NE NOUS LAISSPA TOMBER...


Tandis que les aficionados se congratulent après la prise de position du président sur l'accès des mineurs aux arènes, chez nos amis des bêtes la guerre fait rage pour de sordides questions de gros sous. Mise en accusation, la SPA parisienne, accusée par ses alter ego de venir capter sur leurs terres les legs et dons qui selon elles leur reviennent de droit.



"Ne vous laissez pas tromper ! prévient ainsi la SPA de Marseille Provence, il n'y a pas de SPA "nationale" ! Manifestement, la captation médiatique qu'a magnifiquement réussi la présidente de la SPA parisienne en prenant la tête de la croisade anti taurine au gran dam des associations habituelles qu'elle a ringardisé en quelques semaines ne lui a pas apporté que des amis. Et pour cause ! "Restez vigilants" insiste la SPA de Marseille, invitant ses donateurs à ne pas tomber dans le piège tendu aux éventuels légataires provinciaux par les rabatteurs de la SPA parisienne...

Il y a quelques années déjà, la Cour des Comptes avait salement épinglé l'institution dans un rapport qui fit pas mal de grabuge mais que l'on a oublié depuis. Ce qui est dommage à l'heure où sans aucun fondement les anti taurins se permettent de présenter le monde taurin comme un milieu mafieux fonctionnant sur des shémas économiques condamnables. Heureusement nos lecteurs sont consciencieux et ce rapport volumineux nous a été remis en mémoire et en main... Des fiscalistes en tireront prochainement pour nous les conclusions qui s'imposent.


André Viard