notre liste pour proposer avec humour : le crabe, le hérisson et le paresseux géant. Pour ceux qui ont joué le jeu, la tortue et l'éléphant, synonymes de "frein à main serré", n'ont pas convaincu. Le lion et la chouette ont fait à peine mieux, le premier jugé "cliché" et la deuxième "ennuyeuse".
Au dépouillement des questionnaires, deux animaux se partagent la première place : la colombe et le taureau. Ce dernier a suscité à la fois l'enthousiasme de certains députés dopés par leur goût prononcé pour l'arène - "toro, toro, toro !" - et la réticence d'autres qui le trouvent "sexiste", voire "agressif". Idem pour la colombe, pour les uns "magnifique symbole de la paix et aussi de la culture européenne si on choisissait la colombe dessinée par Picasso" mais "pas vraiment original" et "trop catholique" pour les autres. Il va donc falloir trancher. Et pourquoi cette tâche ne reviendrait-elle pas aux Européens eux-mêmes ? Ce serait en tout cas plus amusant et surtout moins assommant que les 448 articles de la Constitution..."

BETISOAK ET LES RITES TAURINS

L'association Betisoak -10 rue Gosse à Bayonne - organise le 6 février prochain une soirée débat avec le docteur Jean Michel Gouffran à 20h00. Le thème est "les rites taurins". L'entrée est bien sur gratuite.

CERET ET BEAUCAIRE AU CLUB TAURIN DE TOULOUSE

Vendredi 30 janvier à 21 heures, le Club Taurin de Toulouse jettera un "regard sur deux ferias toristas", celles de Céret et Beaucaire. Salle du Sénéchal, 17 rue de Rémusat.

JEAN-MICHEL GOUFFRANT AU HOUGA

Le samedi 7 février à partir de 19 heures 30, Jean-Michel
Gouffrant donnera une conférence sur le thème "La tauromachie de A à Z en passant par l'infirmerie". Diner ensuite, (participation 12 €). Renseignements : 05 62 08 90 84

PALHA À LUNEL

Le samedi 28 février le cercle taurin la Verdad de Lunel fête son XXIème anniversaire en organisant une journée portes ouvertes sur le monde de l'aficion. À 18 heures 30 conférence-débat sur le thème "la ganaderia Palha" avec le ganadero et Stéphane Fernandez Meca.

DEUX SOIREES À CULTURAFICION

CULTURAFICION propose deux soirées "sous le sceau de la Rome française !"
Le vendredi 30 janvier d'abord lors d'une conférence débat en compagnie de deux membres de l'ex-commission taurine, Joannes Pasturel (+ de 60 années d'aficion !) et Joé Gabourdes (ancien président et actuel vice-président du cercle «Pablo Romero»). L'occasion d'évoquer mille anecdotes taurines mais également de découvrir d'autres coulisses de la Fiesta Brava par le biais de leur rôle  au sein de la Commission taurine : Genèse, débats internes..., visite des Toros au campo, embarquement et débarquement de ces derniers, le sorteo et... leur rôle d'assesseur à la Présidence (leurs contacts avec les matadores avant la course, la pique et ses exigences, le rôle de l'alguazil, le casse-tête des trophées...) sans oublier le «Week-End des Jeunes Aficionados» récemment créé par l'ensemble des clubs taurins gardois et auquel nos invités ont largement contribué...
La deuxième soirée sera organisée autour de Marc Serrano le 1er février. Que vous soyez confirmés ou simplement débutants, ne ratez pas (plus !) cette nouvelle occasion de peaufiner ou de découvrir le toreo de salon en compagnie d'un professionnel du ruedo. Vous n'en apprécierez que plus intensément la corrida...Ne manquez pas ce rendez-vous aficionado exceptionnel ! Voir modalités de participation sur www.culturaficion.com

LES FUNDAS FONT DEBAT À BEZIERS

Le Cercle taurin Biterrois accueille le vendredi 6 février  Jean Lequertier, vétérinaire des arènes de Béziers pour une conférence-discussion  sur les thèmes « l’afeitado, les fundas et la chute des toros ». Début de la conférence à 21 heures au siège 375 avenue Joseph Lazare. Un buffet clôturera la soirée. Renseignements sur le site du CTB.

MARC SERRANO À GIMONT

La Montera gimontoise recevra Marc Serrano le samedi 24 janvier dans les salons du chateau de Larroque où il commentera sa temporada (images, tertulia, repas). Forfait 22euros. tel: 06 76 55 85 02.

SOIREE AU CLUB NÎMOIS "AFICION VOMITOIRE 105"

Le club taurin "Aficion vomitoire 105" organise le samedi 24 janvier à 19 heures 30 une soirée sur le thème de l'enseignement à la Macarena, 12 rue Delon Soubeyran à Nîmes. Ecole de Tauromachie de Nîmes, fonctionnement, programme, apprentissages, détection des potentiels, etc... Invités: Brigitte Dubois, présidente de l'Ecole de Tauromachie de Nîmes,  Gilles Raoux, matador de toros et professeur, Thomas Bournel et Mateo Julian, vainqueurs de Graines de Toreros, et DENIS LORE, notre Président d'Honneur et Parrain, premier Torero formé et sorti de l'Ecole de Nîmes.

FEMMES TOREROS À PARIS

Le Cercle Taurin de Paris organise le mardi 10 février 2009, à partir de 20h, une conférence-discussion sur le thème « Être femme et torero » avec Cristina Sanchez et Marie Sara. Le débat sera suivi d’un dîner.

SPECIAL JOSE TOMAS - CASTELLA

Périples Lointains, le spécialiste des voyages taurins, organise du 5 au 11 février 2009 un séjour « aficionados » en Colombie à l’occasion de l’unique corrida en Amérique du Sud à laquelle participera Jose TOMAS le 8 février à BOGOTA en compagnie de Sebastien VARGAS et José Maria MANZANARES. Un grand week-end de toros en perspective puisque le programme sera complété par un séjour à MEDELLIN pour aller encourager Sébastien CASTELLA qui participera le 6 février au traditionnel Festival nocturne avec procession de la Vierge à la lumière de 14 000 bougies et le 7 à une grande corrida dont les Maestros EL CID et Luis BOLIVAR complèteront le cartel. Pendant ce séjour, vous passerez également une journée au cœur d’une plantation de café près de MEDELLIN et le lundi 9 février vous découvrirez, au cœur de la Cordillère des Andes, l’hacienda et l’élevage du Maestro Cesar RINCON, Las Ventas del Espiritu Santo (visite, tienta, tertulia avec le Maestro …). Garantie absolue des billets de corridas. Prix à partir de 1 970 € incluant le vol PARIS / BOGOTA avec la compagnie AIR FRANCE, les vols intérieurs, hébergement en hôtels de 1 ère catégorie, visite, journée dans l’hacienda du Maestro Cesar RINCON, les billets de corridas… Renseignements et réservations : agence@periples-lointains.fr www.periples-lointains.fr

IVème JOURNEES TAURINES D'HAGETMAU

Au programme des IVèmes journées taurines d'Hagetmau : Vendredi 13 février exposition avec la participation de LOREN et Nathalie SOUSSAN-MORIN ; 19h00 ouverture des Rencontres Taurines ; 20h00 conférence du docteur Jean-Michel GOUFFRANT 22h00 buffet tapas. Samedi 14 – 10h/12h30 – dédicace du livre de Béatrice BRETHES « des clarines plein la tête » Rue Gambetta. 17h30 capéa aux arènes 19h00 concert de musiques taurines 20h00 remise du prix de la « Chaise d’Or » à Marco Leal ; 21h00 repas salle de la rotonde animée par des Sevillanas. Renseignements et réservations à l’office de tourisme 05 58 79 38 26.

MECA AU ROTARY

Le Rotary Saint Sever - Hagetmau organise un diner débat avec Stéphane Fernandez Meca le vendredi 30 janvier 2009 à 19h30 salle de la Rotonde à HAGETMAU (40700). La conférence est organisée au profit des pensionnaires du CCAS d'Hagetmau. Prix : 22 € - contact : 0558798731 ou 0672145702 - réservation avant le 26 janvier 2009.

FERNANDO CUADRI À NÎMES

Samedi 31 janvier à 19 heures 30 l'Union Taurine Nîmoise accueillera Fernando Cuadri dont le toro Aragones a été primé par de nombreux jury comme meilleur de la San Isidro 2008. C'est autour du thème "CUADRI : UN ENCASTE" que le ganadero de Trigueros animera la soirée débat. Un repas( tarif 25 Euros) cloturera la manifestation. Renseignements au 04 66 33 16 74.

LES TOROS D'ARLES SUR ECRAN GEANT

La Direction des Arènes d’Arles invite les aficionados à l’annonce des cartels de la feria de Paques qui aura lieu 31 Janvier à 18h30 pour la première fois dans la grande halle du parc des ateliers. Le film de la présentation des toros sera projeté sur un écran de 2500m2, le plus grand d’Europe. La FERIA DE PAQUES 2009 se déroulera du Vendredi 10 au Lundi 13 Avril et comprendra 4 Corridas de Toros Vendredi, Samedi, Dimanche et Lundi après midi, 2 Novilladas Piquées Samedi et Dimanche matin, 1 Corrida de Réjon Lundi matin et 1 Novillada non Piquée Vendredi matin.

JEAN-MICHEL GOUFFRANT À PAU

Jean-Michel Gouffrant présentera sa nouvelle conférence sur les blessures de corrida à la Bodega de Meillon, 7 rue de la Mairie (entrée par la plaza des Férias), le vendredi 23 janvier dès 19 h 30, à l'invitation du club taurin Joseph Peyré.


OFFRE PROMOTIONNELLE

Quel meilleur cadeau pour un aficionado qu'un abonnement à Terres Taurines ? Le pack des quatre opus spéciaux consacrés aux encastes historiques : Veragua, Pablo Romero, Victorino et Miura. Offrez-le et profitez de notre offre exceptionnelle en commandant en ligne.

JOURNEE DES CLUBS TAURINS GERSOIS

La journée des clubs taurins gersois aura lieu le dimanche 18 janvier au Houga. Au programme : 10h casse- croûte gascon, 11h TIENTA de vaches du ganadero Apolinar Soriano 1 ier groupe espagnol ( origine nunez), Toréros : Lescarret julien, Duffau Thomas, Guillon mathieu, Picador : Imbert André 12h30 Apéritif (offert a tous) 13h30 Repas poule au pot. Participation a la journée 25 euros. Réservation : tel 06 85 71 53 38 - 05 62 08 90 84- 06 08 47 25 73.

SAMADET INAUGURE LA TEMPORADA

Le 8 février prochain les arènes de Samadet ouvriront la temporada avec un lot de novillos de Camino de Santiago pour trois novilleros français : Roman Pérez, Tomasito et Mario Guirao qui débutera avec chevaux. Le matin, fiesta campera.

CORRIDA À LUNEL

Le 17 juillet à 18H30, arènes Francis San Juan de Lunel, corrida d'Hubert Yonnet, (les fils de "Pescaluno" indulté à Lunel en 2002) pour Mehdi Savalli, Alberto Aguilar et Joao Antonio Ferreira.

LA TEMPORADA 2009 EN AQUITAINE

Les organisateurs de corridas et novilladas du Sud-Ouest ont traçé les grandes lignes de la saison prochaine (sauf Bayonne) :
Janvier : le 18, journée des clubs taurins gerseois.
Février : le 8 novillada de Samadet avec fiesta campera le matin.
Mars : le 8 festival à Arzacq, le 22 novillada sans chevaux à Magescq.
Avril : le 12 sans chevaux et corrida à Aignan, le 13 sans chevaux et novillada à Mugron, le 19 novillada et peut-être sans chevaux matinale.
Mai : le 1er novillada et sans chevaux, le 3 bolsin de Bougues, les 30, 31 et 1er juin feria de Vic, quatre corridas et une novillada.
Juin : le 1er (lundi férié) Vic, le 7 Captieux novillada et tienta matinale, le 20 La Brède, corrida et sans chevaux matinale, le 21 Aire corrida et sans chevaux matinale, le 27 Orthez corrida portugaise, Rieumes becerrada, le 28 Rieumes novillada et sans chevaux, Saint-Sever novillada.
Juillet : le 4 Castelanu Rivière Basse tienta et sans chevaux, Eauze becerrada, le 5 Eauze corrida et sans chevaux matinale, le 12 Tartas sans chevaux, le 14 Plaisance becerrada et sans chevaux, du 17 au 21 feria de Mont de Marsan ( 4 ou 5 corridas, une de rejones ou portugaise, deux sans chevaux et peut-être une piquée), le 20 Vieux-Boucau corrida portugaise, le 25 Garlin novillada, le 26 Orthez, novillada le matin et corrida, Tyrosse sans chevaux et corrida, le 27 Tyrosse corrida portugaise.
Août : 6,7,8 et 9 Bayonne, le 1er Riscle sans chevaux et novillada, les 2,3,4 Hagetmau, deux novilladas et une sans chevaux, le 4 Villeneuve novillada sans chevaux, le 5 Mimizan novillada sans chevaux, le 7 Vic corrida, , les 8 et 9 Parentis deux novilladas, le 8 Soustons corrida portugaise, le 9 Soustons capea et novillada, le 8 Cazaubon corrida portugaise, le 8 Aire, novillada sans chevaux, du 13 au 17 feria de Dax (cinq corridas, une de rejones le 15, deux sans chevaux et une piquée ou trois sans chevaux les 14,16,17), le 15 Roquefort novillada et sans chevaux, Bayonne corrida et sans chevaux, le 17 Vieux-Boucau sans chevaux, les 22 et 23 Rion deux novilladas sans chevaux, le 23 Saint-Sever novillada et sans chevaux, Maubourguet sans chevaux, le 29 Cazaubon, becerrada et sans chevaux, le 30 Saint-Perdon novillada et sans chevaux.
Septembre : les 5,6 Bayonne , les 12 et 13 Dax (deux corridas, une novillada et une sans chevaux à confirmer), le 20 Vic novillada ou sans chevaux.
Octobre : le 11 Le Houga capea et sans chevaux.
Novembre : le 11 Saint-Sever sans chevaux sous réserve, le 22 Rion Fiesta Campera.

ACTIVITES DANS LES CLUBS ET PEÑAS

Retrouvez le programme complet des activités dans les clubs et peñas pour les prochaines semaines en page "agenda".

ALEJAN CELEBRE SON PREMIER ANNIVERSAIRE

En effet, voilà 1 an que ALEJAN ouvrait son site en France, c’était le 01 Décembre 2007.
1 année durant laquelle vous avez pu découvrir et apprécier la qualité de nos vêtements 100% Français.
1 année riche en actions pour les jeunes des écoles taurines qu’il faut continuer à soutenir car ils sont l’avenir de notre Culture.
1 année de triomphes pour ALEJAN qui se positionne, grâce à vous, comme la marque des vrais aficionados, fiers de porter nos valeurs, celle des professionnels et de nos matadors qui aiment porter ALEJAN et le font savoir.

Pour célébrer cet anniversaire et vous remercier de votre confiance, ALEJAN vous offre, du 15 Octobre au 20 Novembre 2008, 3 avantages cadeaux :
 -       
Les frais de port gratuits pour toute commande supérieure à 100 Euros
 -        La participation au tirage au sort pour gagner 15 abonnements de 1 an à Terres Taurines pour toute commande supérieure à 150 Euros. *
 -        Une nouvelle Collection  d’une trentaine de tissus supplémentaires 
ALEJAN porte en elle ces valeurs que nous partageons dans la Tauromachie :
-       
Vous respectez en vous offrant des produits de Qualité Française
-        Soutenir l’Avenir de notre Aficion que sont ces jeunes apprentis toreros
-        Etre Fier de revendiquer notre Passion Rejoignez-nous sur le www.alejan.eu pour célébrer cet anniversaire et continuer ensemble cette Aventure d’Utilité Taurine. ALEJAN, Porter nos valeurs avec Fierté…

CREATION EN LIGNE

Issue des Beaux-Arts de Bordeaux et à l'origine de l'atelier de création indépendant Ultraviolet, Stéphanie Lhéraud (qui a créé l'univers visuel de ww.terrestaurines.com) invite les aficionautes à visiter son travail... et éventuellement à lui en donner. www.uv-creation.fr

TISSONS DES LIENS

Afin de compléter la rubrique "liens" du site, nous invitons les organisateurs, clubs taurins, professionnels ou particuliers à nous communiquer l'adresse de leur site. contact rédaction
 












imprimez cette page